Salah Goudjil confirmé    Les avocats obtiennent gain de cause    «La pensée libre» à la barre    Le procès reporté à la prochaine session criminelle    Une "menace à la sécurité nationale", selon Hanoune    "Je veux une République sans haine"    Ould Kaddour dans le collimateur    Un site hautement sécurisé    Signature d'une convention pour la promotion des PME    Mohamed Bazoum Président    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Benchaïra indisponible pour une semaine    Le Mouloudia ne fait plus le poids    Un clasico sans âme    Les flammes de la passion    L' éternelle blessure    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le ministère du Travail dément    Les dossiers de réhabilitation de 32 sites historiques à l'étude    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Sur les traces du passé glorieux de l'ancienne "Zucchabar"    Une conférence sur le parler jijélien    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Real - Zidane : "On a marqué un but à l'extérieur, ce qui est très important"    Tlemcen: Un jeune tué d'un coup de couteau à Aïn Youcef    Mascara: Une mère et son bébé sauvés in extremis à Zahana    Ligue 2 - Groupe Ouest: Le CR Témouchent sur sa lancée    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Pré-emploi et terrain sinistré    Sans diagnostic point de remède !    Football - Ligue 1: Choc alléchant à Oran, «clasico» indécis à Alger    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Création du syndicat maghrébin des journalistes : L'exclusion des professionnels sahraouis dénoncée    Boukadoum souligne les positions de l'Algérie    La Casbah : La citadelle dévoile ses secrets et son passé rayonnant aux visiteurs    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





AADL 2: paiement de la 2e tranche en janvier et remise des décisions de pré-affectation en mai 2016
Publié dans Algérie Presse Service le 07 - 12 - 2015

Le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville Abdelmadjid Tebboune a annoncé lundi à Alger que le paiement de la 2e tranche pour les souscripteurs au programme AADL 2 se fera en janvier, précisant que ces derniers recevront leurs décisions de pré-affectation en mai 2016.
Invité du forum du journal "Echaab", M. Tebboune a indiqué que "les souscripteurs du programme AADL 2013 payeront la 2e tranche soit les 5 % de la valeur de leur logement, en janvier 2016 au plus tard et recevront leurs décisions de pré-affectation en mai de la même année".
Il a en outre affirmé que la remise des décisions de pré-affectation pour les souscripteurs de l'AADL 2001 et 2002 se fera à partir du 8 février.
Evoquant la politique adoptée par l'Etat depuis 1999 pour régler la crise du logement, le ministre a souligné que l'Algérie a enregistré depuis les années 80 jusqu'à l'an 2000 un déficit de 3 millions d'unités de logement en raison de la conjoncture économique et sécuritaire difficile qu'a connue le pays durant cette période.
2, 5 millions d'unités de logement ont été distribuées dans le cadre des programmes quinquennaux depuis 1999 à ce jour, a-t-il précisé ajoutant que les 720 000 demandes qui restent sont inscrites au programme quinquennal 2015-2019.
Concernant l'éradication des habitations précaires et des bidonvilles, M. Tebboune a indiqué que son secteur comptait atteindre l'objectif tracé avant les délais fixés (2017) et qu'il aspirait à faire d'Alger la capitale africaine et arabe et peut être méditerranéenne sans bidonvilles à la fin 2016.
"Notre stratégie, a-t-il dit, est d'aller vers un règlement définitif de la crise avant la fin du programme quinquennal actuel puis viendra la réalisation en fonction de la demande".
Concernant la réalisation du programme quinquennal 2015-2019 pour le sud et les Hauts plateaux, M. Tebboune a affirmé qu'environ 400.000 lots de terrains ont été enregistrés dans les wilayas du sud et des Hauts plateaux annonçant l'ouverture de cette formule dans les wilayas du nord, en particulier dans les communes de moins de 5000 habitants.
Le ministre a affirmé par ailleurs que la réalisation du logement social ne s'arrêtera pas tant qu'il y a une demande formulée par des citoyens à revenu limité.
Quant aux autres formules, M. Tebboune a indiqué que des négociations sont en cours avec de grands promoteurs pour un partenariat en vue de lutter contre la spéculation et construire des logements à des prix abordables.
"D'ici la fin de l'année nous parviendrons à des formules qui permettent à l'Etat de poursuivre la construction en partenariat avec des privés pour la réalisation de logements destinés à la classe moyenne".
A une question sur l'activité des agences immobilières, M. Tebboune a précisé que le ministère attribuait désormais les autorisations d'activité dans le cadre des nouveaux critères permettant l'assainissement de cette activité.
Le ministère a obtenu le rapport final concernant les promoteurs activant illégalement, a-t-il révélé, précisant que de "nombreux promoteurs ont reçu les autorisations depuis une année ou plus mais n'ont toujours pas entamé leurs activités sur le terrain".
"Certains activent illégalement car la loi leur interdit de lancer un nouveau chantier sans un nouvelle autorisation du ministère de l'Habitat (...)", a-t-il ajouté.
Par ailleurs, M. Tebboune a souligné que son département avait demandé aux services de sécurité d'ouvrir une enquête sur un site électronique qui a publié des annonces pour vendre des ordres de versement pour les logements LPP affirmant que la loi interdisait ce genre de pratiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.