Handball: décès de l'ancien international algérien Ahmed Hadj Ali    Benabderrahmane donne le coup de starter    Sahara occidental: une délégation sahraouie appelle le Gouvernement britannique à amener le Maroc à respecter les résolutions onusiennes    Sonatrach: deux contrats EPC et un mémorandum d'entente signés à Alger    Foot (match amical) : Algérie A' - Soudan à huis clos    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Le nouveau stade de Tizi-Ouzou sera livré dans les délais    Grippe saisonnière: réception de 2,5 millions de doses de vaccin    Festival national du Malouf de Constantine : un spectacle des plus élégants à la troisième soirée    ENTMV: une consultation internationale pour l'acquisition d'un nouveau système de réservation électronique    Alcool frelaté: 19 morts dans le nord du Maroc    Belani se félicite des bonnes conditions du déroulement du concours d'accès aux grades d'attachés et secrétaire des AE    Tlemcen: Les nouveautés de la codification des marchandises    A quand une rencontre Président-Maires ?    Une centaine de supporters blessés    Algérie A'- Soudan aujourd'hui à 20h00: Maintenir la dynamique des résultats    Ligue 1: Deux duels attrayants    Sonatrach: Priorité à l'exploration    Tiaret: L'usine de plaques PVC entre en production    Huit agences de voyages agréées pour la Omra 1444: 21 millions de cts au minimum pour une «Omra simple»    Préservation des îles Habibas: Lancement de l'atelier chargé de l'élaboration du schéma directeur    Les chantiers de la santé : éviter de se perdre    De la dualité désordre-ordre humain à la guerre Ukraine-Russie    LA VIE... ET LE RESTE    Maguire, c'est désastreux    Brèves    Tensions accrues au Sahel    «Nos entreprises sont prêtes à investir en Algérie»    Une aubaine pour les cimentiers    Des «lignes rouges» tracées    Un géant qui voit grand    60 Cantines scolaires à l'arrêt    Ce qu'en attendent les syndicats    Trois ateliers illégaux démantelés    Moscou juge «stupides» les soupçons occidentaux    Du bon et du moins bon    Festival algérien des arts et de la culture «Dz Fest»    Le Japon invité d'honneur    Saint Augustin de retour à Souk Ahras    Le Président Tebboune reçoit l'ambassadeur du Ghana    Le ministère de la Culture et des Arts prend part à la 21e édition du SITEV    APN: Réunion de coordination sous la présidence de Boughali    Festival national du Malouf de Constantine : une ambiance apaisante lors de la 2ème soirée    Conseil de sécurité de l'ONU: La Ligue arabe, l'UA et l'OCI soutiennent l'Algérie    Une commission et des Interrogations    Le wali, homme-orchestre    Le FFS fêtera jeudi ses 59 ans    Un coup de piston et...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La concertiste algérienne Louiza Hamadi donne à Alger de nouveaux élans à l'OSN
Publié dans Algérie Presse Service le 28 - 01 - 2016

L'Orchestre symphonique national (OSN), dirigé par le maestro ukrainien Volodymyr Sheiko a animé, mercredi à Alger, un concert marqué par la prestation époustouflante de la concertiste algérienne Louiza Hamadi au piano, et la participation exceptionnelle de la soprane ukrainienne Olha Fomichova et son compatriote, le ténor Dmytro Kuzmin.
Habitué à se produire sur la scène de la salle Mustapha Kateb du Théâtre national Mahieddine Bachetarzi (Tna), Volodymyr Sheiko a vite pris les choses en main dans un concert dédié aux grandes oeuvres de l'Opéra universel, devant un public recueilli, venu nombreux apprécier le génie créatif de grands noms de la musique classique universelle.
En présence du ministre de la Culture Azzedine Mihoubi, une dizaine d'oeuvres réunissant les compositeurs, Frantz Liszt, Gioachino Rossini et Giuseppe Verdi a été rendue par l'OSN et ses invités, combinant la douceur des mélodies avec l'agilité du doigté et les belles prouesses vocales.
Louisa Hamadi au piano, bien inspirée et entièrement dans ses partitions, a mis en valeur ses qualités techniques, exécutant dans une prestation de haute facture très applaudie par le public, le "Concerto No 1 pour piano et orchestre en Mi bémol majeur" du compositeur hongrois Frantz Liszt (1811-1886), une pièce de référence pour les pianistes, à l'exercice classé difficile par les grandes écoles de musique dans le monde.
Le public qui a souhaité voir la concertiste algérienne interpréter d'autres oeuvres a apprécié la qualité supérieure d'exécution de Louiza Hamadi, alliant la maîtrise et la dextérité, à la tendresse et la subtilité dans des phrasés rapides et très techniques, marqués par leur complexité mélodique.
Marquées de technique et de pureté, les voix, aux tessitures larges de la soprane Olha Fomichova et du ténor Dmytro Kuzmin ont pris le relais, se donnant la réplique dans des oeuvres célèbres de l'Opéra universel écrites par le grand compositeur italien Giuseppe Verdi (1813-1901).
Les pièces choisies de tableaux séparés des opéras "Rigoletto" (1851) et "La Traviatta"(1853), déclinées respectivement en trois et cinq mouvements, ont permis à l'assistance d'apprécier, près de deux heures durant, la justesse et la puissance d'interprétation des vocalistes savourant ces moments de musique inédits, dans la délectation des sens et la convivialité.
Alliant la féminité des modes mineurs aux tons relevés des gammes majeurs, les instrumentistes de l'Osn ont excellé par leur professionnalisme, alternant lenteur et rapidité dans des mouvements nuancés, à ascendances régulières, à l'instar du rendu dans la pièce "La pie voleuse" Gazza, du compositeur italien Gioachino Rossini (1792-1868).
La dernière partie a été réservée à deux pièces du patrimoine algérien : "Abaden Omri" et "Kacentina Hiya Gharami", arrangées par Hocine Bouifrou, suscitant de l'entrain chez le public qui s'est relâché, poussant des youyous et battant la mesure avec les mains.
L'entrée payante n'a pas dissuadé le public nombreux à faire le déplacement, estimant qu' "il est temps de se mettre aux normes en payant sa place, car c'est la meilleure manière, selon un mélomane, de contribuer à la promotion de la culture".
Distinguée de plusieurs prix internationaux, Louiza Hamadi a suivi des études en Espagne, d'abord au Conservatoire de Ferraz à Madrid, avant d'intégrer l'Ecole de musique Katarina Gourska dans le même lieu, puis le Conservatoire supérieur de Aragon à Saragosse.
Après une formation de concertiste à l'Ecole supérieure de musique Reina Sofia, elle est depuis 2012 pianiste concertiste dans le cadre du projet "Davidsbundler", de l'intitulé éponyme d'une suite de 18 pièces pour piano, d'un degré de difficulté supérieur, écrites en 1837 par le compositeur allemand Robert Schumann (1810-1856).
Décoré "Personnalité émérite des Arts de l'Ukraine" en 2003 et de l'ordre du Saint-Prince Vladimir Legrand en 2005, le maestro Volodymyr Sheiko occupe, entre autres hautes fonctions qu'il a exercé, celle de Chef d'orchestre principal et directeur artistique de l'Orchestre symphonique de la radio ukrainienne.
Créé en 1992, l'Orchestre symphonique national, dirigé depuis 2001 par Abdelkader Bouazzara, a été lancé en 1997 sous la baguette du regretté maestro Abdelwahab Salim, disparu le 26 novembre 1999.
Regroupant actuellement près de quatre-vingt musiciens, l'Osn s'attelle à promouvoir la musique symphonique en Algérie, à travers des tournées organisées sur tout le territoire, la ville de Djanet étant la dernière en date à le recevoir.
Le même concert est programmé jeudi à Constantine dans le cadre de la manifestation "Constantine, capitale de la Culture arabe 2015".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.