Man United : Le vestiaire n'est pas au beau fixe...    Le fiasco Bensalah    "C'est une épreuve provocatrice et humiliante"    Sous le spectre du boycott    Abdelkader Zoukh remplacé par Abdelkhalek Sayouda    De lourdes charges contre les Kouninef    La croissance économique de l'Algérie ne suit pas    Washington resserre l'étau autour de Téhéran    Complément différentiel et montant-revalorisation    Dur sera le Ramadhan à Boumerdès    Les manifestants soudanais maintiennent la pression    Le bilan des combats à Tripoli s'élève à 254 morts    Aide mensuelle de 100 millions de dollars pour la Palestine    La justice militaire passe à l'acte    Le maintien encore possible    Inédite mobilisation pour secourir les supporters blessés    Décès d'un supporter    Oussama Sahnoune réussit les minima du 100 et 50m NL    Belamri se blesse    5 morts dans l'effondrement d'un immeuble de la Basse-Casbah    Les exclus cadenassent le siège de la daïra    Cinq morts et sept blessés dans une collision    Démantèlement d'une bande de malfaiteurs    Arrestation de trois dealers et saisie de 1962 comprimés psychotropes    Les étudiants maintiennent la pression    …sortir…sortir…sortir…    Zoukh sprinteur    Loin des yeux, près des cœurs ! (fin)    USMA: Kebir regrette d'avoir fait jouer Ibara    ESS - Sidhoum: «On peut renverser la vapeur à Béjaïa»    Sri Lanka: le bilan des victimes s'alourdit à 310 morts    Erosion, déversements des eaux, pollution, accès difficile...: Une plage «artificielle»... avec des problèmes «réels»    Selon Djilali Hadjadj: Près de 60 milliards de dollars détournés en Algérie en 15 ans    L'exception algérienne    Un député FLN démissionne pour rejoindre le Hirak    Recettes douanières : Hausse de plus de 2% en 2018    Washington met fin aux exemptions    Le guide suprême nomme un nouveau chef des Gardiens de la Révolution    Ça chauffe à Aïn Berda    Analyse : Baisse de l'aide militaire US au Cameroun, une brèche pour la Russie ?    Huawei innove dans la gestion des flux de passagers    Le bal des hypocrites    La rue applaudit les décisions    La saison 8 de Games of Thrones censurée en Chine    Un documentaire sur le royaume de Numidie en réalisation    La condition féminine en débat    Victoire à la présidentielle du comédien Volodymyr Zelenskiy    La semaine de la langue espagnole    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mila: prendre toutes les mesures pour mettre en service la station de pompage d'Oued Seguin
Publié dans Algérie Presse Service le 19 - 06 - 2016

Le ministre des Ressources en eau et de l'Environnement, Abdelkader Ouali, a insisté dimanche à Oued Seguin (Mila) sur l'impérative mise en place des mesures, dispositifs techniques et opératoires en prévision de la mise en service de la station de pompage de la localité au titre de la seconde phase des transferts des eaux de Béni Haroun vers les wilayas de Batna, Oum El Bouaghi et Khenchela.
Lors de sa première sortie de terrain à la tête du département des Ressources en eau, M. Ouali a appelé à entamer, à compter du 24 juin courant, les travaux de raccordement à l'énergie et les tests techniques en vue d'effectuer en juillet la mise en service progressive puis définitive de cet équipement qui sera "le cœur battant" du système des transferts du barrage de Béni Haroun.
Affichant un taux d'avancement des travaux de 95 %, cette station qui compte 10 pompes aura une capacité de pompage de 16,2 m3/seconde, selon les explications de l'Agence nationale des barrages et transferts.
Ce système des transferts des eaux comprend cinq barrages dont les plus importants sont Béni Haroun (Mila), Koudiet Lemdouar (Batna) et Ouerkiss (Oum El Bouaghi) ainsi que deux stations de pompage à Oued Seguin (Mila) et Ain Kerchna (Oum El Bouaghi) et un bassin d'équilibrage à Ouled Hamla (Oum El Bouaghi).
Ce projet de grands transferts des eaux qui s'inscrit dans le cadre du programme du Président de la République Abdelaziz Bouteflika vise à mobiliser 364 millions m3 et à les destiner aux wilayas de Batna, Oum El Bouaghi et Khenchela dont l'essentiel, soit 276 millions m3, pour l'alimentation en eau potable des principales agglomérations de ces wilayas.
M. Ouali a insisté également sur la nécessité d'établir un calendrier précis des actions techniques en rapport avec la mise en service des "articulations" de ce grand système hydraulique. Il a également insisté sur l'intérêt à accorder à la sécurité des infrastructures, la formation et l'accompagnement continu.
Le directeur de l'Agence nationale des barrages et transferts, Arezki Beraki, a mis l'accent sur les efforts déployés actuellement pour assurer la concrétisation de ce système hydraulique dans les délais fixés.
Le ministre a également inspecté le chantier du projet de la station de pompage d'Ain Kercha (Oum El Bouaghi).
Le taux d'avancement des travaux de cette infrastructure est "très avancé", a affirmé le directeur de l'Agence nationale des barrages et transferts.
Les tests de transferts des eaux de Béni Haroun vers Ouarkiss début juillet
OUM EL BOUAGHI - Le ministre des Ressources en eau et de l'Environnement, Abdelkader Ouali, a affirmé dimanche à Oum El Bouaghi la nécessité de procéder dès le 1er juillet prochain aux essais de transfert des eaux du barrage de Béni Haroun (Mila) vers celui d'Ouarkiss (Oum El Bouaghi).
L'opération intervient après l'achèvement de la réalisation des deux stations de pompage d'Oued Segguin (Mila) et d'Ain Kercha (Oum El Bouaghi) équipées des dernières technologies et capables de pomper annuellement un (1) million de mètres cubes vers les villes d'Ain Beida, Ain Fakroun, Oum El Bouaghi, Ain Kercha et Ain M'lila, dans la wilaya d'Oum El Bouaghi, a indiqué le ministre.
Le ministre a également salué les efforts des chargés de la réalisation des deux stations de pompage les exhortant à déployer davantage d'efforts pour concrétiser ce système hydraulique auquel le Président de la République accorde un grand intérêt et qui ressemble aux systèmes d'Alger, de Tamanrasset, de Mostaganem et d'Oran. Il a relevé à ce propos que ce système assurera l'approvisionnement en eau potable de 6 millions de personnes.
Auparavant, M. Ouali accompagné des autorités des wilayas d'Oum El Bouaghi et de Mila a inspecté le projet du nouveau périmètre d'irrigation d'Ouled Hamla (Oum El Bouaghi) de 2.274 hectares qui fait partie du périmètre de Teleghma (Mila) s'étendant sur 4.600 hectares et dont les travaux affichent un taux d'avancement de 22 %.
Au total, 42.000 hectares de terres agricoles réparties sur plusieurs wilayas seront arrosés grâce à ce système.
Le ministre a insisté à l'occasion sur la nécessité de mobiliser les ressources d'eau superficielles et souterraines et de lutter contre les diverses formes de dilapidation de cette ressource. Il a également mis l'accent sur la qualité des services à fournir aux citoyens et sur l'intérêt devant être accordé au secteur agricole y compris par l'exploitation des eaux des stations d'épuration des eaux usées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.