TIARET : Belkacem Zaidouri, le chahid éclaireur    Mustapha Hadni (PLD) : « Traduire politiquement les revendications citoyennes … »    «Un dialogue serein ne peut cohabiter avec des arrestations pour délit d'opinion»    Grandiose !    D'Arles-Avignon au Milan AC, le parcours exceptionnel de Ismaël Bennacer    Scènes de liesse populaire à Béjaïa    Boisson naturelle pour lutter contre le stress    Saviez-vous que… ?    Un mort et trente blessés à Blida    Mihoubi plébiscité à la tête du RND    ACTUCULT    Explosion de joie sur fond de révolution    Bensalah peut-il rester jusqu'à la présidentielle ?    Il a purgé sa peine : Hadj Ghermoul libéré    Vu au Cairo Stadium    Accueil triomphal pour les Verts    Un sacre… un conte de fées    En France, la fête jusqu'au bout de la nuit…    Lourdes condamnations de deux élus pour meurtre    Plus du tiers des ménages ruraux en insécurité alimentaire    Al-Baghdadi Al-Mahmoudi libéré    Un taux de réussite de 50,41% au bac    Un pétrolier algérien dirigé vers les eaux territoriales iraniennes    Algérie, les dangereuses liaisons émiraties    Formation de 400 jeunes dans les arts dramatiques    Témoignage sur un paradis perdu    Coup d'envoi des festivités    Mostaganem : Trois frères impliqués dans un trafic de drogue    Tiaret : Des résultats satisfaisants au baccalauréat    Oran : Deux morts en marge de la fête après la victoire des verts    Chantiers à l'arrêt, crédits bloqués, patrons en prison: L'économie nationale en panne    Merci, El Khadra !    Une locomotive calcinée et près de 7 hectares de chaumes ravagés par les flammes    Montage automobile, les vrais coupables !    Le festival de la chanson oranaise revient    Bourses : Les actions européennes reculent dans un climat tendu    Solaire : Saint-Etienne (France) passe au vert    Invité à la Radio : Karim Younes contre ceux qui rejettent toutes les initiatives et ceux qui veulent d'un dialogue sans les mesures d'apaisement    Maroc : Son implication dans le trafic de drogues, un danger direct pour la paix et la sécurité    Iran : Téhéran rappelle aux Etats-Unis leur situation géographique    Chine : Huawei lève le voile sur son propre système d'exploitation    Ambiance : Alger en "feu" fête la deuxième étoile continentale des "Verts"    Et le peuple algérien créa le «Hirak» !    Côte d'Ivoire : Polémique sur l'usage des réseaux sociaux par les stars du coupé décalé    L'Asus Rog Phone 2 aura droit à un Snapdragon 855 Plus    Apple va probablement abandonner ses claviers papillon    Prés de 30 millions de dollars en 5 mois    Téhéran dément des «allégations délirantes» de Trump    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plus de 41 mds DA de transactions sans factures décelées au 1er semestre 2016
Publié dans Algérie Presse Service le 02 - 08 - 2016

Le chiffre d'affaires dissimulé de transactions commerciales non facturées, mises au jour par les services du ministère du Commerce au 1er semestre 2016, a augmenté à 41,64 milliards DA (mds DA) contre 31,51 mds DA durant la même période de 2015, en hausse de 32%, apprend-on auprès de ce ministère.
Sur les six premiers mois de l'année en cours, 4.994 infractions liées au défaut de facturation ont été constatées, soit 6,67% du total des principales infractions enregistrées suite à des opérations de contrôle des pratiques commerciales, indique la Direction générale du contrôle économique et de la répression des fraudes.
Les services de contrôle du ministère ont aussi relevé 30.658 infractions pour défaut de publication des prix et tarifs (41% du nombre total des infractions), 5.654 pour défaut de publicité des mentions légales (7,5%), 8.320 pour exercice d'activité commerciale sans local (11,1%), 6.199 pour opposition au contrôle (8,3%), 5.300 pour défaut de registre de commerce (7,1%) et 1.244 pour la pratique de prix illicites (1,7%).
S'agissant des mesures administratives conservatoires, il a été procédé à la saisie de marchandises pour une valeur de 3,72 mds DA et à la fermeture administrative de 6.435 locaux.
En outre, les services de contrôle ont demandé l'inscription au fichier national des fraudeurs de 3.720 contrevenants ayant commis des infractions de facturation et d'exercice d'une activité commerciale sédentaire sans local.
Concernant les opérations de contrôle de la conformité et de la répression de fraude, 455.873 interventions ont été opérées tant sur le marché qu'au niveau des frontières, qui ont permis la constatation de 43.863 infractions aux règles relatives à la protection du consommateur.
Dans ce cadre, il a été procédé à la saisie de marchandises non conformes d'une valeur de 608,1 millions de dinars, le blocage aux frontières de cargaisons pour une quantité de 58.395 tonnes de produits non conformes d'une valeur de près de 10 milliards DA, ainsi que la fermeture de 2.322 locaux de commerce.
Les infractions principales relevées sur le marché ont concerné essentiellement le défaut d'hygiène (19.385 infractions), tromperie ou tentative de tromperie du consommateur (6.261 infractions), défaut d'étiquetage (3.609 infractions), absence de l'autocontrôle (3.840 infractions), détention et mise en vente de produits non conformes (1.587 infractions), opposition au contrôle (1.331 infractions) et défaut de certificat de garantie (787 infractions).
Importations: refus d'admission de près de 59.000 tonnes de marchandises
Au titre du contrôle de la conformité des produits importés, il a été procédé à l'examen de 50.968 dossiers d'importation pour une quantité de 14,83 millions de tonnes.
Cette opération a donné lieu au refus d'admission sur le territoire national de 854 cargaisons pour une quantité de 58.400 tonnes représentant une valeur globale de 9,89 mds DA et l'élaboration de 224 dossiers de poursuites judiciaires à l'encontre des importateurs défaillants.
Analyse des produits: présence de bactéries fécales dans des pâtisseries
S'agissant des opérations de contrôle analytique et d'inspection des laboratoires, sur 10.509 de prélèvements d'échantillons, 1.076 se sont avérés non conformes, soit un taux de non conformité de 10,23%.
Les principales non conformités ont trait à la présence de coliformes et coliformes fécaux dans les pâtisseries, de salmonelles dans les merguez, au manque d'iode dans le sel alimentaire, à la présence de moisissures dans les arachides et les amandes et à la faiblesse du taux de protéines dans la poudre de lait.
Il a aussi été prélevé 133 échantillons de produits industriels, notamment les matériaux de construction, les appareils électroménagers et les appareils à gaz dont 14 se sont avérés non conformes.
Les services du contrôle ont également inspecté 669 laboratoires de prestations de service, ayant permis de constater 13 infractions liées essentiellement au défaut d'hygiène et au manquement dans l'organisation interne des laboratoires, donnant lieu à 4 procès-verbaux et des poursuites judicaires.
Globalement, au 1er semestre 2016, le bilan de l'activité du contrôle économique et de la répression des fraudes relève un nombre total d'interventions de 879.183, en hausse de 12% par rapport à la même période de 2015, tandis que le nombre des infractions a augmenté de 4% (118.744 infractions).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.