Goudjil confirmé dans son poste    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Mandat d'arrêt international contre le principal responsable    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Benbouzid annonce la réception de nouveaux lots    Plusieurs opérations menées en une semaine    Création du syndicat maghrébin des journalistes : L'exclusion des professionnels sahraouis dénoncée    Borussia M'gladbach-Man City : Bensebaini titulaire. Mahrez sur le banc    CAN-2021 (U17): l'Algérie dans le groupe B avec le Nigeria    Mouloud Mammeri, héritage et transmission    Une club de Serie A négocie avec Maurizio Sarri    Evolution stylistique et technologique    De l'essence synthétique selon Porsche    Le groupe Toyota en tête du classement    Terrain du Hirak    La prison se charge des convictions !    Le Brent renoue avec des niveaux d'avant la crise    Le Chabab sans attaquants face à Mamelodi Sundowns    Benamar Mellal, l'atout des Hamraoua    Bouakaz appelle à la «mobilisation générale»    Les flammes de la passion    "Le pays ne peut supporter d'autres échecs"    Boukadoum souligne les positions de l'Algérie    Peugeot Landtrek, l'héritier des 404 et 504 pick-up, est né    Saisie de quelque 2 kg de kif traité    Sanitaires «privatisés»    Prenez soin de vous... mangez de la soupe !    Légumes grillés au citron et à la coriandre    Le Plan d'action du gouvernement adopté par le CNT    EN QUÊTE D'ALGER    L'impossible quadrature du losange qui tourne en rond sans même les images de Perseverance !    Meriem Akroun, ou quand la volonté transcende le handicap    La "French touch" en deuil    Des associations appellent à la réouverture des espaces culturels    Le manga algérien au cœur du débat    SOUVENIRS, SOUVENIRS, C'ETAIT IL Y A CINQUANTE ANS ...    SKAF : L'affaire des U21 fait polémique    La Casbah : La citadelle dévoile ses secrets et son passé rayonnant aux visiteurs    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Début de la vente des vignettes automobile à partir du 1er mars    Mourad Preure, expert en pétrole: «Nos gisements sont surexploités»    Le ministre du Travail: Vers une intégration massive des jeunes du pré-emploi    Après avoir reçu la première dose il y a 21 jours: La deuxième phase de vaccination contre la Covid-19 lancée    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Les mises en garde de Belhimer    Vers plus de députés à l'APN    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hydrocarbures: Anadarko élargit ses activités en Afrique
Publié dans Algérie Presse Service le 31 - 08 - 2016

La compagnie américaine Anadarko Petrolium Corporation a élargi en 2016 ses activités en Afrique après les avoir concentrées depuis plusieurs années en Afrique du Nord, particulièrement en Algérie, a indiqué dans sa dernière livraison d'août OAG Africa, une lettre confidentielle bihebdomadaire, spécialisée dans les hydrocarbures.
Pour cette publication, la situation de cette compagnie qui active en Chine, Kazakhstan et en Australie, a beaucoup évolué depuis, puisque elle est aujourd'hui active dans trois zones clés du continent, l'Afrique du Nord, l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique de l'Est, soulignant que l'Algérie "reste la base en termes d'exploitation pétrolière".
Le Ghana, rappelle la lettre, est une source de production depuis la fin 2010, relevant que la compagnie est "très active" dans l'exploration en Côte d'Ivoire.
Anadarko, dont son créneau principal reste l'exploration et la production, participe au Mozambique dans le développement de ses ressources "considérables" de gaz naturel "en vue de les valoriser par l'exportation de gaz naturel liquéfié", ajoute OAG Africa, indiquant que grâce à la mise en production, en août 2016, de projet TEN (Ghana), Anadarko va bénéficier d'un apport de cash à court terme.
Le champ TEN est situé dans la zone Deepwater Tano Contract, à 60 kilomètres au large des côtes du Ghana et à environ 30 kilomètres à l'ouest du champ Jubilee.
La compagnie américaine, qui a affiché au premier trimestre de 2016 une perte nette de 1,03 milliard de dollars, contre une perte de 3,27 milliards un an plus tôt, avait annoncé en février dernier qu'elle préparait "activement" le développement du champ de Paon, situé en mer profonde dans le sud-est de Côte d'Ivoire, tout en poursuivant ses travaux d'exploration en mer.
Le champ de Paon, découvert en 2012 contient du pétrole léger et la firme a estimé que ce gisement pourrait faire l'objet d'un développement "accéléré".
Par ailleurs, la lettre spécialisée note, selon la compagnie, que l'Algérie et le Ghana "sont deux pays dans lesquels la production pétrolière génère de bonnes marges". En Algérie, rappelle-t-on, la production d'Anadarko provient des projets pétroliers de HBNS, Ourhoud et El Merk, tous les trois situés dans le bassin de Berkine (Hassi Messaoud).
Au cours de sa visite à Hassi Messaoud, en juillet dernier, le ministre de l'Energie, Nouredine Bouterfa, avait mis l'accent sur le rôle "important" du partenariat étranger dans le secteur de l'énergie, notamment en matière de développement et d'exploitation des gisements des champs d'hydrocarbures, à l'instar de l'Organisation Ourhoud.
L'Organisation Ourhoud, localisé à l'Est de Hassi-Messaoud, dans le bassin de Berkine, a été créée le 1er juillet 1997 par l'entreprise nationale Sonatrach, en association avec différents partenaires, à savoir Cepsa, Anadarko, ENI (ex-part LASMO), Maersk, ConocoPhillips (ex-part LAMPE) et Talisman, en application d'un accord-cadre pour développer et exploiter l'important gisement d'Ourhoud.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.