Le Président Tebboune entame lundi une visite de travail en République arabe d'Egypte    Barça : Memphis Depay de retour en Eredivisie ?    Lancement d'une nouvelle campagne nationale de vaccination    Foot/ Ligue 2 : victoire de l'ASM Oran devant le MC Saida (2-0)    Wilaya d'Alger: réseau de trafic de stupéfiants démantelé et plus de 2.000 comprimés psychotropes saisis    Mostaganem: exportation de câbles électriques au Sénégal    Le peuple sahraoui déterminé à défendre son droit à l'indépendance par tous les moyens légitimes    Le FFS dénonce "une grave dérive du pouvoir"    L'Allemagne va livrer à l'Ukraine un hôpital de campagne    Foot, force et démocratie    Les avocats prônent la prudence    Barça : Ansu Fati face à un choix difficile    "L'Algérie a les moyens de rivaliser avec les meilleures nations au monde"    "Je vais me remettre en question"    Lait subventionné : l'augmentation du prix n'est pas à l'ordre du jour    Placement de près de 19 000 demandeurs d'emploi en 2021    Le Cnapeste reporte sa grève    Quand la quête de vérité met la lumière sur un passé sombre    Taghit, une source d'inspiration pour les artistes    Au moins 70 morts dans une frappe de la coalition contre une prison    Le Cameroun sur le chemin des Verts    Cap sur la Coupe de la CAF !    Les championnats à huis clos    Pressions franco-allemandes sur Kaïs Saïed    44,6 millions d'habitants en Algérie en janvier 2021    Recul de l'activité au 3e trimestre 2021    Plus de 20 000 interventions effectuées par la Direction du commerce en 2021    Qui succédera à Mohcine Belabbas ?    T'wakhdhet !    Deux en un sur le podium    Il y a dix ans nous quittait Cherif Kheddam    Déficiences comblées ?    Le miracle argentin en temps de Covid    Une nouvelle opération de rapatriement: 155 Subsahariens reconduits vers les frontières    Sonelgaz: Le pôle urbain «Ahmed Zabana» raccordé au gaz de ville    Un pays antichoc    113 postes de formation en doctorat ouverts    Les voleurs de câbles de Séraidi sous les verrous    L'Algérie déterminée à dire son mot    La menace «jihadiste» nourrit le sentiment anti-peul    Les combats entre Kurdes et Daesh font plus de 70 morts    Algérie nouvelle : la mise sur orbite    «Ma rencontre avec la mort»    «Nous partageons une Histoire complexe»    Le moudjahid Cherif Athmane n'est plus    L'urbanisme et les Algériens    Bouslimani affiche ses intentions    Les sénatoriales à l'épreuve des alliances    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Bechar: peine capitale pour 3 auteurs de l'assassinat de l'enfant Mohamed Yacine
Publié dans Algérie Presse Service le 10 - 11 - 2017

Trois des auteurs de l'enlèvement et l'assassinat cruelle de l'enfant Deriah Mohamed Yacine (6 ans), membres d'une même famille (frère, soeur et épouse), ont été condamnés à la peine capitale, tandis que leur deux (2) autres soeurs ont écopé d'une peine de 10 années de réclusion criminelle, prononcées tôt vendredi par le tribunal criminel près de la cour de justice de Bechar.
Le sixième accusé dans cette affaire, en l'occurrence le beau-frère, a bénéficié d'un acquittement par la même instance judiciaire.
Au cours des audiences du procès, qui s'est ouvert jeudi et qui ont duré plus de 19 heures, chacun des cinq accusés a essayé de nier sa participation à ce monstrueux crime qui a eu lieu dans la localité rurale de Mazer (160 km au sud de Bechar), et ce malgré les preuves tangibles découvertes par les enquêteurs de la gendarmerie nationale au cours des investigations qui a suivi l'enlèvement et la découverte du corps disséqué de la victime dans des sacs en plastique à proximité d'un lotissement de la même localité.
Ces audiences, qui se sont déroulées dans une salle archicomble et devant les avocats des accusés commis d'office pour refus de plusieurs autres avocats de les défendre, ont permis de mettre en évidence le mobile de cet abominable crime, à savoir la sorcellerie, d'où la manière dont a été disséqué le corps de la jeune victime.
Selon l'arrêt de renvoi, le petit Deriah Mohamed-Yacine avait disparu du domicile familial durant la journée du mardi 11 octobre 2016 et n'avait plus donné signe de vie jusqu'au 13 du même mois où son le corps disséqué a été découvert par un ouvrier dans un lotissement.
Sitôt alertée, la gendarmerie nationale a diligenté une enquête pour trouver l'auteur ou les auteurs du crime.
Auparavant, les éléments de ce corps de sécurité, avec l'aide d'une section cynophile, avaient lancé de vastes recherches à travers la localité de Mazzer pour retrouver la victime, pour ensuite procéder à l'arrestation des auteurs du crime, membres d'une même famille.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.