2e Séminaire régional pour les parlements africains: la délégation du Conseil de la nation souligne à Djibouti l'engagement de l'Algérie à développer les différents secteurs    Conférence africaine des start-up: adoption d'une feuille de route africaine constitutive de la coopération continentale    Les recettes de la fiscalité pétrolière représentent 41% du total des recettes budgétaire prévues pour 2023    Secousse tellurique de magnitude 4 degrés dans la wilaya de Blida    La "Tenue traditionnelle féminine de l'Est algérien", bientôt proposée pour l'inscription au patrimoine de l'humanité    De COP en COP !    Abderrahmane Hadef, économiste: L'Algérie a les atouts pour devenir un pays émergent    Ligue 1 (13ème journée): Deux derbies et un classico à l'affiche    Le chemin est encore long    Violences: Appel à protéger l'école    Tamanrasset: Trois morts dans une collision    Lutte contre les intoxications alimentaires: La commission d'hygiène communale d'Oran sévit    DGSN: Un réseau ciblant les enfants sur les réseaux sociaux démantelé    «Samahna si l'Hadj» !    La Libye invite les sociétés étrangères à reprendre exploration et production    Le Général d'Armée Chanegriha reçoit le Coordinateur américain du Conseil de Sécurité nationale, pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord    Le Qatar impressionne le monde    La Seleçao en mode Samba    Radioscopie d'un club détourné    Le FFS, un parti-rempart    Les leçons d'une opération    Propositions pour le nouveau Code de la commune    Un litige qui dure depuis 5 ans    Les élèves grelottent    L'incontournable numérisation    Le budget primitif en constante régression    L'Afrique se réunit à Oran    La communauté internationale salue l'accord de sortie de crise au Soudan    Un concert euphorique    Formation à l'improvisation théâtrale    L'humanité tragique au cœur du cinéma    Coronavirus: 9 nouveaux cas et aucun décès    Nécessité d'impliquer les startups dans le domaine du tri et du recyclage des déchets    L'Algérie nouvelle sous la conduite du Président Tebboune: une expérience pionnière de démocratie    Maroc: manifestations contre les arrestations des opposants et la détérioration des conditions sociales    Annaba: début jeudi des journées nationales du monodrame    Décès de l'ancien président de la LFP Mahfoud Kerbadj    L'Algérie condamne "fermement" le massacre perpétré en RD Congo    Tebboune reçoit les chefs des délégations    Soudan: la communauté internationale salue l'accord de sortie de crise    Ligue 1 Mobilis (13e J) : USMA-CRB à l'affiche, la JSK en quête de confirmation    11e Fica, le film "De nos frères blessés" présenté au public    Ligue 2 - ASM Oran: Les raisons d'un échec programmé    Algérie-Chine: Le partenariat stratégique global renforcé    Sari-Ali Hikmet au «Le Quotidien d'Oran»: «Chaque cheminant vers Dieu a son propre chemin»    «Je suis conscient des aspirations du peuple»    Cour constitutionnelle: «De grands pouvoirs et une soupape de sécurité pour l'Etat de droit»    Algérie-Jordanie: Des accords et des mémorandums d'entente signés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Bechar: peine capitale pour 3 auteurs de l'assassinat de l'enfant Mohamed Yacine
Publié dans Algérie Presse Service le 10 - 11 - 2017

Trois des auteurs de l'enlèvement et l'assassinat cruelle de l'enfant Deriah Mohamed Yacine (6 ans), membres d'une même famille (frère, soeur et épouse), ont été condamnés à la peine capitale, tandis que leur deux (2) autres soeurs ont écopé d'une peine de 10 années de réclusion criminelle, prononcées tôt vendredi par le tribunal criminel près de la cour de justice de Bechar.
Le sixième accusé dans cette affaire, en l'occurrence le beau-frère, a bénéficié d'un acquittement par la même instance judiciaire.
Au cours des audiences du procès, qui s'est ouvert jeudi et qui ont duré plus de 19 heures, chacun des cinq accusés a essayé de nier sa participation à ce monstrueux crime qui a eu lieu dans la localité rurale de Mazer (160 km au sud de Bechar), et ce malgré les preuves tangibles découvertes par les enquêteurs de la gendarmerie nationale au cours des investigations qui a suivi l'enlèvement et la découverte du corps disséqué de la victime dans des sacs en plastique à proximité d'un lotissement de la même localité.
Ces audiences, qui se sont déroulées dans une salle archicomble et devant les avocats des accusés commis d'office pour refus de plusieurs autres avocats de les défendre, ont permis de mettre en évidence le mobile de cet abominable crime, à savoir la sorcellerie, d'où la manière dont a été disséqué le corps de la jeune victime.
Selon l'arrêt de renvoi, le petit Deriah Mohamed-Yacine avait disparu du domicile familial durant la journée du mardi 11 octobre 2016 et n'avait plus donné signe de vie jusqu'au 13 du même mois où son le corps disséqué a été découvert par un ouvrier dans un lotissement.
Sitôt alertée, la gendarmerie nationale a diligenté une enquête pour trouver l'auteur ou les auteurs du crime.
Auparavant, les éléments de ce corps de sécurité, avec l'aide d'une section cynophile, avaient lancé de vastes recherches à travers la localité de Mazzer pour retrouver la victime, pour ensuite procéder à l'arrestation des auteurs du crime, membres d'une même famille.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.