Taux de participation satisfaisant et en adéquation avec les aspirations du peuple algérien    OGC Nice: Atal, Vieira donne des précisions    Présidentielle: le taux de participation par wilayas annoncé à 15h    Bordj Bou Arréridj: changement du lieu de vote pour "harcèlements d'opposants" au scrutin (ANIE)    Bureaux de vote fermés, urnes saccagées    Brèves    Les citoyens hostiles au vote de plus en plus nombreux dans les rues d'Alger    Présidentielle: "une opportunité pour une nouvelle République fondée sur les jeunes"    L'Algérie condamne "avec la plus grande force" l'attaque contre l'armée au Niger    Nouveaux pourparlers de paix à Juba entre rebelles et Khartoum    Préserver cette institution de solidarité entre générations    Vers le report des 32es de finale de la Coupe d'Algérie    Bentaleb : «J'ai fêté la victoire de l'Algérie comme il se doit»    MCO : La voie royale pour les Oranais    Résiliation du contrat du gardien de but Salhi    Casoni viré, Mekhazni-Meguellati pour l'intérim    Un an de prison dont 3 mois fermes contre le dessinateur «Nime»    Projet de traduction des plus importants écrits algériens en langue française    ACTUCULT    Est-ce un constat amer ou un brûlot ?    Bangkok en haut du classement    Cinq morts dans une attaque des shebab    Fin de la phase aller le 21 décembre    Air Algérie contrainte d'installer une cellule de crise    165 foyers raccordés au gaz naturel    La frontière algéro-tunisienne ne sera pas fermée    La circulation routière fortement perturbée    Un boycott inédit en perspective    Exportation de 460 000 tonnes de ciment    Eric Zemmour sera jugé le 22 janvier prochain    Le triptyque de l'édification de la citoyenneté    Ouverture de plusieurs ateliers et clubs artistiques et pédagogiques    Trois auteurs présentent leurs nouveautés au public    Présidentielle: la presse nationale évoque un scrutin "historique" fondateur de "l'Algérie nouvelle"    COP25 sur le climat : La protection de la nature cherche sa place    FAF - Coupe d'Algérie - 32èmes de finale: ASAM - JSK et CSC - NCM en tête d'affiche    Formation professionnelle : S'adapter aux évolutions    Constantine: Plus de 8.400 capsules de psychotropes saisies en moins de 10 jours    Dans la nuit de la prison d'El-Harrach    Maroc: Une pétition déposée au Parlement pour l'abrogation de lois "liberticides"    Relizane : Près de 6.400 employés dans le cadre du DAIP concernés par la confirmation    Polémique au Mali : Le chef de la Minusma à Kidal serait sur le départ    Afrique du sud : La Sud-Africaine Zozibini Tunzi est Miss Univers 2019    Gabon : L'opposant Jean Ping dénonce la " monarchisation de la République "    Tunisie : Les parlementaires doivent être à la hauteur de leur responsabilité    La voie de la vérité historique    Oran : L'ex-directeur de l'agence foncière de Bir El-Djir condamné à 3 ans de prison ferme    Patrimoine immatériel du sud: Des Hauts plateaux aux Oasis, la chanson saharienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des artistes algériens revisitent le "Guernica"
Publié dans Algérie Presse Service le 13 - 12 - 2017

Une exposition collective réunissant les travaux de cinq plasticiens algériens autour de l'oeuvre "Guernica" du célèbre peintre espagnol Pablo Picasso a été inaugurée mardi à Alger.
Cette exposition, intitulée "Dialogue hispano-algérien sur le Guernica" est le fruit d'une résidence de création de deux semaines organisée par l'institut culturel espagnol "Cervantès" d'Alger à l'occasion du 80e anniversaire du "Guernica", et qui a rassemblé Mouna Bennaamani, Djahida Houadef, Abderrahmane Aïdoud, Amor Idriss Dokman, Abderrahmane Cherif et l'artiste espagnol Julio Lozano.
Dans l'esprit de cette oeuvre célèbre symbole universel de la cruauté de la guerre, l'artiste peintre algérien Abderrahmane Aïdoud propose un grand format en acrylique sur toile mettant en scène de manière figurative la cruauté et la violence par une palette de couleurs très sombres dans une scène symbolisant les bourreaux par des formes animales féroces comme dans l'univers de Picasso.
Dans un travail de recherche plus poussé et plus contemporain, l'artiste Mouna Bennaamani propose un grand format fragmenté en quatre, réalisé au fusain, et qui évoque la cruauté de la guerre à travers des visages et des corps meurtries et encombrés de fumée, dans une oeuvre intitulé "Miicha talba hchicha" (une vie à la recherche de végétation), déformation d'un adage algérien montrant l'impact de la guerre sur l'environnement direct de l'homme.
Intitulée "Dialogue avec le Guernice", le tableau de Djahida Houadef reprend le représentation cubiste des animaux matérialisant la violence et l'univers végétal et coloré qui caractérise les travaux de l'artiste dans une oeuvre présenté en seize petits formats assemblés.
Pour sa part le photographe et artiste peintre espagnol Julio Lozano expose un grand format atypique réalisé sur une plaque de métal alliant la photographie et le dessin montrant des photo en noir et blanc de femme criant sa détresse et d'homme manifestant leur joie autour d'une bateau en bois échoué et détruit par une mère agitée évoquant le drame actuel du déplacement des population fuyant la guerre.
Oeuvre majeure de Pablo Picasso, "Guernia" a été réalisé en juin 1937 pour l'exposition universelle de Paris. Dans cette toile de très grands formats l'artiste dénonce dans un style cubique le bombardement de la ville de Guernica lors de la guerre d'Espagne (1936-1939) et devient un symbole de l'opposition à la violence franquiste et de la dénonciation de l'horreur de la guerre.
Conservé aux Etats-Unis, "Guernica" qui a beaucoup contribué à la médiatisation de la guerre d'Espagne, a été transféré en 1981 vers un musée à Madrid où il est conservé.
L'exposition "Dialogue hispano-algérien sur le Guernica" se poursuit à l'Institut Cervantès jusqu'au 25 janvier 2018.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.