Référendum sur la Constitution : l'ANIE fixe les critères de la campagne électorale    La commission des affaires juridiques examine la demande du ministre de la Justice    Une demande de levée d'immunité introduite contre une sénatrice FLN    CONSEIL DE LA NATION : Zeghmati présente le projet de Code de procédure pénale    Koweït: décès de l'émir cheikh Sabah al-Ahmad al-Sabah    Real Madrid : Gros retournement de situation pour deux indésirables de Zidane ?    AIN EL BIA (ORAN) : 549 kg de viande impropre à la consommation saisis    BAGARRE RANGEE ENTRE GANGS A TIARET : La police arrête 11 personnes    PSG : Thiago Silva allume Unai Emery    Barcelone : Koeman aurait un plan pour recruter une pépite de Guardiola !    Benabdi, nouvelle recrue    Guemroud signe pour 2 ans au CSC    Lancement d'une campagne de vaccination contre la rage    Tassili Airlines dément le prétendu accident de l'un des ses avions    Accidents de la route: 31 morts et 1348 blessés en une semaine    Sénat: présentation du projet de loi relatif à la lutte contre les bandes de quartiers    Guerre ouverte entre l'Arménie et l'Azerbaidjan    Six nouveaux Saoudiens inculpés en Turquie    Transfert de 700 migrants depuis l'île de Lesbos    La France va organiser une conférence internationale    Pompeo entame des entretiens en Grèce, pour favoriser une «désescalade»    Ces détenus oubliés du hirak    "Les émirats ont fait pression concernant l'emblème amazigh"    Les robes noires en grève à partir de demain    «Le projet de Constitution profite aux laïcs»    Larbi Ouanoughi a fait long feu    Vu en France    «Notre rôle est de prévenir et combattre la corruption»    Un nouveau médicament biosimilaire fabriqué en Algérie    40% des Maghrébins n'ont pas de comptes bancaires    Lancement prochain du transport de fret roulant    Le député démissionnaire de Béjaïa, Khaled Tazaghart, condamné à un an de prison ferme    Un faux «cadre supérieur» neutralisé    Scénarios possibles et choix difficile    Saisie de marchandises interdites à l'importation, évaluées à 912 millions de centimes    Réalités du présumé différend arabo-berbère (3e partie et fin)    Lancement de la «La rentrée culturelle» en Algérie    Des voix s'élèvent pour naturaliser le héros algérien    Entre "amour divin" et détermination de femmes sahraouies    "Réalisations dans le théâtre algérien : questionnements, réflexions et enjeu"    En attendant la reprise du mouvement en Algérie : Le hirak diasporique à l'épreuve des dissensions idéologiques !    Nouvelle opération de rapatriement: 181 Subsahariens transférés vers leur pays en début de semaine    ES Sétif: Un bain de jouvence pour l'effectif    USM Bel-Abbès: Est-ce le bout du tunnel ?    Energie: Pourquoi le «Super» va être supprimé    FUITE EN AVANT    «Loukan», le mot-clé de la réussite    Institut français d'Algérie: La cérémonie du choix Goncourt Algérie 2020, le 03 octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Attaques israéliennes autour de Damas : vives réactions, appels au respect de la souveraineté de la Syrie
Publié dans Algérie Presse Service le 10 - 02 - 2018

Les réactions n'ont pas tardé à affluer après l'agression israélienne samedi autour de la capitale Damas, appelant au respect de la souveraineté de la Syrie et l'intégrité territoriale de ce pays qui continue son combat contre les groupes terroristes en vue de sortir d'une crise sécuritaire le frappant depuis 2011.
Suite à cette escalade militaire de l'occupation israélienne en Syrie, la Russie a fait part de sa "grande préoccupation" et a appelé toutes les parties impliquées à "faire preuve de retenue" et à "éviter toute action qui pourrait entraîner une complication de la situation".
"Nous estimons qu'il est nécessaire de pleinement respecter la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Syrie et des autres pays de la région", a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.
Moscou s'est déclaré profondément préoccupé par la récente évolution de la situation et par l'attaque contre la Syrie. Particulièrement préoccupant est le risque d'une escalade des tensions dans et autour des zones de désescalade en Syrie, dont la création a contribué à réduire la violence sur le sol syrien.
Comme l'a signalé le ministère, Moscou juge "inadmissible de mettre en danger la vie des militaires russes qui se trouvent en Syrie". "Mettre en péril la vie et la sécurité des militaires russes se trouvant en Syrie, sur invitation de son gouvernement légitime, pour contribuer à la lutte contre le terrorisme est totalement inacceptable".
La matinée de samedi 10 février, a été marquée par une escalade militaire israélienne contre la Syrie. Le prétexte: un drone attribué par l'armée israélienne à l'Iran, un fait démenti par Damas et l'état-major opérationnel des alliés de la Syrie.
L'armée israélienne a indiqué avoir mené samedi matin une attaque de grande envergure en Syrie, frappant 12 cibles iraniennes et syriennes.
En ripostant à la première attaque israélienne, la défense antiaérienne syrienne a affirmé avoir touché plusieurs avions de combat israéliens, une réplique jugée "légitime" par les factions palestiniennes qui y voient "un droit naturel" de défendre son territoire et de protéger sa souveraineté.
L'état-major opérationnel des alliés de la Syrie a en outre démenti l'information selon laquelle un drone aurait violé l'espace aérien israélien et a déclaré que cela était "un mensonge et une déformation de la réalité".
La défense antiaérienne de l'armée syrienne a repoussé une nouvelle agression israélienne contre une position militaire dans la région centrale.
Une source citée par l'agence SANA, a affirmé en outre que la défense antiaérienne syrienne avait, également, repoussé une nouvelle agression israélienne contre la banlieue de Damas.
Depuis le début de la crise en Syrie, Israël frappe ponctuellement des positions militaires du gouvernement syrien en violation flagrante du territoire syrien.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.