Guedioura se rapproche d'Al Gharafa    Bennacer : "Je suis très heureux. Forza Milan !"    Un chien enragé sème la panique à Afenssou (Collo)    22e marche des étudiants à Alger : « Pour des médias libres et une justice indépendante »    "Les droits de la défense sont bafoués"    Où en sont les enquêtes du parquet et de la DGSN ?    Blocage à l'Eniem de Tizi Ouzou : L'APW dénonce «un crime économique et social»    Economie nationale : Une réforme tributaire de la refonte du système de gouvernance    Atterrissage forcé d'un avion d'Air Algérie à Constantine    Le Président Ghali demande une enquête onusienne sur l'assassinat d'une jeune Sahraouie    Aucune incidence sur l'activité commerciale de la Sonatrach    La présidence palestinienne condamne la démolition de maisons palestiniennes    L'opposition soudanaise rejette l'enquête officielle    Deux ex-ministres en fuite, un autre en fonction et deux walis inculpés    Dialogue : les raisons de l'impasse    Après le cauchemar, la délivrance ?    El-Merrikh du Soudan au tour préliminaire    La Ligue Sud-Est comptera 16 équipes    Brahimi signe à Al-Rayyan (Qatar)    Cherif El-Ouazzani : "Faire comme Belmadi…"    La compétition rapporte 83 millions de dollars à la CAF    Le FLN tente de se remettre à flots    Tout savoir sur les inscriptions des nouveaux étudiants    Le corps d'une fillette repêché à la plage de Rechgoun    2 frères meurent asphyxiés au fond d'un puits    25 départs de feu enregistrés en 24 heures    Arrestation de trois narcotrafiquants    Le ministre de l'Enseignement supérieur exige des en-têtes en anglais    ACTUCULT    Un nouveau documentaire sur la guerre d'Algérie    La dictature militaire racontée par les réalisateurs espagnols    ...Brèves musique...    Vive Raconte-Arts !    Le Sud ne perd pas le nord    Montage de camions Renault trucks : Soprovi obtient l'agrément    Hirak et dynamique économique : Sept mesures d'urgence pour l'économie algérienne    Un homme découvert mort au marché de gros d'El Kerma    Cyber-escroquerie, une arrestation    Crise politique : Des initiatives mais point de solutions !    Méditation sur un nuage    L'économiste Kamel Rezzigue a la radio : "Il faut accélérer le processus politique pour le salut de l'économie nationale délicatement fragilisée par ...    Bourses : Séance inaugurale folle pour le Star chinois    Chlef : Plus de 700 enfants sensibilisés à l'économie de l'eau    Avions de combat : Thales plaide pour une alliance en Europe    Cameroun: Libération d'une partie des opposants, un pas vers le dialogue politique ?    CETA : L'accord "vise à destituer le politique au profit des puissances de l'argent"    Une "réponse forte à la bande"    Le gouvernement au chevet des nouvelles villes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pétrole: le panier de l'OPEP recule à 70,21 dollars le baril
Publié dans Algérie Presse Service le 16 - 04 - 2019

Le prix du panier de quatorze pétroles bruts, qui sert de référence à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), a reculé, lundi à 70,21 dollars le baril, contre 70,44 dollars, la veille, a indiqué mardi l'Organisation pétrolière sur son site web.
Introduit en 2005, le panier de référence de pétrole brut de l'OPEP (ORB) comprend actuellement le Sahara Blend (Algérie), Girassol (Angola), Djen(Congo),Oriente (Equateur), Zafiro (Guinée Equatoriale),Rabi light (Gabon), Iran Heavy (Iran),Basra Light (Irak), Kuwait Export ( Koweït), Es-Sider (Libye), Bonny Light (Nigéria), Arab Light (Arabie saoudite), Murban (Emirats arabes unis) et Mery (Venezuela).
Lundi, les cours du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, les investisseurs décidant d'encaisser quelques bénéfices après plusieurs semaines consécutives de hausse.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin valait cet après-midi 71,21 dollars à Londres, en baisse de 34 cents par rapport à la clôture de vendredi.
A New York, le baril de WTI pour le contrat de mai cédait 32 cents à 63,57 dollars.
La semaine précédente, le Brent avait gagné 1,7% pour sa troisième hausse hebdomadaire consécutive (+1,3% pour le WTI, qui a connu six semaines consécutives de gains). Cette baisse est donc "naturelle", selon les analystes.
Par ailleurs, le nombre de puits actifs a augmenté aux Etats-Unis la semaine dernière, selon les données publiées vendredi soir par l'entreprise de services pétroliers Baker Hughes (+2 à 833 puits actifs).
Alors que l'industrie américaine avait ralenti la cadence face à la fonte des prix fin 2018, les forages américains avaient atteint un niveau très bas fin mars, trois mois après que les prix eurent commencé à rebondir, notent encore les analystes.
Etant donné le délai de réaction des entreprises aux variations de prix, la hausse soutenue des cours suggère que la production américaine va encore augmenter, ont-ils ajouté.
"Ceci dit, cela ne devrait pas empêcher le marché de connaître un déficit de l'offre tant que l'OPEP continue de limiter volontairement ses extractions et que divers producteurs connaissent des perturbations involontaires", ont-ils complété.
L'Organisation et ses partenaires, à leur tête la Russie réduisent leur production de 1,2 million de bpj à compter du 1er janvier 2019 pour six mois.
L'accord de réduction de la production pourrait être renouvelé lors de la prochaine réunion officielle de l'OPEP, les 25 et 26 juin à Vienne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.