REMPLAÇANT AHMED OUYAHIA INCARCERE A LA PRISON D'EL-HARRACH : Azzedine Mihoubi, nouveau SG par intérim du RND    LOGEMENTS PROMOTIONNELS AIDES (LPA) : Premiers quotas livrés à partir d'août    CELEBRATIONS DE LA VICTOIRE DES VERTS : Nuit blanche à Mostaganem    CADETS DE LA NATION : 99.46% de taux de réussite au Bac    COMMERCE : Plus de 2800 infractions enregistrées depuis début juin    Un pétrolier de Sonatrach contraint de se diriger vers les eaux territoriales iraniennes    Les héros sont de retour au pays    EN - Mahrez : "Fier d'avoir été le capitaine de cette équipe"    Quand Mobilis "évince" Ooredoo    Bientôt un nouveau cahier des charges    Une application pour la location de véhicules    La présidence dit oui    Ankara lance une riposte contre le PKK après l'attaque à Erbil    Téhéran dément des «allégations délirantes» de Trump    Un soldat tué et deux blessés    Peine de mort contre trois hommes    Enlèvement d'une députée anti-Haftar    L'ex-wali de Skikda, Benhassine Faouzi, sous contrôle judiciaire    Les partisans d'une alternative démocratique contre-attaquent    L'Alliance présidentielle décapitée    La cérémonie en Egypte    Les réserves de l'ETRHB pour la vente de ses actions    Deux vieilles connaissances sur la route des Verts    Le ministre du Commerce rassure les boulangers    1 000 kilomètres pour en faire la demande    Arrestation des voleurs de portables en série    5 ans de prison pour l'ex-directeur des Domaines    ACTUCULT    Yazid Atout, nouveau DG de la radio Chaîne III    La gestion administrative cédée aux travailleurs    Lorsque la solidarité villageoise fait des merveilles    Hommage au grand maître Benaïssa    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Frenda: Un guichet unique pour les fellahs    Le ministre du Commerce à Oran: Un plan directeur de la grande distribution à l'étude    Un forum qui a fait bouger les lignes    On ne construit pas un pays en bâclant, en trichant    Face au diktat de ses clients «publics»: L'aveu d'impuissance de la Sonelgaz    Circulation routière: 568 permis de conduire retirés en juin    Les Guerriers du Désert sur le toit de l'Afrique    Edition du 20/07/2019    Le peuple tient le cap    L'Ensemble «Safar» de musique andalouse en concert    Le Hirak toujours en marche    Le casse-tête des médecins spécialistes    Une 2e étoile pour les verts !    Mila : une tombe romaine découverte à Aïn El-Hamra dans la commune de Ferdjioua    Mesures légales pour relancer la production    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





G5 Sahel: Washington accorde une aide de 21 millions de dollars au Niger
Publié dans Algérie Presse Service le 08 - 06 - 2019

Les Etats-Unis se sont engagés à fournir une aide militaire de 21 millions de dollars au Niger pour appuyer ses capacités dans le cadre de la force conjointe G5 Sahel.
Une partie de cette aide, composée essentiellement de matériel et d'équipements militaires, a été réceptionnée jeudi par le Niger, rapporte Voice of America.
Ce premier lot, composé de camions citernes pour le transport des carburants, de systèmes GPS et d'équipements pour soldats, sera suivi le mois prochain par un second, comportant des véhicules blindés et tactiques et du matériel de communication.
L'essentiel de cet appui est destiné au bataillon nigérien de la force G5 Sahel, précise la même source.
Washington s'oppose toujours à la proposition de conférer un mandat onusien au G5 Sahel qui permettra à la force conjointe d'être financée sur le budget de l'ONU, privilégiant un soutien bilatéral accordé directement aux pays concernés.
En mai la délégation américaine à l'ONU a réitéré cette position, à savoir que l'autorisation d'un mandat du Conseil de sécurité au titre du chapitre VII de la charte des Nations Unies n'est pas nécessaire pour accomplir les missions de la force conjointe.
Les Etats-Unis entretiennent une coopération militaire soutenue avec le Niger où ils ont déployé 800 soldats, soit le deuxième plus important contingent d'Africom dans le continent après celui de Djibouti.
Le Pentagone vient d'achever la construction d'une base aérienne à Agadez d'un montant de 110 millions de dollars qui sera le futur pôle des drones armés et d'autres aéronefs américains en Afrique. La base devrait abriter à terme la mission américaine de drones qui opère actuellement à Niamey.
Les deux pays avaient conclu en 2017 un mémorandum d'entente autorisant le déploiement de drones armés à partir de la capitale Niamey et d'Agadez.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.