Raffinerie d'Alger: mise en service des unités de production    Real : Hazard face à un choix compliqué    L'ancien chef du protocole de Bouteflika en prison    Communiqués poussés par des vents contraires et panique chez les PPE    Conseils d'éthique pour l'université    Lait subventionné, la pénurie perdure    Pourquoi un Parlement en Iran ?    Du monde unipolaire à l'avènement d'un nouveau monde multipolaire (2e partie)    Fraude et irrégularités à la présidentielle au Togo    Libye : Haftar avance ses pions dans l'ouest amazigh    Bernie Sanders favori pour affronter Donald Trump    Un an de prison requis contre Fodil Boumala    Enfin le derby de la capitale !    Farès rejoue six mois plus tard    Rentrée professionnelle: la nomenclature de la formation étoffée par 4 nouvelles spécialités    Hasna El Becharia en concert à Alger    ...Sortir ...Sortir ...Sortir ...    «Un solfège thématique»    Participation du film Synapse au Festival de Louxor    L'ANFC interpelle le chef de l'Etat et le ministre de la Justice    Tibane rend hommage à Rachid Talbi    Un représentant du FMI souligne une "vraie volonté de changement" de la situation économique    Congestion routière à Alger: plus de 100 points noirs recensés    Coronavirus : Onze villes en quarantaine en Italie    Afrique de l'Ouest : Les organisations terroristes «coordonnent» leurs opérations    Enamarbre de Skikda : Les travailleurs exigent le départ du Directeur    Adoption de la stratégie d'adaptation de la communication gouvernementale à la nouvelle situation    La révision de la Constitution intervient pour satisfaire les revendications du Hirak    Boxe/Tournoi pré-olympique (4e j): Abdelli en quarts de finale    Le coronavirus menance les prochains matchs de l'Inter Milan    MO Béjaïa : Les Crabes toujours menacés    Journée nationale du patrimoine : La Casbah célébrée sous le signe du deuil    Criminalité à Boumerdès : Les chiffres inquiétants de la police    Constantine : 12 blessés dans un accident de la route près de l'aéroport    Du lundi au jeudi : Perturbations dans l'alimentation en eau potable    Ooredoo confirme l'expulsion du PDG de sa filiale algérienne    Tebboune préside un Conseil des ministres    Handball - O. Maghnia: Les frontaliers qualifiés au play-off    La réforme de l'administration au pas de charge ?    Grève des PNC: Des poursuites disciplinaires contre 200 travailleurs d'Air Algérie    Benfreha: 1.000 bouteilles de boissons alcoolisées saisies    Ras El Aïn: Des terrains désaffectés transformés en décharges de déchets inertes    Time is money ?    Le 53 ème vendredi de la contestation populaire à Sétif. Un an déjà    Makri réitère le soutien du MSP    Une loi sur les religions ravive les tensions du passé    Il a atteint 1,9 % en janvier    Le groupe Ooredoo confirme l'expulsion de Nickolai Beckers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Opep/NonOpep: réunion jeudi du Comité ministériel de suivi de l'accord de réduction
Publié dans Algérie Presse Service le 11 - 09 - 2019

Le Comité ministériel conjoint de suivi de l'accord Opep-non Opep (JMMC) tiendra jeudi sa 16éme réunion à Abou Dhabi (Emirats Arabes unis), avec la participation de l'Algérie.
La réunion du JMMC sera consacrée à l'analyse de la situation du marché pétrolier international et de ses perspectives à court et moyen terme, avait indiqué le ministère de l'Energie dans un communiqué.
Il sera également question de l'examen des niveaux de conformité des ajustements de production par rapport aux engagements tenus par les pays membres de l'Opep et les pays participants non membres de l'Organisation, selon la même source.
En décembre 2018, l'Opep avait convenu avec dix pays producteurs non-Opep, d'une baisse conjointe de leur production de 1,2 million de barils, avec une réduction de 800.000 barils/jour par l'Opep et de 400.000 barils/jour par ces pays producteurs non-Opep.
Cet accord a été reconduit pour une durée supplémentaire de 9 mois allant du 1er juillet 2019 jusqu'a 31 mars 2020, mais les prix de l'or noir restent instables à cause notamment des perspectives moins optimistes pour l'économie mondiale et autres facteurs.
Mercredi, l'Opep a appelé à la "responsabilité partagée" de tous les pays producteurs de pétrole pour assurer la stabilité du marché, alors que les pays extérieurs de l'organisation comme les Etats-Unis pompent toujours plus de brut.
"Compte tenu des prévisions pour la croissance économique mondiale, la (croissance de la) demande de pétrole est attendue à environ 1 mb/j en 2019 et 2020.Toutefois, elle devrait être dépassée par la forte croissance de l'offre non-Opep", souligne l'Organisation dans son rapport mensuel publié mercredi.
Cette offre est tirée par les Etats-Unis, toujours en pleine révolution des pétroles de schiste, même si l'Opep a revu à la baisse sa prévision pour ce pays l'an prochain.
"Cela souligne la responsabilité partagée de tous les pays producteurs pour soutenir la stabilité du marché pétrolier afin d'éviter une volatilité indésirable et une rechute potentielle dans un marché déséquilibré", note l'Opep.
Dans ce contexte, l'Arabie Saoudite qui co préside le JMMC avec la Russie s'est déclaré favorable à la poursuite de la politique de baisse de la production de pétrole.
La politique pétrolière de l'Arabie saoudite, qui assure le tiers de la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, ne changerait pas de cap, avait déclaré le nouveau ministre de l'Energie de l'Arabie saoudite, le prince Abdel Aziz ben Salmane nommé dimanche dernier à ce poste.
Selon le dernier rapport du JMMC, la conformité globale aux accords d'ajustement volontaire de la production pétrolière entre l'Opep et ses partenaires non-Opep a été de 159 % en juillet dernier.
Le Comité avait appelé les pays participant à la Déclaration de coopération à poursuivre leurs efforts pour se conformer pleinement et en temps voulu aux ajustements volontaires de la production sur la base des
décisions de la 176e réunion de la conférence de l'Opep et de la 6e réunion ministérielle de l'Opep et non-Opep , tenues les 1 et 2 juillet dernier à Vienne.
Le JMMC a été créé à la suite de la 171ème Conférence ministérielle de l'Opep du 30 novembre 2016 et de la "Déclaration de coopération" de la réunion ministérielle mixte Opep- pays non membres de l'Opep tenue le 10 décembre 2016.
Ce Comité est chargé de veiller à ce que ces objectifs soient réalisés grâce à la mise en œuvre des ajustements volontaires de la production du pétrole des pays Opep et non Opep.
Le JMMC est composé de sept pays membres de l'Opep (Algérie, Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis, Irak, Koweït, Nigeria et Venezuela) et de deux pays non membres de l'Oraganisation (Russie et Kazakhstan).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.