ENI donne des détails sur son employé atteint du virus    Les expatriés du Groupe Volkswagen jettent l'éponge    Perspectives prometteuses pour le renforcement de la coopération bilatérale    Dziri Billel n'est plus entraineur de l'Usm Alger    Berraf maintient sa démission    Ce qu'il faut savoir    Le prix des masques chirurgicaux flambent    Tebboune appelle à une "extrêmevigilance"    Les avocats continuent de denoncer    Coronavirus en Algérie : L'inquiétude monte à Sétif    ARABIE SAOUDITE : Le président Tebboune en visite d'Etat    L'UA attachée à la tenue d'un référendum au Sahara occidental    Djerad reçoit l'Envoyé spécial du PM britannique pour le partenariat économique avec l'Algérie    ILS SE SERAIENT ACCAPARES DE 600 TERRAINS : Vers la levée de l'immunité de 2 députés FLN    Education: sit-in des enseignants et travailleurs de l'Unpef    Mustapha Berraf renonce à sa démission !    COUR D'ALGER : Le procès Ouyahia-Sellal à nouveau reporté    REMISE DES DECISIONS D'AFFECTATION AADL : Vers la convocation de 120 000 souscripteurs    Le parquet requiert des peines allant de 2 à 10 ans de prison    RENAULT ALGERIE FERME SES PORTES : Près de 1300 travailleurs au chômage technique    Ligue (USM Alger) : séparation à l'amiable avec l'entraîneur Dziri Billel    L'inébranlable détermination des étudiants    Une médaille pour le hirak à Montréal    «Nous devons d'abord évaluer notre potentiel»    La Libye en tête des préoccupations    L'ESS et le PAC accrochés, la JSS nouveau leader    Aït Djoudi optimiste malgré la situation du club    Le choc de titans    La chambre d'accusation renvoie le dossier au 3 mars    Seddik Chihab conteste son exclusion    L'instance présidentielle veut mettre fin aux dysfonctionnements du parti    Sanders confirme son avantage face à Biden    Doute sur la tenue du sommet quadripartite sur la Syrie    L'ONU dénonce la violence israélienne en Cisjordanie    Un changement pour la route    ACTUCULT    Des témoignages poignants sur la Guerre d'Algérie    "Intertextualité et conversation dans l'œuvre de Kateb Yacine"    Lettre écrite par Tahar Djaout après la mort de Mouloud Mammeri (25 février 1989) et publiée par Awal    Coup de mou chez Scorsese    Affluence du public    Boxe/Tournoi pré-olympique: Houmri et Bouloudinats passent en demi-finale    Constitution: l'université a un rôle "pivot" dans l'encadrement du débat de la société    Tizi-Ouzou: Mouloud Mammeri, fondateur de l'anthropologie algérienne    Pour se défaire de la dépendance aux hydrocarbures : Djerad prône une transition vers le solaire    Alger: la distribution de l'eau potable totalement rétablie mercredi avant le délai prévu    Haï Es-Sabah: Plus de 372 kilogrammes de viande impropre à la consommation saisis    Lavrov : les terroristes ne seront pas "les maîtres" à Idlib    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ghardaïa: relance du projet de la ville nouvelle d'El-Menea avant la fin de l'année
Publié dans Algérie Presse Service le 05 - 11 - 2019

Un programme visant à promouvoir la relance du projet de la ville nouvelle d'El-Menea (270 Km au Sud de Ghardaïa) a été mis en place et sera entamé sur le terrain avant la fin de l'année en cours, a annoncé mardi à l'APS le directeur général de l'Etablissement public de la ville nouvelle d'El-Menea (EPVNEM).
Créé par décret exécutif N 07-366 du 28 novembre 2007, le projet de ville nouvelle d'El-Menea a connu un retard considérable tant pour les études d'aménagement que pour la réalisation avant que les pouvoirs publics ne décident de son abandon en 2018, puis de le relancer par décision du conseil interministériel du 21 juillet dernier 2019, a expliqué Abdellah Saidet.
Le programme de la relance de ce projet innovant de la nouvelle ville dans le sud du pays vise à offrir aux générations présentes et futures une qualité de vie améliorée, des opportunités certaines, ainsi que la perspective d'un avenir prometteur pour la région d'El-Menea en pleine mutation et érigée en wilaya déléguée, a souligné M. Saidet.
Pour assurer le pilotage et le suivi du projet sur le terrain, l'EPVNEM a été créé pour garantir sa cohérence globale, son développement et sa mise en œuvre.
La nouvelle ville d'El-Menea illustre parfaitement les principales directives du Schéma national d'aménagement du territoire (SNAT) et les objectifs du développement durable, a-t-il souligné.
La relance du projet s'articule sur trois axes à concrétiser avant la fin de l'année en cours, selon la feuille de route élaborée par le ministère de l'Habitat, à savoir la finalisation des études d'aménagement et leur approbation par les instances techniques compétentes et les assemblées élues locales, l'achèvement des travaux de viabilisation du site et le lancement de l'opération de verdissement de la zone de protection de la nouvelle ville, a précisé le responsable.
Positionnée sur un site naturel disposant d'espaces relativement plats sur la route nationale R-N1, à dix kilomètres au Nord de l'actuel El-Menea, la future ville vise notamment à renforcer le tissu urbain et offrir aux populations un cadre de vie décent et contribuer au développement harmonieux de la région aux plans économique, social, culturel et humain, avec une volonté de drainer et de promouvoir les investissements tant nationaux ou étrangers.
Un projet intégré, durable et respectueux de l'environnement
La ville nouvelle d'El-Menea, unique dans son aspect architectural et respectueuse de l'environnement, devra recevoir à terme, sur une superficie de près de 600 hectares extensibles, quelques 50.000 habitants avec toutes les commodités d'une agglomération urbaine moderne à vocation touristique et agricole.
La réalisation de ce projet intégré, durable respectueux de l'environnement en utilisant les énergies renouvelables et dont l'architecture marie le raffinement des aspects architecturaux saharien et méditerranéen, générera de nombreux emplois temporaires et permanents.
La localisation de cette nouvelle ville d'El-Menea, sur le tracé de la RN1, lui confie un rôle plus stratégique, avec une conception émanant de réflexions menées en collaboration avec des experts nationaux et internationaux qui ont permis d'asseoir un Plan d'aménagement permettant de répondre au mieux à la réalité des besoins actuels et futurs du territoire, de la région et du pays.
La ville sera structurée, en outre, en plusieurs unités de vie qui disposeront de tous les équipements de proximité nécessaires en matière d'éducation, de santé, de commerce et de loisirs, permettant ainsi de limiter les déplacements, ajouter à cela des espaces verts.
A l'ouverture du chantier de réalisation de cette nouvelle ville d'El-Menea, quelques 300 emplois seront créés et atteindront ‘'crescendo'' plus de 1.000 postes de travail'', a-t-on fait savoir.
Une fois les travaux de cette ville nouvelle achevés, El-Menea offrira de nouvelles perspectives dans le développement territorial et de création de richesses, permettant ainsi à la région de gagner en compétitivité et en attractivité, pour devenir un pôle d'excellence touristique et une base de développement d'une agriculture durable, a-t-on souligné.
Des habitants d'El-Menea interrogés par l'APS ont exprimé leur désir de voir les promesses de concrétisation de cette ville nouvelle transformées en actes sur le terrain avec une cadence soutenue.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.