Vote de la communauté nationale à l'étranger: taux de participation "acceptable"    Mostaganem: marche populaire de soutien à l'élection présidentielle et à l'ANP    APN: examen des amendements proposés au projet de loi relatif au Conseil national de la Recherche scientifique    OPEP: l'application des baisses supplémentaires sans incidence sur les ressources de l'Algérie    OGC Nice : grosse blessure et opération pour Youcef Atal    AFFAIRE BAIRI : 10 ans de prison requis contre l'ancien wali, Nouria Zerhouni    Poursuite du procès d'anciens responsables et hommes d'affaires impliqués dans des affaires de corruption    Ligue des champions (Groupe D). ES Tunis 1 – JS Kabylie 0 : Victoire difficile pour le tenant du titre    A BATNA : Mihoubi plaide pour la préservation de l'Algérie    HADJ 2020 - 2021 : Début des inscriptions mercredi    3EME CONFERENCE INTERNATIONALE DE BIOSCIENCES : Les raisons du cancer en débat à Oran    EN RAISON DES TRAVAUX LANCES DANS LA STATION D'EPURATION : Mostaganem sans eau potable depuis des jours    L'Algérie triomphera grâce à la "forte cohésion" entre son peuple et son armée    Le Polisario proteste contre "France2" pour un "documentaire de propagande" sur l'occupation du Sahara occidental    Barça : Messi dépasse Ronaldo    «Aux entreprises de s'adapter !»    Archaïsme et mauvaise gouvernance    Les opérateurs affichent leur inquiétude    Nouvelle domiciliation au stade de Ras El-Oued    La rue divisée à Constantine    Le Congrès américain désavoue Trump    30 000 enfants migrants disparus en Europe    Human Rights Watch dénonce    Gâteau au yaourt, sirop au citron    Crème au concombre    Un nouvel essai en ligne d'Ahmed Cheniki    Le prix Mohia d'Or lancé à Tizi Ouzou    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Le Grand Prix Assia-Djebar, une opportunité de promouvoir le roman algérien à l'international    Mise en exploitation de la bibliothèque de lecture publique dans la commune d'El Mahmal    L'hagiographie dans la poésie melhoun, une ethnographie des grands saints de l'islam    Zerouati : "l'Algérie déterminée à adopter un modèle économique durable"    Groupe C. Pétro Atlético 1- USM Alger 1 : Les Algérois n'arrivent pas à gagner    Serie A : La Juventus perd des points face à la Lazio    Sérieux test pour les Pacistes    Débat télévisé: Dans les coulisses du «face-à-face»    Football - Ligue 1: Le CRB creuse l'écart, des bleus pour le NAHD    Financement du 5ème mandat: Ali Haddad enfonce Saïd Bouteflika    Premier débat télévisé entre candidats à la présidentielle: Des réformes urgentes pour dépasser la situation difficile    Skikda: 19 harraga secourus    Journées d'information à la CNAS: Des allègements en faveur des personnes aux besoins spécifiques    Syrie : Erdogan annonce un nouveau sommet Turquie-France-Allemagne-Grande-Bretagne en février    En réplique à la taxation des GAFA : "L'attaque de Trump est en dessous de la ceinture"    Chine : l'achat d'un téléphone conditionné au scan du visage    LPA: Les communes d'Alger procéderont à la convocation des souscripteurs fin décembre    France : Plus de 800 000 manifestants contre la réforme des retraites selon l'Intérieur    Cinéma : Trois films algériens primés au festival d'Al Qods    Théâtre : La pièce "Ez'Zaouèche" présentée à Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Faire du partenariat avec les start-up "un chantier ouvert" à toutes les volontés sincères
Publié dans Algérie Presse Service le 16 - 11 - 2019

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Salah-Eddine Dahmoune a affirmé, samedi à Alger, que son département aspirait à faire du partenariat avec les startups "un chantier ouvert à toutes les jeunes volontés sincères et les compétences scientifiques et technologiques qualifiées".
"Nous aspirons à faire de ce partenariat un chantier ouvert à toutes les jeunes volontés sincères et les compétences scientifiques et technologiques qualifiées profitant au service public local avec leurs idées et innovations notamment le développement de leurs potentialités et l'intégration dans le tissu économique national", a déclaré le ministre qui présidait les travaux de la conférence internationale sur l'appui des start-up dans les domaines du service public.
Evoquant les mesures entamées par le ministère visant le soutien et l'accompagnement des startup notamment celles spécialisées dans les domaines de la gestion du service public, M. Dahmoune a cité "l'institution d'une plateforme numérique et sa contribution à travers les supports électroniques en vue de recenser et d'enregistrer les différents solutions et projets développés par les startup en matière de service public".
Entre autres ces mesures, le ministre a rappelé également le lancement de l'opération de recensement des startup au niveau des collectivités locales pour en connaitre les capacités et la mise en place des mécanismes de promotion de leurs activités. Les collectivités locales sont appelées à élaborer localement un programme de formation en faveur des fonctionnaires et des cadres du secteur sur le rôle des startup et les modalités à même de développer des partenariats efficaces avec elles.
Après avoir mis l'accent sur l'importance de la mise en place d'un cadre juridique "régissant avec beaucoup d'efficacité les délégations du service public en faveur des startup en les accompagnant dans l'accomplissement des missions qui lui sont déléguées", le ministre a mis en avant la nécessité d'assurer des crédits pour la réalisation de ces projets dans le cadre du partenariat avec les startup.
"Les instructions des collectivités locales seront adressées à l'effet d'affecter ces crédits à compter du budget de 2020 pour les collectivités locales dont la situation financière le permet".
Ces mesures portent également sur "la mise ne place d'une stratégie locale pour le développement des start-up au niveau des incubateurs, développer leurs activités dans le domaine des services publics prioritaires, outre la mise en place des cadres de partenariat entre les collectivités locales et les start-up à travers la signature de conventions", a ajouté le ministre.
"Nous avons grandement confiance en les capacités des jeunes, leurs formations et leur ouverture sur l'entourage, outre leurs hautes capacités en matière d'adaptation et de conformité aux nouvelles technologies et spécialités de pointe", a estimé M. Dahmoune ajoutant que "ce que nous attendons des membres de notre communauté à l'étranger active dans les différents pays du monde, c'est la contribution à la présentation des meilleures expériences, efficaces, des solutions innovantes dans les domaines de la gestion publique et du développement socio-économique de notre pays".
Partant de ce cette vision, le ministre a indiqué que l'implication des jeunes porteurs de projets en les écoutant à travers des mécanismes institutionnels "ne peut être que fructueuse", soulignant que la vision des pouvoirs publics doit être tournée vers les attentes et les espoirs de nos jeunes et de notre start-up.
Il a qualifié cette démarche d'approche "rationnelle visant à investir dans le capital humain, étant le meilleur choix à même de conduire le changement escompté vers l'instauration des bases de la bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques".
Lors des travaux de cette conférence, le ministre accompagné de membres du gouvernement et des représentants de plusieurs instances et départements ministériels ont visité une exposition de produits et de projets de start-up organisée à cette occasion, où ils ont reçu des explications sur ces produits et entendu les préoccupations des jeunes initiateurs de ces start-up.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.