Production et distribution du lait: Un système de traçabilité en cours de préparation    Séisme à Jijel : pas de pertes humaines ou matérielles    Services d'urgence et femmes enceintes: le ministère trace une nouvelle feuille de route    PREPARATION DU CONGRES DU RND : Mihoubi évoque de ‘'nouvelles bases'' pour le parti    CORONAVIRUS : L'Algérie met en place un dispositif d'alerte et de riposte    MOSTAGANEM : 5 personnes écrouées pour trafic de drogue et vente d'alcool    La plateforme proposée pour l'aboutissement de la révolution    Tébessa: Recrutement de Trois Gardiens pour sécuriser la Nouvelle Mosaïque découverte à Négrine    PROGRAMME ECONOMIQUE DE TEBOUNE : BATATA ET GAZ DE SCHISTE    Au moins 11 soldats tués par des terroristes    Brexit : Boris Johnson a signé l'accord    Réunion de conciliation avec Téhéran en février    Ferme condamnation algérienne    «Nous devons respecter nos adversaires»    La wilaya de Aïn Témouchent nous écrit    Un gouvernement de la chefferie à la primature    Le procès de Fodil Boumala programmé pour le 9 février    Un vendredi dédié aux détenus d'opinion    Une secousse tellurique de magnitude 3.3 enregistrée à Jijel    Plus de 4 500 postes à pourvoir pour la session de février    Opération coup-de-poing à Oued R'hiou    880 ha réservés à la production d'eucalyptus    Le réflexe de Chitour    Mostaganem abritera la 3e édition du Festival national de la poésie des jeunes    La prochaine édition sous le signe du rapprochement avec le citoyen    ACTUCULT    Les redevances des droits d'auteur, objet d'incompréhension    Célébration de l'anniversaire de la naisance de Matoub Lounès    Le jugement de Si Slimane    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 16ème journée    Bouira : Hommage à Matoub Lounès    Vita Club - JSK (aujourd'hui à 17h) : Belaïli «Nous avons les moyens de les surprendre»    PAC 1 - CSC 2 : C'est le grand retour du CSC    En bref…    CAN-2020 de Handball : Les Verts éliminés par l'Egypte    WAT – JSMB : Les Béjaouis avec les réservistes    Transport de marchandises : La logistique qui fait défaut aux exportations    Venezuela : Maduro célèbre «l'échec de l'aventure putschiste» de Guaido    Energie et télécommunications : L'USTDA confirme l'intérêt américain    Indice de perception de la corruption 2019: L'Algérie à la 106e place    Réunion des voisins de la Libye à Alger: Rejet de l'ingérence étrangère    Pour des travaux de maintenance du réseau: Des coupures d'électricité annoncées dans trois communes    Les raisons de la colère    Lancement d'un nouveau site web    Blessé, Slimani forfait face à Strasbourg samedi    Les nouveaux projets expansionnistes du Maroc dénoncés    Tebboune, à coeur ouvert    Sahara occidental: Podemos dénonce les manœuvres expansionnistes du Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les candidats réitèrent leur appel à la consolidation du front interne pour préserver l'Algérie
Publié dans Algérie Presse Service le 07 - 12 - 2019

Les cinq candidats à l'élection présidentielle du 12 décembre ont réitéré samedi, au 21e jour de la campagne électorale, leurs appels à la consolidation du front interne pour préserver la sécurité et la stabilité de l'Algérie, exhortant les Algériens à se rendre massivement aux urnes le jour du scrutin pour élire un "président légitime" en mesure de concrétiser leurs aspirations au changement.
S'exprimant lors d'un meeting populaire à la Coupole du complexe olympique Mohamed-Boudiaf à Alger, le candidat Abdelkader Bengrina s'est engagé, s'il était élu président de la République, à établir "un système républicain et démocratique qui tire sa légitimité du peuple".
Le président du mouvement El Bina a relevé que la société algérienne connaît une "situation particulière marquée par des opinions divergentes entre ceux qui s'opposent à la solution constitutionnelle et font pression pour une phase de transition et ceux qui encouragent le déroulement des élections afin d'éviter les risques de la période de transition".
Il a souligné, dans ce contexte, la nécessité de consolider le front intérieur pour rester "solide, cohérent et solidaire", estimant que "l'unité entre le peuple et l'Armée populaire nationale (ANP) a permis de bloquer la voie aux tentatives de déstabilisation de l'Algérie".
Le même candidat s'est engagé, également, à mener un dialogue national global "sans exclusion" afin de renforcer l'unité, soutenant que "l'Algérie demeure un pays pivot et leader dans son environnement régional".
Le candidat Ali Benflis, qui a animé deux meetings à Batna et Khenchela, est allé dans le même sens, affirmant que "le front interne s'est renforcé grâce au peuple et à l'Armée nationale populaire qui ont défendu la souveraineté nationale".
Il a aussi promis de "permettre aux jeunes de prendre des postes à responsabilité en réduisant l'âge requis, pour ce faire".
Avec l'ouverture du dossier des contrats de pré-emploi et des bénéficiaires des mécanismes d'accompagnement, il s'est engagé également à ouvrir le dossier des allocations de retraite.
Pour sa part, le candidat Azzedine Mihoubi s'est engagé à faciliter les investissements étrangers en partenariat avec les entreprises algériennes.
Le rôle de l'ANP dans l'accompagnement du Hirak salué
S'exprimant lors d'un meeting populaire animé à la cinémathèque de la ville de Khenchela, M. Mihoubi a abordé le débat télévisé entre les cinq candidats animé la veille, soulignant que ce rendez-vous a donné une image "appropriée de la démocratie en Algérie, à l'instar de l'image honorable donnée auparavant par le peuple lors de son Hirak pacifique et historique".
Saluant le rôle de l'ANP dans la protection de l'Algérie, tout en évitant une dérive durant l'année 2019, le même candidat a relevé que "l'Algérie a parcouru un long chemin lui permettant de franchir le cap actuel grâce à l'ANP".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.