Á 90 ans, Goudjil confirmé à la tête du Sénat    «La pensée libre» à la barre    L'avocat de Blida libéré hier    Place aux jeunes ! Quand ils seront vieux !    Hirak, quels débouchés politiques ?    Le procès reporté à la prochaine session criminelle    Ould Kaddour dans le collimateur    Un Algérien nommé Aït Ali Brahim    Mohamed Bazoum, élu président du Niger    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Panique en Israël    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Le Mouloudia encore loin du compte    Trois chocs à l'affiche    Un clasico sans âme    Benchaïra forfait face au MCA    La double confrontation face à la Côte d'Ivoire officialisée    Les flammes de la passion    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le ministère du Travail dément l'introduction de modifications    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Plus de 50 œuvres littéraires abordant la valeur de la cohésion nationale publiées    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Sur les traces du passé glorieux de l'ancienne "Zucchabar"    Une conférence sur le parler jijélien    Djamaâ El Djazaïr : Le périmètre de protection et les règles de sécurité fixés    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Journée nationale de la Casbah : 80% du patrimoine bâti de La Casbah classés «rouge»    Real - Zidane : "On a marqué un but à l'extérieur, ce qui est très important"    Sans diagnostic point de remède !    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Pré-emploi et terrain sinistré    Football - Ligue 1: Choc alléchant à Oran, «clasico» indécis à Alger    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    Tlemcen: Un jeune tué d'un coup de couteau à Aïn Youcef    Mascara: Une mère et son bébé sauvés in extremis à Zahana    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Les nouveaux dirigeants libyens bientôt en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le général-major Saïd Chanegriha préside une réunion avec les cadres du MDN et de l'Etat-major de l'ANP
Publié dans Algérie Presse Service le 30 - 12 - 2019

Le général-major Saïd Chanegriha, chef d'Etat-major de l'Armée nationale populaire (ANP) par intérim, a présidé, lundi à Alger, une réunion au siège de l'Etat-major de l'ANP ayant regroupé les cadres du ministère de la Défense nationale et de l'Etat-major de l'ANP, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).
"A l'issue de sa désignation par M. le Président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, le Général-major Saïd Chanegriha, Chef d'Etat-major de l'ANP par intérim, a présidé une réunion regroupant les cadres du ministère de la Défense nationale et de l'Etat-major de l'ANP", précise le communiqué.
Ont pris part à cette réunion le Secrétaire général du ministère de la Défense nationale, les Commandants de Forces, les Chefs de Départements du MDN et de l'Etat-major de l'ANP, les Directeurs et les Chefs de Services Centraux et les Chefs de Bureaux.
A l'entame de la rencontre, une minute de silence a été observée en guise d'hommage et de recueillement sur l'âme du défunt général de corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah avant que le général-major, chef d'Etat-major de l'ANP ne prononce une allocution dans laquelle il a mis l'accent sur "le rôle primordial qu'a joué l'ANP aux côtés du peuple algérien face au complot dangereux qui visait la stabilité de l'Algérie et les fondements de l'Etat, et la neutralisation de ses institutions constitutionnelles pour la faire sombrer dans un marais de chaos et de violence".
"Nous avons traversé aux côtés de notre peuple au cours de cette dernière période de notre histoire contemporaine, une étape sensible à travers laquelle notre pays a fait face à un dangereux complot qui visait la stabilité de l'Algérie et les fondements de l'Etat, ainsi que la neutralisation de ses institutions constitutionnelles, pour l'entrainer dans le bourbier du chaos et de la violence", a rappelé le chef d'Etat-major de l'ANP par intérim.
"Toutefois, le Haut Commandement de l'ANP, qui a pris conscience de l'ampleur de ce complot, a su gérer cette phase avec sagesse et clairvoyance, à travers l'accompagnement et à la protection des marches pacifiques, sans qu'aucune goutte de sang ne soit versée, en sus de l'accompagnement des institutions de l'Etat de manière à leur permettre d'accomplir leurs missions dans les meilleures conditions, ainsi que la détermination à rester dans la légitimité constitutionnelle et à faire face à quiconque tente de porter atteinte à l'unité nationale", a-t-il relevé.
Pour le général-major Chanegriha, "l'ANP a contribué, aux côtés des services de la sécurité, à la réussite de l'organisation d'élections présidentielles libres, honnêtes et transparentes, et à la sécurisation du processus électoral dans un climat de quiétude et de sérénité".
Dans ce sillage, "nous réaffirmons que nous resterons mobilisés au service de la patrie et nous ne dévierons jamais de nos engagements constitutionnels quelles que soient les circonstances. Et nous ferons toujours face aux ennemis de la patrie et à quiconque tente de porter atteinte à notre souveraineté nationale", a-t-il soutenu.
Par la même occasion, le général-major a transmis à l'assistance "les remerciements, l'estime et la gratitude" du président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale à l'ensemble des personnels de l'ANP pour "les efforts laborieux et soutenus consentis lors de cette étape cruciale et décisive qu'a traversée notre pays", ajoute le communiqué.
A ce titre, "je tiens à vous transmettre les remerciements, l'estime et la reconnaissance de M. le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, et à travers vous à l'ensemble des personnels de l'ANP pour les efforts laborieux et soutenus consentis par tous, lors de la gestion de l'étape sensible que traverse notre pays, de même que pour les efforts de sécurisation des élections présidentielles dans un climat de sécurité et de quiétude, ce qui a permis au peuple algérien d'accomplir son devoir électoral en toute liberté et démocratie, ainsi que pour les grands efforts fournis lors des funérailles du défunt général de corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah", a affirmé Saïd Chanegriha.
Le général-major a tenu à rappeler que "les critères pour assumer les fonctions, les postes ou n'importe quelle responsabilité, constituent en le critère de la sacralisation du travail étant le secret du succès, en plus ceux de la compétence, la capacité, le sérieux, l'intégrité et le dévouement à l'armée et à la patrie".
A cet égard, "je tiens à rappeler, sincèrement et franchement, que, pour moi, les critères pour prétendre aux fonctions, aux postes ou à toute autre responsabilité, quelle que soit leur importance, sont la vénération du travail qui constitue la clé du succès, en plus de la compétence, la capacité, le sérieux, l'intégrité et le dévouement à l'armée et à la patrie", a souligné le chef d'Etat-major de l'ANP par intérim.
"Tout comme je tiens à la veille du nouvel an 2020, à vous adresser ainsi qu'à vos familles et vos proches, mes vœux les plus sincères, en priant Allah Le Tout-Puissant que la nouvelle année soit porteuse de prospérité pour notre armée et notre pays", a-t-il ajouté.
A la fin de la réunion, il a invité la présence à observer "un moment de recueillement à la mémoire de nos valeureux Chouhada, tous nos Chouhada, depuis 1830, en passant par les résistances populaires et les Chouhada des massacres du 8 mai 1945, jusqu'aux Chouhada de la glorieuse Révolution de libération et du devoir national, et à méditer sur le sens et de leurs sacrifices pour qu'ils soient un exemple à suivre".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.