Boudjemâa: appel à contribuer à la politique de l'économie circulaire    Le refus de l'UE d'inclure le Sahara occidental dans l'accord "interbus" est une avancée intéressante    Khaldi pour la modernisation de la gestion des établissements de jeunesse    Le Gouvernement déterminé à développer une véritable industrie pharmaceutique    Ligue des champions – Gr. B (6e J): le MC Alger rejoint le CR Belouizdad en quarts de finale    Le Comité des experts cliniciens contribuera à la dimension économique de l'industrie du médicament    Prière des Tarawih: les fidèles appelés à continuer de respecter le protocole sanitaire    Coupe de la Ligue: USMA-MCA affiche des huitièmes de finale    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce samedi    FAF - AGE : une seule liste déposée dans les délais    Une conférence sur la transition énergétique durable et innovante lundi et mardi prochains    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    Nouveau rendez-vous manqué    Pour qui sonne le glas ?    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Nouvelle manifestation à Alger    Acquittement pour 32 activistes    L'option du rationnement écartée ?    Regroupement en tête    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    Les walis soumis à une évaluation périodique    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    8700 logements sociaux distribués    Une menace omniprésente    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    Le torchon brûle avec Dybala    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Les marchés flambent    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Gaïd Salah à l'installation du nouveau commandant des Forces Terrestres: «La sécurité de l'Algérie est au centre de nos priorités»
Publié dans Le Temps d'Algérie le 21 - 09 - 2018

Le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire a installé officiellement, jeudi, le Général-Major Saïd Chanegriha dans les fonctions de Commandant des Forces Terrestres, en succession au Général-Major Ahcene Tafer, mis à la retraite.
Gaid Salah a rendu hommage au désormais ancien commandant Ahcene Tafer, «pour tous les efforts laborieux qu'il a pu consentir tout au long de son riche parcours professionnel, notamment pendant ses années aux Commandes des Forces Terrestres». Après l'installation du nouveau commandant, le Général de Corps d'Armée a tenu une rencontre avec le Commandement et les cadres des Forces Terrestres, où il a prononcé une allocution d'orientation à travers laquelle il a rappelé «les efforts colossaux consentis au service du développement et de la modernisation de toutes les composantes des Forces Terrestres», a indiqué le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. Ahmed Gaid Salah a souligné que les acquis dont jouit aujourd'hui le corps de bataille de ces Forces en termes d'aptitude au combat, et de grands pas de développement, sont sans aucun doute le fruit des efforts fournis tout au long de ces dernières années sur plus d'un échelon, et l'aboutissement du soutien exceptionnel qui leur a été accordé par le Haut Commandement grâce à sa vision clairvoyante des différents défis et enjeux. «A ce sujet précisément, je tiens absolument à ce que les fondements de l'état-prêt auquel nous aspirons au niveau du corps de bataille de l'Armée Nationale Populaire en général, et au niveau des Forces Terrestres en particulier, soient érigés sur les principes de la parfaite complémentarité et de la cohésion spontanée, de manières fonctionnelle et opérationnelle, entre les différentes composantes, de sorte à ce que ce corps de bataille soit une seule et même entité, qui ne saurait être en bonne forme sans que le soient tous ses organes sans aucune exception», a-t-il lancé. Selon lui, il incombe au Commandement des Forces Terrestres, au regard de la dimension considérable de son corps de bataille, et vu la nature des missions qui lui sont assignées, une grande et sensible responsabilité, qui est de sécuriser chaque parcelle du territoire de l'Algérie et de ses frontières, de préserver sa souveraineté nationale et de la prévenir de tout danger qui pourrait la guetter. «Ceci est une immense et noble responsabilité à la fois, car elle fait l'honneur de nos Forces Armées, comme étant la source voire le symbole, aux côtés de l'ensemble des autres Forces, de la puissance de l'Armée Nationale Populaire digne héritière de l'Armée de Libération Nationale, qui place la sécurité de l'Algérie et sa défense au centre de ses priorités», a-t-il affirmé. L'installation du nouveau Commandant des Forces Terrestres intervient au lendemain de l'installation du Général-Major Hamid Boumaïza dans les fonctions de Commandant des Forces Aériennes, en succession au Général-Major Abdelkader Lounes, lui aussi admis à la retraite. A cette occasion, le chef d'Etat-major de l'ANP a appelé à tirer profit des erreurs d'autrui. «Le cadre militaire responsable n'est pas un simple fonctionnaire qui se contente des heures de travail réglementaires pour ensuite vaquer à ses occupations», a-t-il déclaré, ajoutant que «le cadre militaire, notamment celui à qui incombent de lourdes responsabilités qui affectent directement la nature des missions assignées qui influent systématiquement sur la cadence des efforts consentis pour le développement, qui a un lien direct certain avec le moral des personnels (…) est celui qui est plein d'esprit de responsabilité et qui est convaincu du sens du devoir, prouvant effectivement et sur le terrain qu'il est digne de la confiance placée en lui». «La responsabilité n'est pas un poste avec lequel se vanter ou un grade avec lequel se flatter, la responsabilité est un ensemble de réelles qualifications, de conduite exemplaire, de comportement irréprochable et de commandement rationnel», avait-il encore souligné. Les changements qui ont touché les commandants des forces terrestres et aériennes s'inscrivent dans un vaste mouvement de changement au sein de l'armée.
Installation du commandant de la IIIe région militaire
Le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire, effectuera à partir d'aujourd'hui une visite de travail à la IIIe Région militaire à Béchar durant laquelle il procédera à l'installation du commandant de cette Région, a indiqué hier un communiqué du ministère de la Défense nationale. «Monsieur le Général de Corps d'Armée présidera, le dimanche 23 septembre 2018, au nom de Son Excellence Monsieur le président de la République, Chef Suprême des Forces Armées, ministre de la Défense Nationale, la cérémonie d'installation du Général-Major Smaali Mostefa, en qualité de Commandant de la IIIe Région Militaire, en remplacement du Général-Major Chanegriha Saïd, désigné en qualité de Commandant des forces Terrestres», précise la même source.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.