Jamal Khashoggi : son dernier article au Washington post avant d'être décapitée par les saoudiens    Hakim Saheb. Avocat et enseignant à la faculté de droit à Tizi Ouzou : C'est une situation alégale et un coup de force prolongé !    Afripol – AN 1 Quelques accomplis et beaucoup de résolutions    Installation de la Commission nationale chargée de l'organisation des manifestations économiques à l'étranger    Tipasa : Une opacité qui produit de l'anarchie    L'amélioration du processus électoral en Algérie est une mission nationale    Le Canada légalise le cannabis    Pour ou contre : Le niqab interdit dans les lieux de travail    El Tarf : Saisie de psychotropes au poste frontalier d'Oum Tboul    En bref…    Visite guidée à Azemour Oumeriem… élu pour sa propreté    Youcef Aouchiche. Président de l'APW : Nos efforts se poursuivront pour élargir davantage la participation    Nadir Dendoune : Un journaliste pas comme les autres    Amina Kara Mecheti. Directrice associée de International Talents Network et présidente du club DiasporAfrica : La diaspora algérienne joue un rôle fondamental, je dirai même vital dans le développement de l'Afrique    L'Agex de la Fédération algérienne de boxe contestée    J'estime faire simplement mon devoir de citoyen en relatant mon vécu    La Mostra de Valencia… El gran retorno    14 promoteurs immobiliers défaillants sur liste noire    Des proches du prince héritier Mohamed Ben Salmane parmi les suspects    Les carences logistiques à l'origine du gaspillage alimentaire    Une enveloppe supplémentaire de 300 milliards de centimes pour l'aménagement extérieur    Le feuilleton Badou Zaki connaît son épilogue    Enième report du coup d'envoi du championnat    Le GS Pétroliers à la reconquête de l'Afrique    L'après-Bouhadja à l'APN: Le compte à rebours a commencé    Macron en toute petite forme    Aéroport international d'Alger: Saisie de plus de 250.000 euros    Handball - Division Excellence: En l'absence des trois leaders    APN : ils ont touché le fond et ils continuent de creuser!    Lettre ouverte à ceux qui détiennent le pouvoir    El-Bayadh: Une série d'infrastructures inaugurées    Chlef: 260 logements attribués le 1er novembre    L'incivisme politique    Saisie de 18 kg de Kif traité    Arrestation d'un élément de soutien aux groupes terroristes à Batna    Un statut d'observateur au sein du Groupe des 77    «L'utilisation du GPL devra atteindre 500 000 véhicules d'ici 2020»    Appel à mettre fin aux situations coloniales subsistantes    Eviter le doute, après la victoire de Blida    Qualifications CAN-2019 (4e J - Gr. D)    Le fichier national du logement écarte 5.712 candidats des listes    Commémoration du 17 octobre 1961 à Paris    Non à la culture de l'oubli    Mise à niveau des activités économiques    La promesse du nouveau consul général à Oran    Coup de force contre Bouhadja    Ali Haddad en route pour un deuxième mandat    Les co-leaders en déplacement périlleux    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Gaïd Salah à l'installation du nouveau commandant des Forces Terrestres: «La sécurité de l'Algérie est au centre de nos priorités»
Publié dans Le Temps d'Algérie le 21 - 09 - 2018

Le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-Ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire a installé officiellement, jeudi, le Général-Major Saïd Chanegriha dans les fonctions de Commandant des Forces Terrestres, en succession au Général-Major Ahcene Tafer, mis à la retraite.
Gaid Salah a rendu hommage au désormais ancien commandant Ahcene Tafer, «pour tous les efforts laborieux qu'il a pu consentir tout au long de son riche parcours professionnel, notamment pendant ses années aux Commandes des Forces Terrestres». Après l'installation du nouveau commandant, le Général de Corps d'Armée a tenu une rencontre avec le Commandement et les cadres des Forces Terrestres, où il a prononcé une allocution d'orientation à travers laquelle il a rappelé «les efforts colossaux consentis au service du développement et de la modernisation de toutes les composantes des Forces Terrestres», a indiqué le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. Ahmed Gaid Salah a souligné que les acquis dont jouit aujourd'hui le corps de bataille de ces Forces en termes d'aptitude au combat, et de grands pas de développement, sont sans aucun doute le fruit des efforts fournis tout au long de ces dernières années sur plus d'un échelon, et l'aboutissement du soutien exceptionnel qui leur a été accordé par le Haut Commandement grâce à sa vision clairvoyante des différents défis et enjeux. «A ce sujet précisément, je tiens absolument à ce que les fondements de l'état-prêt auquel nous aspirons au niveau du corps de bataille de l'Armée Nationale Populaire en général, et au niveau des Forces Terrestres en particulier, soient érigés sur les principes de la parfaite complémentarité et de la cohésion spontanée, de manières fonctionnelle et opérationnelle, entre les différentes composantes, de sorte à ce que ce corps de bataille soit une seule et même entité, qui ne saurait être en bonne forme sans que le soient tous ses organes sans aucune exception», a-t-il lancé. Selon lui, il incombe au Commandement des Forces Terrestres, au regard de la dimension considérable de son corps de bataille, et vu la nature des missions qui lui sont assignées, une grande et sensible responsabilité, qui est de sécuriser chaque parcelle du territoire de l'Algérie et de ses frontières, de préserver sa souveraineté nationale et de la prévenir de tout danger qui pourrait la guetter. «Ceci est une immense et noble responsabilité à la fois, car elle fait l'honneur de nos Forces Armées, comme étant la source voire le symbole, aux côtés de l'ensemble des autres Forces, de la puissance de l'Armée Nationale Populaire digne héritière de l'Armée de Libération Nationale, qui place la sécurité de l'Algérie et sa défense au centre de ses priorités», a-t-il affirmé. L'installation du nouveau Commandant des Forces Terrestres intervient au lendemain de l'installation du Général-Major Hamid Boumaïza dans les fonctions de Commandant des Forces Aériennes, en succession au Général-Major Abdelkader Lounes, lui aussi admis à la retraite. A cette occasion, le chef d'Etat-major de l'ANP a appelé à tirer profit des erreurs d'autrui. «Le cadre militaire responsable n'est pas un simple fonctionnaire qui se contente des heures de travail réglementaires pour ensuite vaquer à ses occupations», a-t-il déclaré, ajoutant que «le cadre militaire, notamment celui à qui incombent de lourdes responsabilités qui affectent directement la nature des missions assignées qui influent systématiquement sur la cadence des efforts consentis pour le développement, qui a un lien direct certain avec le moral des personnels (…) est celui qui est plein d'esprit de responsabilité et qui est convaincu du sens du devoir, prouvant effectivement et sur le terrain qu'il est digne de la confiance placée en lui». «La responsabilité n'est pas un poste avec lequel se vanter ou un grade avec lequel se flatter, la responsabilité est un ensemble de réelles qualifications, de conduite exemplaire, de comportement irréprochable et de commandement rationnel», avait-il encore souligné. Les changements qui ont touché les commandants des forces terrestres et aériennes s'inscrivent dans un vaste mouvement de changement au sein de l'armée.
Installation du commandant de la IIIe région militaire
Le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, Vice-ministre de la Défense Nationale, Chef d'Etat-Major de l'Armée Nationale Populaire, effectuera à partir d'aujourd'hui une visite de travail à la IIIe Région militaire à Béchar durant laquelle il procédera à l'installation du commandant de cette Région, a indiqué hier un communiqué du ministère de la Défense nationale. «Monsieur le Général de Corps d'Armée présidera, le dimanche 23 septembre 2018, au nom de Son Excellence Monsieur le président de la République, Chef Suprême des Forces Armées, ministre de la Défense Nationale, la cérémonie d'installation du Général-Major Smaali Mostefa, en qualité de Commandant de la IIIe Région Militaire, en remplacement du Général-Major Chanegriha Saïd, désigné en qualité de Commandant des forces Terrestres», précise la même source.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.