Application des nouveaux tarifs    La revalorisation officialisée    Ce qu'il faut faire pour éviter l'échec    Que sait-on de l'hydroxychloroquine ?    8 décès déplorés, 115 nouveaux cas    Déconfinement progressif: "la FNTT appelle à des mesures strictes à l'égard des transporteurs privés"    Réunion OPEP: il ne faut pas se contenter des résultats réalisés à ce jour    Covid-19: aucun cas enregistré dans les camps des réfugiés sahraouis et les territoires libérés    Le chef d'AQMI Droukdel tué par l'armée française    ONU : Mimouni à la tête du Comité des Conférences de l'AG    IN AMENAS : La 41ème brigade blindée de l'ANP exécute un exercice avec tirs réels    MOSTAGANEM : Un rendement prévisionnel de 13 quintaux/ha de céréales    Dzair TV met les clefs sous le paillasson    Le ministère sahraoui de la Culture dénonce le vandalisme du patrimoine matériel et immatériel dans les territoires occupés    115 nouveaux cas confirmés et 8 décès enregistrés en Algérie    Transport urbain: adoption de mesures préventives en prévision de la reprise de l'activité    Affaire des enregistrements téléphoniques : La justice se met en branle    Retour à la compétition : Medouar préconise un dépistage massif des joueurs    Rassemblements citoyens à Tazmalt et Akbou    Hamel condamné à 12 ans de prison ferme    LE HIRAK, UN NOUVEL ETHOS ET DES VICTOIRES…    Les enfants d'El Hamri avaient annoncé la couleur : le rouge et blanc    Hussein Si Ahmed, un artiste céramiste : A la fortune du potier    Investissement: Du nouveau pour l'octroi de terres agricoles    Sidi Bel Abbès: Assemblée de l'APW sous tension    Violente Amérique !    Le crime de Minneapolis    Présidents des clubs de l'Ouest: La réunion reportée à une date ultérieure    OM Arzew: L'affaire des dettes devant la justice    LA NECESSAIRE LECTURE APPROFONDIE    Le ou la COVID ?    Le Consul général de France à Alger s'exprime    Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    Ghannouchi fragilisé    Les conseils de classe convoqués ce lundi    L'ONU crée une mission d'appui à la transition    1 300 civils tués et plus d'un demi-million de déplacés en 8 mois    La mineuse de la tomate fait des ravages    Les factures Sonelgaz salées à Jijel    Sit-in de souscripteurs devant le siège de l'AADL    "La fin du système Bouteflika" passée à la loupe    L'Algérie représentée par la poétesse Nina Lys Affane    Lancement de spectacles virtuels pour enfants    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    "Heureusement que nous avons gagné le procès de Malo"    L'épreuve    L'infrangible lien…    Affaire de détournement de foncier agricole :12 ans de prison ferme à l'encontre de Hamel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le partenariat et la coopération au centre des entretiens entre Rezig et les ambassadeurs saoudien et libanais
Publié dans Algérie Presse Service le 22 - 01 - 2020

Les moyens de promotion du partenariat et de la coopération bilatérale ont été, mardi à Alger, au centre des entretiens entre le ministre du Commerce, Kamel Rezig et les ambassadeurs saoudien et libanais à Alger, lors de deux audiences distinctes tenues en présence du ministre délégué chargé du Commerce extérieur, Aïssa Bekkai, indique un communiqué du ministère.
Lors de son entretien avec l'ambassadeur saoudien, Abdelaziz Ben Ibrahim Hamad El-Omairini, M. Rezig a salué les relations bilatérales "exceptionnelles" qui ne cessent "d'évoluer", en vue de les promouvoir en véritable partenariat entre les deux parties à même de relever le volume des échanges commerciaux au service de l'économie des deux pays", ajoute la même source.
Le ministre a appelé les opérateurs économiques saoudiens à tirer profit du climat des affaires, des avantages préférentiels accordés par l'Algérie aux partenaires, notamment les pays frères et des facilitations contenues dans la loi de finances 2020, outres les grands réseaux de distribution.
M. Rezig a appelé l'ambassadeur saoudien à la nécessité d'approfondir la coopération économique entre les deux pays, en se focalisant sur l'investissement direct en Algérie, eu égard à sa position stratégique notamment après son adhésion officielle à la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), ce qui est à même de favoriser l'augmentation du volume des exportations à travers un produit algéro-saoudien commun destiné à l'exportation aux marchés africain et asiatique, en premier lieu.
Pour sa part, l'ambassadeur saoudien a rappelé les accords économiques conclus entre les deux parties, qui ont permis d'augmenter le volume des investissements saoudiens en Algérie dans divers domaines.
Lors de sa rencontre avec l'ambassadeur libanais, Mohamed Hassan, le ministre du Commerce a mis en avant la nécessité d'approfondir les relations économiques et commerciales entre les deux pays et de tirer profit des articles de l'accord de la Grande zone arabe de libre échange (GZALE), conclu en 2001, en vue d'augmenter le volume des échanges commerciaux, qui est "derisoire et n'est pas à la hauteur des aspirations des deux parties et des relations historiques et politiques unissant les deux pays".
Mettant en exergue le rôle des expertises et compétences libanaises, particulièrement celles activant à l'étranger dans plusieurs domaines, dont la distribution, la commercialisation et le marketing, M. Rezig a affirmé que le marché algérien avait besoin aujourd'hui de développer ces activités localement, outre la consolidation des investissements libanais en Algérie,après l'amélioration du climat des affaires, offrant ainsi une opportunité aux opérateurs libanais pour la création de partenariats "gagnant-gagnant" au service des économies des deux pays.
Pour sa part, le diplomate libanais a appelé à la nécessité d'échanger les visites entre les hommes d'affaires des deux pays, à travers l'organisation de foires économiques pour la promotion des produits, faisant part par la même, de sa disposition à être un trait d'union entre les différentes compétences et hommes d'affaires libanais dans le monde, afin de venir investir en Algérie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.