PSG: Leonardo ne serait pas passé à l'action pour Neymar !    Fourar: aucun autre cas positif de Coronavirus en Algérie    Les réserves hydriques actuelles, "suffisantes" pour satisfaire les besoins nationaux en 2020    Le Président Tebboune achève sa visite d'Etat au Royaume d'Arabie saoudite    Real Madrid: Zidane aurait une alternative à 150M€ pour Mbappé !    Sahara Occidental: l'UA, un partenaire principal dans le processus de décolonisation    Le soutien de l'Algérie au droit à l'autodétermination du peuple Sahraoui salué à Bechar    Blida: report du procès de Abdelghani Hamel et de Berrachdi au 19 mars prochain    Vinicius Jr s'en prend à l'arbitre de Real Madrid-Manchester City    Ligue 1 (USM Alger) succession de Dziri Billel: l'entraîneur Bira dit oui avant de se rétracter    Près de 80% des commandes maintenus chez Renault Algérie    Les vérités, toujours bonnes à dire !    Pas de cadeaux pour Chenine    Les 8 élus du RCD annoncent leur retrait du parti    T'es pas mon frère !    Pour ne pas rentrer les mains vides…    Appels à intensifier l'effort de lutte contre le terrorisme    L'ambassadeur du Mali en France dénonce des "débordements"    Les discussions de Genève sur la Libye boudées par les Libyens    Rassemblement de protestation des Patriotes    PT : "Le régime n'a pas changé"    An I du Hirak, tentative de dévoiement et décantation !    Les revendeurs «partenaires»    Berraf maintient sa démission du COA    Derby indécis pour une place dans le dernier carré    ASO-PAC pour ouvrir le bal    Le président de Madar secoue les joueurs    Huawei présente le nouveau Mate XS 5G pliable à 2 400 euros    Samsung présente ses nouveautés au MENA Forum 2020    Les pharmacies d'Oran prises d'assaut    Le président Tebboune appelle à une "extrême vigilance"    Un jeune tabassé à mort à Sidi Khettab    Accident mortel à Béni-Saf    Litige entre élus et administration autour du portrait du Président Tebboune    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Les «gilets jaunes» s'invitent à la Berlinale    Pollution : pointé du doigt, le monde de l'art fait sa mue tardive    Le théâtre comme expérience sensorielle    Le livre-mémoire de l'enfant d'Aghbalou    La révolution contée en peinture    Jeux méditerranéens 2021: la capacité du parc hôtelier d'Oran doublera    Révision Constitutionnelle - L'immunité parlementaire : une spécificité algérienne    Quelle communication pour la «nouvelle Algérie» ?    Grève de l'Education: Suivi mitigé dans les écoles primaires    Le pas en avant au bord du précipice !    Les expatriés du Groupe Volkswagen jettent l'éponge    ENI donne des détails sur son employé atteint du virus    Les avocats continuent de denoncer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Karim Younes: le changement escompté passe par la poursuite du dialogue et du débat dans la sérénité
Publié dans Algérie Presse Service le 23 - 01 - 2020

Le président de l'ex-instance de médiation et du dialogue, Karim Younes, a déclaré jeudi à Mostaganem, que le changement escompté "nécessite la poursuite du dialogue et du débat dans la sérénité".
Dans son intervention, lors d'une conférence nationale universitaire inhérente à l'enrichissement du projet d'amendement de la Constitution, Karim Younès a estimé qu' "un dialogue objectif et serein et un débat ouvert à tous les courants d'expression de la société sont susceptibles de réaliser le changement prôné par le peuple algérien."
"Les conditions sont favorables, actuellement, pour la poursuite du dialogue entre différentes couches de la société afin de réaliser le changement", a-t-il souligné, valorisant la priorité accordée au projet d'amendement de la Constitution dans le programme du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.
Le président de la conférence, Abdelhafid Milat, a déclaré, pour sa part, que la famille universitaire est appelée à jouer son rôle dans cette conjoncture importante et sensible, notamment pour ce qui concerne le projet d'amendement de la Constitutionnel, indiquant que cette rencontre universitaire nationale qui réunit des dizaines d'experts et d'universitaires répond à l'appel du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui a invité toutes les élites à contribuer à ce projet.
"La nouvelle étape est celle de la liberté intellectuelle et académique pour soulever tout ce que l'élite universitaire juge utile pour la réussite de cet amendement constitutionnel en conformité avec les exigences de la société algérienne, son développement et sa prospérité", a-t-il souligné.
Pour Messaoud Chihoub, de l'université "Emir Abdelkader" de Constantine, un Etat algérien dans la nouvelle Constitution doit être conforme aux contours de la République prônés dans la déclaration de novembre 1954, soulignant que la Constitution doit garantir une vie décente à tous les citoyens, la protection des couches vulnérables et la promotion des libertés.
Les communications, lors de cette conférence, comporteront des propositions scientifiques et pratiques pour l'amendement de la Constitution. Les experts participants ont été répartis sur sept ateliers devant aborder "les droits et libertés", "la moralisation de la vie publique et la lutte contre la corruption", "le renforcement de la séparation et de l'équilibre des pouvoirs", "l'autorité de contrôle parlementaire", "l'indépendance du pouvoir judiciaire", "l'égalité entre les citoyens devant la loi" et "la consécration constitutionnel des mécanismes d'organisation des élections".
Les résultats et conclusions des travaux seront soumis comme propositions de l'université algérienne à la commission d'experts nommée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.