"Forum de la voix de la jeunesse" pour un changement positif de la société    Ligue des champions (6e j): le MC Alger qualifié en quarts de finale    Boudjemâa: appel à contribuer à la politique de l'économie circulaire    Le refus de l'UE d'inclure le Sahara occidental dans l'accord "interbus" est une avancée intéressante    Le Gouvernement déterminé à développer une véritable industrie pharmaceutique    Le Comité des experts cliniciens contribuera à la dimension économique de l'industrie du médicament    Prière des Tarawih: les fidèles appelés à continuer de respecter le protocole sanitaire    Coupe de la ligue: résultat du tirage au sort    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce samedi    FAF - AGE : une seule liste déposée dans les délais    Une conférence sur la transition énergétique durable et innovante lundi et mardi prochains    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    Nouveau rendez-vous manqué    Pour qui sonne le glas ?    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Nouvelle manifestation à Alger    Acquittement pour 32 activistes    L'option du rationnement écartée ?    Regroupement en tête    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    Les walis soumis à une évaluation périodique    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    8700 logements sociaux distribués    Une menace omniprésente    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    Le torchon brûle avec Dybala    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Les marchés flambent    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sahara Occidental: l'UA, un partenaire principal dans le processus de décolonisation
Publié dans Algérie Presse Service le 27 - 02 - 2020

Le représentant du Front Polisario en Europe et dans l'UE, Oubbi Bucharaya Bachir a affirmé que l'Union africaine (UA) demeurera "un partenaire principal" dans le processus de décolonisation au Sahara Occidental, soulignant la capacité de l'organisation panafricaine à "inciter la partie marocaine à revenir sur sa politique qui reflète clairement l'absence d'une bonne foi, et d'une véritable volonté à reprendre les négociations sans conditions préalables" tel que demandé par le Conseil de sécurité.
Intervenant lors d'une conférence internationale sur la Sahara Occidental organisée mercredi soir à Genève, par "le groupe de Genève" de soutien au Sahara Occidental, parallèlement aux travaux de la 43e session du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU, M. Oubi Bouchraya Bachir a indiqué que le Maroc ne s'est pas mis au diapason des aspirations de la communauté internationale et de ses efforts pour le règlement du conflit dans le Sahara Occidental, ni affiché la moindre considération à la charte de l'UA, qu'il a adoptée avant son adhésion à l'organisation africaine en 2017.
Rappelant que la charte de l'UA appelle essentiellement au respect des frontières héritées par les pays membres au lendemain de l'indépendance, leur souveraineté et leur intégrité territorial, le responsable sahraoui a précisé que le Maroc est allé à l'encontre des principes de cette charte au point d'appeler à l'exclusion de la République sahraouie de l'UA, et ce en violation flagrante du principe d'égalité entre états et la préservation de l'unité de l'organisation.
Etayant ses dires, le représentant du Front Polisario en Europe et dans l'UE a cité le dernier discours du roi marocain, prononcé le 6 novembre 2019 à l'occasion de l'anniversaire de l'invasion du Sahara occidental par l'armée marocaine, et dans lequel il a réitéré sa proposition expansionniste comme seule solution pour le règlement du conflit.
Le même responsable sahraoui a exprimé, par ailleurs, "son profond regret quant à la position de certains pays africains ayant accepté récemment de participer aux activités illégales organisées par le Maroc au Sahara Occidental occupé, outre l'ouverture des représentations consulaires par d'autres pays africains", soulignant que ces démarches sont "en contradiction avec les principes et l'esprit des chartes des Nations Unies et de l'UA".
Le représentant du Front Polisario en Europe et à l'UE a rappelé les résultats de la Conférence mondiale de "Vienne" sur les droits de l'Homme (1993), qualifiant le déni du droit à l'autodétermination de violation des droits de l'Homme.
L'Assemblée générale de l'ONU a reconnu que la coopération internationale contribuait au dialogue et à l'action efficace du système international des droits de l'Homme conformément aux principes énoncés dans la charte des Nations Unies et du droit international à même de prévenir les violations des droits de l'Homme et des libertés fondamentales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.