Optimisation des dépenses à Sonatrach : "les acquis des travailleurs ne seront pas touchés"    Epuration de tous les dossiers inhérents aux médicaments fabriqués localement    Karim Tabbou sera-t-il libéré ?    L'empire Haddad s'écroule    Le procès de Mahieddine Tahkout reporté à lundi prochain    Poutine dénonce les nouvelles sanctions américaines contre la Syrie    Des milliers de Ghazaouis manifestent contre le plan israélien d'annexion    Zeffane blessé au niveau de l'ischio-jambier    L'Atlético Madrid enterre presque les espoirs de titre du Barça    Clubs et LFP mis devant le fait accompli !    «Les quinze prochains jours seront cruciaux»    Les hôtels et les cités U à la rescousse    Installation des colonnes mobiles pour la lutte contre les feux de forêt    Un triptyque de Francis Bacon vendu 84,6 millions de dollars aux enchères sans public de Sotheby's    12 terroristes éliminés et 05 autres arrêtés durant le premier semestre 2020    Ali Laskri se rallie à l'option du congrès extraordinaire    Le schiste américain dans le rouge    3 ans de prison ferme requis    Europe : L'Otan met en place un nouveau plan de défense    Communiqué de l'AJSA    Pandémie de Covid-19 : La Tunisie impatiente de recevoir des touristes maghrébins    On vous le dit    Du sens du patriotisme en Algérie    Covid19: possible recours aux infrastructures hôtelières pour couvrir le déficit enregistré par certains établissements hospitaliers    Hausse des contaminations à la covid-19 à chlef : Aménagement d'une nouvelle unité d'hospitalisation des malades    Agence CNAS : Une campagne d'information sur la plateforme numérique AraaCom    L'hommage de son ancien élève Noureddine Melikchi, expert à la NASA    Nouveau pôle urbain d'Oued Tlélat: Des dispositions pour livrer 8.000 logements LPL    La mère des batailles    Gouvernement: Les zones d'ombre et le reste    Le journalisme, ce « champ de mines et de ruines » !    Sidi Bel-Abbès : Une élue dévouée tire sa révérence    Youcef Benmicia, nouveau président    La FAF s'est fixé une date butoir    Les avocats dénoncent les conditions d'organisation du procès    Vers de profonds changements dans le secteur de l'énergie    Vu à Tizi Ouzou    L'université pilier de l'économie du savoir ?    Les retombées de la crise sanitaire en débat    Répression contre l'opposition à Hong Kong    Un mort et des blessés dans les manifestations de mardi    L'épreuve    L'infrangible lien...    Plus de 200 corps exhumés en trois semaines en Libye    "La crise sanitaire a éveillé les consciences"    Mohamed Sari à la tête du Conseil national des arts et des lettres    "Senouci est un patriote qui a donné son cœur pour l'Algérie"    CAN-2021 : La compétition décalée à 2022    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Aucun cas de contamination à travers tous les établissements pénitentiaires
Publié dans Algérie Presse Service le 24 - 03 - 2020

Le groupe agro-industries (Agrodiv) assure, au quotidien, une quantité de 90.000 quintaux de blé dur (semoule) et de blé tendre (farine), à travers les différents points de vente pour répondre à la forte demande des citoyens sur ces deux denrées, induite par les appréhensions et la peur de la propagation du coronavirus, a indiqué à l'APS le directeur général du groupe, Addiche Kamel.
MAdiche a affirmé que les quantités produites au quotidien pour satisfaire la demande des citoyens et des détaillants, sont distribuées à 250 points de vente et dépôts de stockage, répartis à travers plusieurs wilayas du territoire national.
La production du groupe représente 20% de part du marché céréalier, à travers laquelle il contribue à la régulation du marché et la stabilisation des prix, a-t-il poursuivi.
Pour M. Adiche, "il n'y a aucune pénurie dans l'approvisionnement en ces deux denrées, mais plutôt une surconsommation et un approvisionnement rapide de la part des citoyens pour stocker ce produit de peur des retombées de la propagation de la pandémie du Covid-19".
Les capacités de production du groupe sont estimées à 52.300 quintaux/jour de blé dur (semoule) et 55.000 quintaux/jour de blé tendre (farine) assurés par les 29 minoteries du groupe.
Le groupe exploite actuellement 70% de ses capacités de production en ce qui concerne le blé dur, avec une production effective estimée à 35.000 quintaux/jour, contre une exploitation à 100% de ses capacités de production de blé tendre.
A ce propos, M. Addiche a fait savoir que l'OAIC "ne fournit pas au Groupe toute la matière première qu'il est capable de transformer en semoule, ce qui a poussé l'administration du groupe à formuler une demande auprès de l'Office afin d'augmenter les quantités pour atteindre ainsi un taux de production de 100%".
Le même responsable a appelé les citoyens à la rationalisation de leur consommation, d'autant que "le produit demeurera disponible sur le marché", précisant dans ce sens que le l'Office assure d'importantes quantités de semoule destinées directement aux consommateurs. "Tout un chacun doit assumer son rôle jusqu'à la fin de cette période", a-t-il insisté.
M.Addiche, a salué, par la même occasion, les efforts des Pouvoirs publics qui veillent à assurer le bon déroulement des opérations de vente à travers les points du Groupe afin d'éviter la propagation du Covid-19, d'une part, et les altercations entre les clients d'une autre part.
Par ailleurs, le Groupe a mobilisé, poursuit-il, tous ses effectifs pour faire face à cette demande, au vu des conditions difficiles que connaît le pays, outre la garantie des moyens de prévention devant les protéger contre une éventuelle contamination.
A une question sur les mandataires et le phénomène de monopole, M. Addiche a rassuré que le Groupe avait décidé de saisir les grossistes afin d'obtenir leurs coordonnées dans le but de créer une plateforme informatique permettant d'organiser les opérations de contrôle et de traçage du produit.
"Il est impératif de prendre des mesures dissuasives, en sanctionnant les mandataires et les spéculateurs pour mettre un terme à ces pratiques notamment en cette conjoncture", a-t-il souligné.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.