Covid-19: le personnel soignant appelés à fédérer ses efforts pour endiguer la pandémie    430 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    Boubaghla, un symbole de bravoure et de résistance face à l'occupation française    Athlétisme-Covid19: la Fédération algérienne décrète une saison à blanc    Accidents de la circulation : 10 morts et 357 blessés en 48 heures    L'UE ne reconnait pas la marocanité du Sahara Occidental    Skikda: "la récupération du crâne du chahid Bensaâd, permettra d'enseigner l'Histoire aux nouvelles générations"    Djerad préside une cérémonie de remise des clefs à 1.000 bénéficiaires de logements AADL à Baba Hassen    Le nouveau tsar    Les Syriens et les Français en tête    Disponibilité d'Android 11 Beta sur OPPO Find X2 Series    Chanegriha confirmé au poste de chef d'état-major de l'ANP    Le Mali à la croisée des chemins    Ce que risquent l'Algérie, le Maroc et le Rwanda    Le bilan s'alourdit à 89 morts    Le chef du gouvernement tiendra-t-il le coup ?    La Corée du Nord contre tout assouplissement «prématuré» du confinement    Le Président proroge de trois mois le recours à l'armée pour la mise en œuvre du confinement    Débat virtuel sur le hirak avec Bouchachi et Belkaïd    Les clubs de la Ligue 1 ont cumulé un déficit estimé à 1 000 milliards de centimes    Zidane ne souhaite pas un départ de Messi du Barça    Mohyiddine Kerrache signe pour quatre ans    LE HIRAK EST UN MOUVEMENT DE PROTESTATIONS, DE REVENDICATIONS ET NON UN PARTI POLITIQUE OU UNE COOPTATION DE CERTAINS INDIVIDUS.    Les candidats à l'instance présidentielle connus mardi prochain    Un geste d'apaisement qui en appelle d'autres    Les médecins critiquent la gestion de la crise    L'organisation des fêtes de fin d'année interdite    «L'obstination de certains pour un projet inutile»    Les citoyens ferment le siège de l'APC    Deux navires de Sonatrach mis sous séquestre    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Chanegriha: le rapatriement des crânes des résistants, un complément aux fondements de la souveraineté nationale    Brèves    Chlef : Le projet des deux trémies toujours en souffrance    JSMB : Nacer Yahiaoui n'est plus    Mouloudia d'Alger : La direction fustige la FAF    Taleb Omar appelle à davantage de mobilisation contre l'inaction de l'ONU face aux dépassements de l'occupant    Biskra : La Casnos active un portail électronique pour ses affiliés    Poésie. Agarruj Yeffren de Mohamed Said Gaci : Un trésor caché    Agression de l'éditeur Karim Chikh : Vague d'indignation sur la toile    Paléontologie : Le jurassique au pied de la cite Malki    Ligues 1 et 2: Encore des divergences sur la reprise    En dépit d'une décision de l'UE: L'Espagne ne rouvrira pas ses frontières aux Algériens    Non respect des mesures préventives contre le Covid 19 : 1034 infractions en un mois    De l'eau pour tous...    L'INDEPENDANCE, LE HIRAK ET LE MAL PROFOND    Adrar: L'ex-député Mohamed Guerrot n'est plus    l'Algérie a honoré sa dette    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un plan d'action mis en œuvre
pour pallier le déficit suite à la Fermeture de 45 minoteries
Publié dans Liberté le 16 - 07 - 2019

Les pouvoirs publics accordent un intérêt particulier à la filière céréalière compte tenu des besoins nationaux qui ne cessent d'augmenter d'année en année. Aussitôt la décision de fermeture des 45 minoteries prise, le ministère de l'Industrie a réuni le groupe Agrodiv, spécialisé dans la production, la conception, la commercialisation, l'importation et l'exportation des produits résultant de la transformation des matières premières issues de l'agriculture, de l'élevage ou de la pêche, pour éviter toute perturbation d'approvisionnement du marché en produits céréaliers. Le plan d'action arrêté à l'issue de cette réunion a été d'ores et déjà mis en œuvre. Hier, une réunion a regroupé les représentants de l'OAIC, d'Agrodiv et de la structure concernée au ministère du Commerce. Un schéma d'intervention par rapport à cette nouvelle donne du marché a été établi. Agrodiv a ainsi été chargé de faire une évaluation des capacités des moulins et d'identifier les points de vente. L'OAIC aura la tâche d'approvisionner également à 100% les moulins relevant d'Agrodiv, notamment sur la zone et les wilayas concernées par les fermetures. En cas de perturbation, Agrodiv procédera à des transferts de matières premières entre les 6 filiales dont il dispose. Cet organisme va en outre exploiter ses quelque 200 points de vente. Un travail d'évaluation se fera aussi quant au portefeuille clients des moulins fermés, surtout des boulangers qui doivent être approvisionnés régulièrement en farine panifiable, la matière première indispensable pour la fabrication du pain. Par ailleurs, certains observateurs avouent que cette mesure de fermeture n'aura pas d'impact négatif sur le marché. Car, arguent-ils, les capacités annuelles de trituration des entreprises de la filière céréalière sont évaluées à 110 millions de quintaux en semoule et en farine et représentent plus du double des besoins du marché intérieur. La transformation en semoule et en farine est assurée localement dans sa globalité par les 263 minoteries et les 135 semouleries réparties à travers le territoire national. Elles sont donc environ 400 usines à assurer plus du double de la demande nationale. La disponibilité en blés (dur et tendre) est assurée principalement par les importations de blé tendre à hauteur de 78% destinées à la transformation en farine panifiable et par la production locale (55%) de blé dur destiné à la fabrication de la semoule. L'OAIC, organisme chargé des importations, s'arrange souvent, selon ses dirigeants, à constituer des stocks en blé pouvant tenir jusqu'à six mois. Cette principale disposition et la mobilisation du ministère de l'Industrie via son groupe Agrodiv ont pour objectif de garantir une offre suffisante de manière constante à même de satisfaire la forte consommation qui caractérise la population nationale en produits issus de la transformation des céréales.
B. K.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.