EHS EL EULMA : 4 médecins et 6 paramédicaux testés positifs au Coronavirus    Djerad participe à une réunion de haut niveau sur le financement du développement à l'ère du Covid-19    Covid19: Djerad plaide pour l'allègement de la dette des pays en développement    Décès de Guy Bedos: Un artiste épris de justice s'en va    Tayeb Zitouni nouveau SG du RND    Le confinement partiel reconduit jusqu'au 13 juin en Algérie    PLFC 2020: la Commission des finances et du budget de l'APN examine les amendements proposés    DGF: quelque 3000 incendies ont dévasté plus de 21.000 h en 2019    Foot-Coronavirus: Zetchi prend part à une réunion FIFA-UNAF-WAFU    Le porte-parole du Quai d'Orsay s'exprime    Cour de Tipasa: Karim Tabou "a volontairement refusé d'effectuer un appel téléphonique"    Le Président Tebboune reçoit le moudjahid Othmane Belouizdad    Foot: "l'enregistrement sonore n'est pas un faux", se défend Saâdaoui    Sahara occidental: une ONG dénonce les pratiques illégales des multinationales qui nourrissent l'occupation    140 nouveaux cas confirmés et 7 décès enregistrés en Algérie    Message sur Twitter du MAE espagnole supprimant le drapeau sahraoui: le Polisario proteste officiellement    Programmes télévisés français: le PLJ soutient la décision de l'Algérie de rappeler son ambassadeur en France    Foot : réunion du Bureau Fédéral de la FAF dimanche en visioconférence    Documentaire sur le Hirak: la presse nationale dénonce une campagne haineuse contre l'Etat algérien et ses institutions    Palestine/Covid-19: les portes d'Al-Aqsa ouvriront dimanche prochain    Le harcèlement des activistes continue    Le moudjahid Ramdane Leftissi inhumé hier à Skikda    Biskra, la Mitidja du Sud    Argentine : le nord subit une sécheresse majeure    CANADA : à 14 ans, elle est élue jeune ministre de l'Environnement à Pointo    Sept défenseurs de la nature récompensés aux Oscars de l'Environnement    PLFC 2020: traiter les effets de la crise tout en soutenant le pouvoir d'achat    Rapatriement: Arrivée mercredi à Alger de 300 Algériens bloqués à Londres    Coronavirus: Peurs, défis et remises en question    Pouvoir et géopolitique - Hirak : jeux et enjeux    RC Relizane: Un parcours en deçà des prévisions    Pour non-respect des mesures de confinement: 8.237 personnes interpellées durant le mois de Ramadhan    Non, demain ne ressemblera pas à hier    En hommage aux victimes du Covid-19: Une minute de silence, hier, à l'Institut «Cervantès» d'Oran    Le Snapo suggère l'utilisation de masques en tissu    L'infrangible lien…    Les pêcheurs de Mostaganem comptent faire le plein    L'ADE promet de l'eau H24 pour Sétif    La Grèce renforce le contrôle à sa frontière avec la Turquie    Un important dispositif policier dissuade les manifestants    Le renouvellement de Sayoud, une priorité    Les feuilles de l'automne    Les lecteurs du versant sud de Tizi Ouzou privés de journaux    Je veux partir seul au paradis !    Les victimes algériennes du Covid-19 en attente de rapatriement    Kaïs Saïed : «Il n'y a qu'un seul Président en Tunisie»    Conflit libyen : Comment le GNA a réussi à chasser les mercenaires de Wagner de Tripoli    FAF - Département Intégrité: La FIFA ne se mêlera pas des affaires internes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Report JP-2020: les athlètes algériens entre déception et soulagement
Publié dans Algérie Presse Service le 29 - 03 - 2020

Les athlètes algériens qualifiés aux Jeux Paralympiques (JP) de Tokyo, initialement prévus du 25 août au 6 septembre 2020 mais finalement reportés en raison du coronavirus, sont partagés sur cette décision entre déception et soulagement.
Sollicité par l'APS pour s'exprimer sur le report des JP (tout comme les JO), le champion paralympique Abdellatif Baka n'approuve pas totalement cette décision "qui ne devrait pas arranger les athlètes qualifiés du point de vue sportif".
"De toute évidence, pour les décideurs, la santé de tout le monde passe avant tout et la protection de nos vies est leur plus grande priorité en ce moment", a admis Baka, mais en tant qu'athlète d'élite, "c'est très démotivant et mentalement difficile de voir ces JP reportés d'une année".
Le vice-champion du monde-2019 est formel : "Je suis une personne très positive dans ma vie, mais l'idée, en ce moment, de devoir me consacrer à une autre année de travail dur est très difficile à accepter".
"J'aurais souhaité, par exemple, qu'on retarde l'événement à novembre ou décembre prochains. Reporter ces Jeux ne signifie pas seulement une année d'entraînement physique, mais surtout une année de plus de maintien de la motivation et d'une concentration maximale", a regretté Abdellatif Baka, ajoutant que les athlètes qui avaient à gérer quatre mois de grande pression pré-JP, sont "gratifiés" de douze mois de plus.
Sa compatriote et championne paralympique en titre du disque, Nassima Saïfi n'est pas du même avis : "Ce report me fait du bien et vient à point nommé, car moralement je suis affectée à cause de ce virus qui m'a contrainte au confinement à la maison, donc je suis à l'arrêt depuis longtemps et pas prête à la compétition".
Mohamed Berrahal, autre athlète concerné par les Paralympiques, partage le même avis que sa coéquipière en équipe nationale, jugeant ce report "rassurant".
"La vie humaine est précieuse et plus importante que tout autre chose. Le report des Jeux est une très bonne nouvelle qui soulage le monde du sport", s'est réjoui Berrahal, espérant que les choses s'amélioreront d'"ici le mois prochain".
"Pour nous athlètes, il est préférable que les JP se déroulent à une date proche et qu'ils soient une fête internationale lors de laquelle on célébrera la victoire contre cette pandémie", a-t-il encore souhaité.
Mais même si le report va être de plusieurs mois, cela ne doit pas, de l'avis du sociétaire du GS Pétroliers, "affecter les athlètes. Au contraire, il va leur donner plus de temps pour se préparer avec cette fois un programme consistant comprenant plusieurs meetings internationaux".
De leur côté, le powerlifter Hocine Bettir, lui aussi qualifié aux JP, et son entraîneur Mohamed Benatta, ont approuvé le report qui les a soulagés.
"On est pour le report, surtout que nous étions à l'arrêt depuis presque huit mois en raison du manque accrue de moyens financiers à la fédération. En plus de la préservation des vies humaines, ce report va nous donner plus de temps pour nous préparer dans la sérénité", se sont accordés à dire le coach et son athlète.
Néanmoins, les deux hommes espèrent que la nouvelle date des JP n'ira pas au-delà des premiers mois de l'année 2021, pour "permettre aux athlètes qualifiés de maintenir la forme".
Ce qui est sûr, c'est que les régimes d'entraînement des athlètes (valides et handicapés) doivent être réécrits et les performances de pointe reprogrammées. Pour certains, cela signifie attendre un peu plus longtemps pour signer leurs débuts olympiques ou paralympiques, pour d'autres, retarder la retraite d'une année.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.