Début de la 179e réunion de la conférence de l'OPEP sous la présidence de l'Algérie    Transport urbain: adoption de mesures préventives en prévision de la reprise de l'activité    Covid-19: plus de 6,7 millions de contaminations et près de 400.000 décès dans le monde    Retour à la compétition : Medouar préconise un dépistage massif des joueurs    Le monde vient de connaître son mois de mai le plus chaud jamais enregistré    Hamel condamné à 12 ans de prison ferme    MO Béjaïa : Zahir Attia n'est pas le «bienvenu»    Rassemblements citoyens à Tazmalt et Akbou    Reprise des activités économiques et commerciales: l'ANCA salue la décision    BLIDA RESPIRE    LE HIRAK, UN NOUVEL ETHOS ET DES VICTOIRES…    Les enfants d'El Hamri avaient annoncé la couleur : le rouge et blanc    Hussein Si Ahmed, un artiste céramiste : A la fortune du potier    D'anciens manuscrits et des bâtiments historiques en péril    Violente Amérique !    Le crime de Minneapolis    Investissement: Du nouveau pour l'octroi de terres agricoles    Sidi Bel Abbès: Assemblée de l'APW sous tension    Des températures «au-dessus de la normale» prévues cet été    Chlef: La récolte céréalière en baisse    Coronavirus Covid-19 : une maladie sans visage, un visage sans maladie !    Présidents des clubs de l'Ouest: La réunion reportée à une date ultérieure    OM Arzew: L'affaire des dettes devant la justice    Espagne: La demande insolite du FC Barcelone    LA NECESSAIRE LECTURE APPROFONDIE    Le ou la COVID ?    Le Consul général de France à Alger s'exprime    Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    La mineuse de la tomate fait des ravages    Les conseils de classe convoqués ce lundi    Hommage au personnel médical de l'hôpital d'El-Amria    Ghannouchi fragilisé    L'ONU crée une mission d'appui à la transition    1 300 civils tués et plus d'un demi-million de déplacés en 8 mois    Les factures Sonelgaz salées à Jijel    Sit-in de souscripteurs devant le siège de l'AADL    "La fin du système Bouteflika" passée à la loupe    L'Algérie représentée par la poétesse Nina Lys Affane    Lancement de spectacles virtuels pour enfants    Lenarcic : L'UE toujours engagée à soutenir les réfugiés sahraouis    Le référendum sur la révision constitutionnelle en Octobre    "Heureusement que nous avons gagné le procès de Malo"    L'épreuve    L'infrangible lien…    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    Libye: les pro-GNA ont pris le dernier fief de Haftar dans l'Ouest    Affaire de détournement de foncier agricole :12 ans de prison ferme à l'encontre de Hamel    Relation post-Brexit: les "progrès restent limités" dans les négociations avec l'UE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Journées virtuelles du court métrage: audience appréciable, organisateurs satisfaits
Publié dans Algérie Presse Service le 08 - 04 - 2020

Les premières Journées virtuelles du court métrage (31 mars -7 avril) auront permis à un public nombreux et réactif d'apprécier cette nouvelle expérience, imposée par les exigences du confinement sanitaire, et même de mettre en avant le potentiel de trois jeunes réalisateurs.
Rassemblant quelque 20 courts métrages, ces journées ont été organisées par le Centre national de la cinématographie et de l'audiovisuel (CNCA) qui s'est ainsi adapté aux mesures de confinement et de distanciation sociale induites par la pandémie du nouveau coronavirus.
Après diffusion sur Facebook, le public a choisi de plébisciter "Laarbi Rabiâ", de Mohamed Mustapha Allouane, un court métrage relatant l'histoire d'un jeune homme à l'existence précaire, vivant de petits boulots et sans autre perspective que celle d'en finir en s'immolant par le feu.
Le film "Lopse" (Aymen Bennour) sur l'emprise des jeux-vidéo et les dangers de la réalité virtuelle sur la santé mentale des individus s'est classé deuxième, alors que la troisième place est revenue à Sofiane Adjal avec son "Stay Strong", un film intimiste sur la solitude et la détresse psychologique face à la maladie.
Autres films à retenir, "Broken Dreams" de Youcef Salaheddine Bentis" ou encore "Nadji" de Anouar Aouabdi qui traite, avec humour et dérision, du quotidien d'un village et de ses habitants à travers le regard d'un jeune garçon en quête d'une vie meilleure.
Beaucoup de vues, peu de vote
Expérimentée pour la première fois en Algérie, la diffusion cinématographique via les réseaux sociaux a permis une certaine fluidité dans la communication et la promotion de l'événement, de l'avis des internautes.
Certains films proposés ont dépassé les 5000 spectateurs, la moyenne du nombre de vues avoisinant le millier par film.
En plus de l'accessibilité et la possibilité pour les internautes de partager l'événement et la diffusion du film, la version virtuelle a également permis aux spectateurs de débattre des films parfois directement avec les réalisateurs. Malgré le nombre important de spectateurs et l'interaction avec les réalisateurs, le choix des films par voie de vote ne semble pas avoir emporté l'adhésion des votants qui étaient un peu plus de 7000 à avoir choisi de s'exprimer.
Mais l'expérience a permis au CNCA de constituer une base de données et de lancer une plateforme d'échanges au service de prochaines manifestations virtuelles, comme des cinéastes qui pourraient librement les consulter, argue la direction du centre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.