Affaire Tahkout : poursuite du procès jeudi avec les plaidoyers de la défense    Le Trésor public réclame plus de 300 milliards de DA de dommages et intérêts: 16 ans de prison requis pour Tahkout, 15 ans contre Sellal et Ouyahia    FAF - Reprise du championnat: Décision finale dans une semaine    Dr Lyes Merabet: « Les citoyens sous-estiment le danger du coronavirus »    Dépistage de la Covid-19: Plaidoyer pour les tests rapides    Un laboratoire d'analyses pour chaque wilaya    Les chouhada sont revenus ce vendredi    Le président Tebboune préside une réunion de travail    Nouveau calendrier pour les pensions de retraite    Appel à commentaires pour l'élaboration d'une feuille de route    Les walis entrent en action    Le Dr Berkani s'exprime    10 nouveaux décès, les contaminations en légère baisse    Le Trésor public réclame 309 milliards de DA à Tahkout et ses associés    L'Algérie s'inquiète de la persistance des déplacements forcés dans le monde    CONFINEMENT PARTIEL A SETIF : Le ministre du commerce donne des instructions d'urgence    DILAPIDATION DU FONCIER A ORAN : Le procès de l'ex directeur de l'agence foncière reporté    LE WALI DE TIARET RASSURE : ‘'5000 logements seront livrés le 1er Novembre prochain''    Le parquet requiert 16 ans de prison pour Tahkout, 15 ans pour Sellal et Ouyahia    Surveillance des droits de l'homme : La Minurso ne doit pas faire exception, affirme le Polisario    Le CHAN-2022 se jouera en été    Visite du ministre de l'Industrie    «Notre économie fonctionne à un niveau sous optimal»    L'évolution et les perspectives du marché à l'ordre du jour    Le MSP pour un régime parlementaire    «Les revendications politiques occultées»    Le Kremlin promet de riposter aux sanctions britanniques    L'Algérie constitue "un point d'appui" dans la perspective de renforcer les relations du Chili avec l'Afrique    Laskri annonce son boycott du congrès    Bensebaïni nommé pour le titre de joueur de la saison    Pourquoi une nouvelle république pour l'Algérie d'aujourd'hui ?    Un cycle cinématographique «Des classiques avec toi»    Le musée du Louvre rouvre, mais l'affluence est pour plus tard    Deux PME préparent leur introduction    Thon rouge : L'Algérie a pêché la totalité de son quota pour 2020    Oran : Distribution de 5000 ouvrages aux bibliothèques communales    Lancement d'un service de prêt sur réservation    Bi-nationalisme    Mali: tirs d'obus contre un camp de forces onusiennes, françaises et maliennes    Ligues 1 et 2: La reprise du championnat s'éloigne    Le groupe PSA se mobilise en Algérie    Belhadj actionne la tenue de l'AG    Derradji confiné à l'hôtel Mouradi en Tunisie    Griezmann, une reconnexion "brillante" avec Messi et Suarez    Marché automobile : le bout du tunnel ?    Le Salon international de Genève de 2021 annulé    Epopée d'un pays en construction    Beaucoup de promesses et peu de décisions concrètes de la France    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tizi-Ouzou: l'Aïd célébré à l'ombre des mesures de confinement
Publié dans Algérie Presse Service le 25 - 05 - 2020

OUZOU- La célébration de la fête de l'Aïd El Fitr à Tizi-Ouzou s'est déroulée dans une atmosphère particulière du fait des mesures de confinement préventif de la propagation du coronavirus décidées par les pouvoirs publics à travers le territoire national.
Fête familiale par excellence marquant la fin du mois de Ramadhan, elle a été célébrée cette année, notamment dans les centres urbains, à travers les réseaux sociaux, ironise Saïd, qui regrette ce contexte qui a "vidé cette fête de sa substance".
"Les gens sont habitués aux rituels des visites, de convivialité, de joie et de partage qui règne durant l'Aïd et on ne peut ne pas ressentir ce manque induit par cette pandémie et les mesures de confinement préventif qui vont avec, même si ces mesures sont nécessaires" souligne-t-il.
C'est surtout, poursuit-il, "le durcissement des mesures de confinement avec l'interdiction de la circulation automobile qui a accentué la morosité de l'ambiance du fait que les gens ne peuvent sortir en famille ni se déplacer loin de chez eux pour rendre visite aux familles et amis".
Autre fait marquant de cette fête, la prière de l'Aïd, qui d'habitude constitue un moment de communion, et qui cette année s'est déroulée "à domicile". "Beaucoup ont accompli leur prière en suivant le rituel à la télévision" témoigne Ali, qui affirme l'avoir fait lui-même.
Au chef-lieu de wilaya, quelques spectacles ont été organisés durant ces deux jours par des groupes de Scouts, à travers les quartiers de la ville, pour égayer un peu le quotidien des enfants privés de sortie et de joie durant cette fête qui est aussi la leur.
Dans les villages, le confinement semble "moins ressenti même s'il est respecté dans une certaine mesure", témoigne Achour du village Taghzout à Illilten. "Ce n'est pas la joie des grands jours, mais, les gens sortent quand même, pour rendre visite à la famille ou aux voisins au village même ou pour aller dans les champs" explique-t-il.
Ici et là, quelques initiatives sont, également, prises par des associations ou collectifs pour marquer cette fête, comme au village Cheurfa, dans la commune de Azazga, à l'Est de Tizi-Ouzou, où les jeunes ont entrepris de planter mille arbres durant ces deux jours.
Sur un autre chapitre, la Direction locale du commerce a réquisitionné plus de 1.300 commerçants, toutes activités confondues, pour assurer la permanence durant cette fête et permettre la disponibilité des produits de première nécessité.
"Il s'agit, pour la plupart de commerces activant dans le secteur de l'agroalimentaire et des commerces de proximités en alimentation générale, des grandes surfaces et des boulangeries" a indiqué à l'APS, le premier responsable de cette Direction, Kadda Adjabi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.