Mouvement dans le corps des Douanes    Déposée en mars: La demande d'adhésion de l'Algérie à la BERD approuvée    Feu vert des pro-Haftar pour une intervention égyptienne: Risques d'embrasement en Libye    Dangereuses confluences régionales    Ligues 1 et 2: 23 clubs endettés et 14 interdits de recrutement    Atalanta Bergame: Un redoutable poison offensif !    Relizane: Décès du SG de la wilaya atteint du Coronavirus    L'ECOLE ET LA BRECHE    Air Algérie a subi une perte de 2,9 milliards $    Le gouvernement maintient le cap, les syndicats sceptiques    La situation s'aggrave !    La colère de Djerad    Le cas Prince Ibara réglé    La Jordanie renouvelle son rejet du plan d'annexion israélien    La communauté internationale au chevet du Mali    Une patrouille russo-turque visée par une explosion    Quelles conséquences sur le système de compétition ?    Zidane : "Que demander de plus ?"    SAUVONS NOS FORÊTS    Ouverture prochaine d'un troisième hôpital à Chlef    La situation épidémiologique stable à Aïn Témouchent    ...CULTURE EN BREF ......CULTURE EN BREF ...    "Numérique, diversité linguistique et culturelle" au cœur du 2e numéro    Culture: une réunion pour examiner les voies d'accompagnement des artistes en période de confinement    Décès du moudjahid Lemtayech Dayekh connu sous le nom de Dayekh Bachagha    DOUANES : Mouvement partiel ciblant 27 inspections divisionnaires    DESIGNATION DANS LES POSTES ET LES FONCTIONS A L'ANP : Chanegriha souligne les impératifs critères objectifs    MIGRATION CLANDESTINE : L'approche algérienne présentée à l'UE    La rumeur sur la mort d'Ouyahia affole la toile    PENSIONS DE RETRAITE : Le nouveau calendrier de versement fixé    Mars brillera pour Abu Dhabi !    La FAF fait le point sur le professionnalisme sur demande du MJS    Renforcer la coopération entre les secteurs de la culture et la micro-entreprise    Les journalistes interdits de couvrir un procès    Comment communiquer au mieux ?    Tebboune : "Je ne compte pas m'éterniser au pouvoir"    Les pistes de relance    Ghacha suivi par Malines    «L'Etat soutient les industries de transformation»    Des lobbies anti-algériens parasitent les relations algéro-françaises    Air Algérie frôle le crash    "Je n'ai pas peur de la mort"    Camus, une enfance pauvre au 17, rue de Lyon, à Alger    Quand l'art se réfugie dans le monde virtuel    Mon Hebdo est né    Oran: installation du nouveau chef de la sûreté de wilaya    Foot der des verts    Tebboune reçoit un appel de Poutine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Boukadoum: Oeuvrer sans relâche à redonner à l'Algérie la place qui lui sied
Publié dans Algérie Presse Service le 01 - 06 - 2020

Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, a affirmé, lundi, l'attachement des hautes autorités du pays à accorder à l'Algérie la place qui lui sied dans le cadre des principes bien connus de la diplomatie algérienne, plaidant pour la défense des intérêts suprêmes de la nation, la préservation de la sécurité nationale et la réalisation de la décision souveraine indépendante.
La direction de la politique extérieure, qui relève des prérogatives du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, "bénéficie d'un intérêt soutenu au sein du programme global du renouveau national et d'édification d'une Algérie nouvelle», et ce, en accordant à notre pays "la place qui lui sied, dans le cadre des principes connus de la diplomatie algérienne", a-t-il soutenu.
A cet effet, le chef de la diplomatie algérienne a rappelé ces principes qui sont: «le respect de la souveraineté des pays, de leur indépendance et de leur intégrité territoriale, la non-ingérence dans les affaires internes des pays, le respect des règles de bon voisinage, le règlement pacifique des conflits et le soutien des causes justes».
L'intervention du ministre s'inscrit dans le cadre de la séance de débat organisée par la Commission des affaires étrangères, de la coopération et de l'émigration à l'Assemblée populaire nationale (APN) pour "l'ancrage de la tradition de concertation autour des questions stratégiques inhérentes à la politique extérieure de l'Algérie et l'échange de vues sur les importantes questions d'actualité".
«L'action diplomatique est adaptée sur la base de la tryptique:
souveraineté, sécurité et développement " de façon à assurer «la défense des intérêts suprêmes de la Nation, la préservation de la sécurité nationale et la réalisation d'une décision souveraine indépendante avec une meilleure exploitation des opportunités de partenariat et de coopération au service du développement », a-t-il précisé.
Affirmant qu'il y a une volonté de communication pour avancer main dans la main, le ministre a précisé que "la politique extérieure doit être le résultat d'un consensus ou du plus large consensus possible à l'intérieur du pays ...".
"Si nous voulons défendre notre pays, il y a deux domaines où il faut un consensus, à savoir les affaires étrangères et la défense, des domaines relevant des prérogatives du Président de la République, comme c'est le cas dans 90% des pays du monde", a-t-il dit.
"Nous pouvons être en désaccord comme pour la loi de finances, ce qui est normal dans toute démocratie, mais pour les affaires étrangères et la défense, il vaut mieux pour tous les Algériens ou pour le plus grand nombre possible d'Algériens, leurs représentants et le Gouvernement d'emprunter une seule voie et d'exprimer une seule position".
Les débats au niveau de la Commission des affaires étrangères, de la coopération et de l'émigration à l'APN, se déroulent en présence de Mme Basma Azouar, ministre des Relations avec le Parlement et de M. Rachid Beladhane, Secrétaire d'Etat chargé de la communauté nationale et des compétences à l'étranger.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.