Le Front Polisario appelle l'ONU à assumer ses responsabilités au Sahara occidental occupé    Culture: une réunion pour examiner les voies d'accompagnement des artistes en période de confinement    Covid-19 : 2314 infractions au confinement en une semaine    Décès du moudjahid Lemtayech Dayekh connu sous le nom de Dayekh Bachagha    La rumeur sur la mort d'Ouyahia affole la toile    MIGRATION CLANDESTINE : L'approche algérienne présentée à l'UE    DESIGNATION DANS LES POSTES ET LES FONCTIONS A L'ANP : Chanegriha souligne les impératifs critères objectifs    CORONAVIRUS : Décès du SG de la wilaya de Relizane    527 nouveaux cas confirmés et 10 décès en Algérie    Bechar: l'EPH chahid Tourabi Boudjemaa dédié à la prise en charge des malades de la Covid-19    SITUATION SANITAIRE EN ALGERIE : Djerad accuse des ‘'parties'' d'exploiter la crise du Covid-19    PROTECTION CIVILE DE SIDI BEL ABBES : 551 interventions enregistrées en une semaine    PENSIONS DE RETRAITE : Le nouveau calendrier de versement fixé    DOUANES : Mouvement partiel ciblant 27 inspections divisionnaires    Mars brillera pour Abu Dhabi !    La FAF fait le point sur le professionnalisme sur demande du MJS    Renforcer la coopération entre les secteurs de la culture et la micro-entreprise    Des lobbies anti-algériens parasitent les relations algéro-françaises    Ennahdha appelle au départ de Fakhfakh    Les états-Unis haussent le ton contre Khalifa Haftar    La ville de Tanger reconfinée    Tebboune : "Je ne compte pas m'éterniser au pouvoir"    Ghacha suivi par Malines    L'UEFA prend note de la décision    "J'ai transféré 11,3 milliards de centimes du CSA à la SSPA"    "Je n'ai pas peur de la mort"    Les pistes de relance    «L'Etat soutient les industries de transformation»    Air Algérie frôle le crash    10 millions d'enfants risquent de ne plus reprendre l'école    Critères pour faire valoir vos droits à la retraite    Distribution de 1 183 logements sociaux locatifs (LSL)    Pourquoi le sacrifice du mouton est dangereux    Les journalistes interdits de couvrir un procès    Comment communiquer au mieux ?    Tebboune et Poutine échangent sur la Libye et l'Opep    Camus, une enfance pauvre au 17, rue de Lyon, à Alger    Le prénom amazigh Mastan inscrit à l'APC d'El-Biar    Publication inédite de "Printemps d'Alger" d'Emmanuel Roblès    Quand l'art se réfugie dans le monde virtuel    Mon Hebdo est né    Oran: installation du nouveau chef de la sûreté de wilaya    Championnat d'Italie : La Juventus s'approche de son 9e titre d'affilée    Paraguay : La justice rejette une nouvelle demande de libération de Ronaldinho    Foot der des verts    Abderrahmane Benkhalfa: Plaidoyer pour l'ouverture du capital des entreprises publiques    FAF - Reprise du championnat: La réunion de toutes les incertitudes    Le temps de la normalisation    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Vers une reprise graduelle de certaines activités commerciales et de services
Publié dans Algérie Presse Service le 01 - 06 - 2020

Le ministère du Commerce se penche actuellement sur l'examen des conditions permettant une reprise "graduelle" des activités commerciales et de services, a indiqué lundi à Alger, un responsable au niveau du ministère du Commerce.
"Le ministère du Commerce se penche actuellement sur l'examen des conditions notamment sanitaires de protection contre la pandémie de Covid-19 permettant une reprise graduelle et sécurisée des activités économiques, dont celle de la grande distribution, des services et de vente au détail'', a précisé le directeur général du contrôle économique et de la répression des fraudes au ministère du Commerce, Abderrahmane Benhazil sur les ondes de la Radio nationale.
Il s'agit, selon lui, d'aller vers un assouplissement "partiel" des mesures de confinement prises dans le cadre de la protection de Covid-19, pour certains métiers et activités commerciales mais avec un "respect strict" des différentes conditions sanitaires.
Cette réouverture concernera dans une première étape différente activités, dont, la restauration collective, les salons de coiffure et l'habillement.
Pour le mode de fonctionnement de cette reprise graduelle d'activité commerciale, il a cité l'exemple de l'activité de restauration en soulignant "qu'un restaurant qui fonctionnait avec 90 tables, il sera tenu d'utiliser uniquement 45 tables, donc il fonctionnera à 50% de ces capacités''.
Selon ce responsable, les citoyens comme consommateurs, le commerçant et l'opérateur économique sont tenus de s'impliquer pleinement dans cette opération pour réussir un retour progressif à l'activité commerciale à travers notamment "une stricte gestion sanitaire des espaces", dont ceux d'habituellement, les salons de coiffures et les restaurants.
Il a, dans ce cadre insisté, sur le respect de la distance entre les clients ou les consommateurs, le port de bavettes, de gans et autres conditions d'hygiène.
Sans donner une date de cette reprise d'activité, le représentant du ministère du commerce a reconnu l'impact des mesures de confinement prises dans le cadre de protection de la pandémie de Coronavirus sur les commerçants et les artisans , dont, un nombre important activant dans la restauration collective, les salons de coiffure et l'habillement , se sont retrouvés sans sources de revenus.
Lors du Conseil des ministres présidé dimanche par le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune , plusieurs décisions ont été prises dont l'examen avec les partenaires sociaux de la formule idoine pour la levée progressive du confinement pour certains métiers et activités commerciales à moindres risques de propagation du coronavirus outre les activités ayant un impact direct sur la vie du citoyen après un long arrêt.
Il a été question aussi de la levée progressive du confinement dans le secteur du bâtiment et des travaux publics suivant un plan étudié par le Premier ministère en collaboration avec le ministère de la Santé et le Comité scientifique.
Et enfin, l'examen des possibilités d'aide aux petits commerçants impacté, y compris leur éventuelle exonération partielle des impôts.
L'Association nationale des Commerçants et Artisans (ANCA) avait indiqué vendredi dernier que "le retour des activités économiques ne contredit ni la mesure du confinement ni le respect des mesures de prévention".
Par ailleurs, le ministère du Commerce affirme le renfoncement du contrôle de la qualité des produits alimentaires.
En réponse à une question sur l'appel du ministre de la Santé concernant le contrôle de la qualité des produits alimentaires, dont, ceux importés, M . Benhazil a assuré que ‘'la qualité des différents produits alimentaires importés ou fabriqués localement a été toujours contrôlée bien avant la pandémie de Covid-19'' .
Le représentant du ministère du Commerce a, dans ce sens, souligné la prise en charge de l'aspect de contrôle sanitaire des produits alimentaires importés ou fabriqués localement, à travers notamment les analyses et les prélèvements effectués pour détecter les bactéries, l'usage des pesticides et autres.
Il a, à ce propos, annoncé que le ministère étudie dans le cadre d'une commission mixte, la mise en place "d'un vaste réseau national de laboratoires de contrôle, qui sera doté des moyens technologiques nouveaux".
Ce département ministériel examine aussi la possibilité de créer ‘'une Agence nationale de sécurité alimentaire''.
Il s'agit selon lui d'un ‘'observatoire scientifique'' qui sera composé des biologistes, économistes et autres, et aura pour mission l'évaluation des risques sanitaires, la recherche scientifique et la technologie alimentaire et le suivie de certains types de fraudes.
En matière de fraude, il a souligné que durant les quatre premiers mois de l'année en cours, les services de contrôle du ministère du Commerce ont enregistré 41.000 infractions.
Ces infractions ont été découvertes suite aux 510.000 interventions effectuées par les services de contrôle, ayant permis l'élaboration de plus de 39.000 procès-verbaux de poursuites judiciaires, selon le représentant du ministère du Commerce.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.