Le SG de l'OPEP souligne les efforts de l'Organisation et ses alliés pour la stabilité du marché    Football / Algérie : la FAF approuve la mise en place d'un collège technique national    Ministère de la Communication: renforcer la coopération sur la base du référent religieux national    Mahieddine Tahkout condamné à seize ans de prison et tous ses biens confisqués    Le FCE appelle à la refonte du système bancaire    «Le paiement mobile via QR Code sera lancé avant la fin de l'année»    Au moins 12 morts dans des combats opposant l'Arménie et l'Azerbaïdjan    Les troupes américaines se retirent de cinq bases    Elyes Fakhfakh présente sa démission    Dites Oui et nous serons heureux !    Entre conditions sanitaires, économiques et raison d'Etat    Reprise samedi prochain    La double peine !    Le confinement partiel reconduit au 27 juillet en Algérie    Les éleveurs réclament des points de vente des moutons    Riz à la crème fraîche    Installation d'un nouveau chef de Sûreté de wilaya    Un portrait à l'effigie de Mohamed El Badji    Carlos Gomes et ces Européens qui ont marqué l'Histoire du football en Algérie    La culture et l'entreprise    Fête de l'indépendance : le Président Tebboune reçoit de nouveaux messages de vœux    M'sila: placement sous mandat dépôt de deux jeunes pour agression sur le personnel de l'EPH Ain El Melh    La fille des Aurès    L'infrangible lien...    Le NAHD saisit le TAS    Ouyahia, Sellal, Benyounès et Yousfi hospitalisés    Lancement officiel d'un Guide de protection des enfants en ligne    "La décennie 2020 sera celle de l'automobile"    Sahara occidental : le MRAP appelle l'ONU à porter une attention particulière aux violations systématiques du Maroc    Tout savoir sur les promotions de Peugeot    12 décès et 554 nouveaux cas en 24 heures    3 personnes décédées par asphyxie    La tension monte entre Washington et Pékin sur Hong Kong    Les guichets itinérants rétablis    Les habitants soulagés    L'énigme Bouchouareb    La femme qui embrasse les pieds de son homme !    "L'écriture se vit comme un rêve"    L'œuvre de Frantz Fanon à l'honneur à Avignon    La candidature de la Tunisie confirmée    Débat sur la Réforme constitutionnelle 2020    On vous le dit    MOUTON, POLITIQUE ET RELIGIEUX CONFONDUS    Skikda: Le P-DG du port, 28 fonctionnaires et 4 opérateurs économiques sous contrôle judiciaire    MC Oran: Sonatrach entretient l'espoir    Tlemcen: Des ressources minières qui dorment à Honaine    Comment écoper la mer avec une cuillère à café ?    Tebboune demande l'élaboration d'une loi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Questionnement du colonialisme", ouvrage sur l'esprit d'hégémonie des anciennes colonies
Publié dans Algérie Presse Service le 05 - 06 - 2020

Le ministère de la Culture a récemment publié le deuxième numéro du magazine culturel "Inziyahat" qui est accompagné d'un ouvrage collectif intitulé "Questionnement du colonialisme", oeuvre de plusieurs écrivains qui ont mis à nu les méthodes de domination et d'hégémonie de l'esprit occidental sur les cultures des anciennes colonies.
Parmi les participants à cet ouvrage, l'universitaire, Ouahid Benbouaziz, qui a présenté une lecture sur le livre du linguiste et philosophe marxiste pakistanais Ijaz Ahmad, "Sur la théorie ... classes, nations, littératures" (1992), considéré par nombre d'écrivains arabes comme une extension des livres critiquant l'ouvrage "l'orientalisme" du linguiste américain d'origine palestinienne Edward Said.
L'écrivain revient sur plusieurs sujets traités par Ijaz Ahmed dans son livre, à l'instar du "contrôle" opéré par l'Occident sur la littérature des pays communément appelés "tiers monde".
Selon Ouahid Benbouaziz, l'Occident a travaillé sur "l'adoption de textes idéologiques qui servent ses intérêts plus que ceux du tiers monde", ajoutant que la reconnaissance de certains écrivains locaux originaires d'anciennes colonies "passe par un processus de filtrage précis destiné à servir les idéologies occidentalisées".
Le supplément présente également un texte sur l'écrivaine globe-trotter française Isabelle Eberhart, écrit par Abderrahmane Oughlissi, qui , à travers une lecture critique de "Yasmina", une des histoires de l'auteure française, établi ses intentions colonialistes, estimant qu'il est "naïf de considérer ses œuvres comme innocentes, pures et loin du jeu colonial".
Abderrahmane Oughlissi souligne que les écrits d'Isabelle Eberhart appartiennent à cette littérature qui "vise à activer les stratégies de l'impérialisme mondial", lequel sert à contenir, réduire, voire déformer l'histoire des peuples colonisés, afin de faciliter leur domination et mieux les préparer à l'assujettissement".
D'autres sujets présentés dans le supplément traitent des questions du colonialisme et du post-colonialisme, de la condamnation des génocides causés par l'esprit occidental, des textes sur le roman algérien contemporain, et une lecture sur l'ouvrage "Notes algériennes" du journaliste anticolonialiste français et avocat des droits de l'homme, Henri Alleg.
En plus de ce livre critique et élitiste, le magazine présente également un autre supplément intitulé "El manass El Adabi" (le refuge littéraire) qui comprend de nombreux textes littéraires, poétiques et de fiction, d'auteurs algériens et arabes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.