7 façons de faire plus de sport au quotidien sans vous en rendre compte    Recouvrement des fonds détournés: L'Algérie en appelle à la responsabilité de l'ONU    Anis Rahmani condamné à trois ans de prison    Quelles formes pénales ?    Incendie d'un véhicule à Tizi Ouzou: Deux enfants succombent à leurs graves brûlures    Le Brent franchit la barre des 70 dollars    Le compte à rebours commence    Zeghdoud à la barre de l'USMA    "Beaucoup reste à faire"    148 nouveaux cas et 5 décès en 24 heures    Des perturbations annoncées dans 5 communes d'Alger    Les femmes battent le pavé à Alger    «Journée de la colère» avec une nouvelle dégringolade monétaire    30 Morts    Après l'opposition, le pouvoir revendique la victoire    Lamentable posture pour les «démocrates»    Chanegriha rend hommage à la femme algérienne    Joan Laporta, le grand retour    Brèves Omnisports    Ouallal et Asselah précocement éliminées    Un repère pour la fixation des prix des médicaments    Le rêve d'une reprise    Quand les banques n'appliquent pas    La santé pour tout le monde    Une neuvième victime retrouvée    Fin de la polémique sur les «tarawih»    Une exposition collective au Palais de la culture    «Résistance des femmes en Afrique du Nord»    Par-delà le bien et le mal    La réunion du GST-Mali, une opportunité pour faire le point sur le processus d'Alger    USMA: Zeghdoud nouvel entraineur    Des expériences féminines en matière "d'entrepreneuriat culturel" présentées à Alger    Sonelgaz: un indicateur de veille pour recenser les cas de discrimination hommes/femmes au travail    Crue de l'Oued Meknassa: le corps sans vie d'une huitième victime, retrouvé    Sahara Occidental: Berlin exhorté à ne pas céder aux pressions de Rabat    "L'économie ne peut se suffire d'ordres administratifs"    "Nous reprenons confiance"    La FIFA officialise l'accord de Rabat    7 personnes brûlées dans un incendie de véhicule    Tendances instables    Les think tanks et l'universitaire dans la sphère de l'économie de la connaissance    Vote de confiance sur fond d'optimisme modéré    Sultana Khaya victime d'une tentative d'élimination physique    La statue de Mohand Oulhadj inaugurée    Le Festival national du théâtre professionnel revient    La nation du quart de page    Ils se sont rassemblés à Constantine: Retraités et radiés de l'ANP reviennent à la charge    C'était un certain 08 mars 2007    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Covid-19: le Président Tebboune ordonne le durcissement du contrôle sanitaire à travers le territoire national
Publié dans Algérie Presse Service le 15 - 06 - 2020

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune a ordonné lors de la réunion périodique par visioconférence du Conseil des ministres qu'il a présidé dimanche, le durcissement du contrôle sanitaire à travers le territoire national, suite à un exposé présenté par le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid sur l'évolution de la situation sanitaire nationale liées au Covid-19, ainsi que sur les dispositions prises pour la juguler.
Le Président Tebboune a également instruit le ministre concerné de se déplacer, si nécessaire, pour prévenir tout besoin que pourrait provoquer un "manque inadmissible" dans un hôpital ou autre en équipements médicaux, qui sont disponibles en quantités suffisantes au niveau de la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH), pour répondre à toutes les demandes.
Le Président de la République a ordonné aussi le durcissement du contrôle dans certains hôpitaux qui seraient, selon des médias, en surcharge et où des cas de patients non pris en charge seraient enregistrés.
A ce propos, le Président Tebboune a donné des instructions pour la mise à la disposition du ministère d'un avion spécial pour être sur les lieux à tout moment et s'assurer de la véracité des informations relayées ici et là.
La veille de la réunion du Conseil des ministres, le président de la République avait présidé une réunion du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du coronavirus, en présence du Premier ministre, Abdelaziz Djerad.
La réunion a été consacrée à l'évaluation de la situation sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19 dans le pays, et l'examen de l'approche scientifique à adopter pour un déconfinement progressif suivant la situation dans chaque wilaya.
L'examen d'une éventuelle réouverture de l'espace aérien et des frontières terrestres et maritimes a été reporté à début juillet.
A l'issue de la réunion, le Président Tebboune a installé les professeurs Kamel Senhadji à la tête de l'Agence nationale de sécurité sanitaire, Smail Mesbah au poste de vice-président de l'Agence et Elias Zerhouni, Conseiller spécial à l'Agence nationale de sécurité sanitaire composée de personnalités scientifiques et d'experts hautement qualifiés.
Cette Agence fera office de conseiller scientifique du Président de la République en matière de sécurité sanitaire et de réforme du système sanitaire national. Ses missions consistent principalement en la mise en place d'une stratégie nationale de sécurité sanitaire, de concert avec les structures concernées, et le contrôle de sa mise en œuvre, outre la coordination des programmes nationaux de prévention et de lutte contre les risques sanitaires.
A cette occasion, le Président Tebboune a donné des instructions à l'effet de promouvoir le secteur de la santé à la hauteur des attentes des citoyens à un système développé garantissant des soins de qualité conformes aux standards internationaux.
Les décisions relatives aux confinement répondent à des considérations scientifiques
Vendredi, lors de son entrevue périodique avec des responsables de médias nationaux, le président de la République avait affirmé que toutes les décisions qui concernent le confinement répondent à des considérations scientifiques et non politiques ou administratives, soulignant que le
Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du coronavirus était le seul habilité à prendre de telles décisions, soulignant que le déconfinement total ou partiel était une décision du ressort dudit Comité.
"L'Algérie a lutté, de manière scientifique, contre cette pandémie depuis le début de sa propagation", et "nous serons à la disposition du Comité scientifique qui jouit d'un haut sens de responsabilité", a poursuivi le Président de la République, précisant: "Tant que nous avons encore des
décès et que la propagation de la pandémie demeure maitrisée, nous ne procéderons pas à un déconfinement total".
Le déconfinement total ou partiel vise "la préservation de la santé du citoyen", a souligné le Président Tebboune, rappelant que l'Algérie était parmi les premiers pays à avoir pris des mesures "préventives exemplaires", dont "la mise en quarantaine des étudiants algériens rentrés de Wuhan
(Chine), l'équipement des aéroports en moyens de dépistage et de protection, puis la fermeture des universités, des aéroports, des établissements scolaires, des crèches et garderies, des mosquées et des
stades", ainsi que "la fermeture des frontières terrestres de concert avec les pays voisins".
Il a été, également, été procédé à des tests même sur les cadavres des victimes de la Covid-19 afin de "prendre les mesures préventives qui s'imposent", en soumettant les sujets contacts des victimes à tests de dépistage, a-t-il ajouté, appelant les citoyens à "l'impératif respect des règles de prévention afin de juguler la pandémie, dont le port de masque et les tests de dépistage".
Le Président de la République avait mis en avant la nécessité de promouvoir "la culture pr
éventive" chez les citoyens, affirmant que "tous les chiffres du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus sont précis et fournis de manière scientifique".
Levée totale du confinement à domicile pour 19 wilayas
Samedi, Le Gouvernement a décidé la levée totale du confinement à domicile pour 19 wilayas et l'aménagement des horaires de cette mesure, prise dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, pour le reste des wilayas.
Les mesures retenues, mises en vigueur à compter du 14 juin 2020, restent tributaires de l'évolution de la situation épidémiologique à l'échelle nationale et de chaque wilaya ainsi que du respect des règles sanitaires de prévention et de lutte contre la propagation de l'épidémie. Ce dispositif mis en place sera évalué après 15 jours du début de son application.
La levée totale du confinement à domicile concerne Tamanrasset, Tindouf, Illizi, Saida, Ghardaïa, Naama, El Bayadh, Tiaret, Guelma, Skikda, Jijel, Mostaganem, Tebessa, Tlemcen, Ain Temouchent, El Tarf, TiziOuzou, Ain Defla, Mila.
L'adaptation des horaires de confinement à domicile de 20h00 au lendemain 05h00 du matin pour vingt neuf (29) wilayas. Il s'agit des wilayas de Boumerdes, Souk Ahras, Tissemsilt, Djelfa, Mascara, Oum El Bouaghi, Batna, Bouira, Relizane, Biskra,
Khenchela, M'sila, Chlef, Sidi Bel Abbes, Médéa, Blida, Bordj Bou Arreridj, Tipaza, Ouargla, Bechar, Alger, Constantine, Oran, Sétif, Annaba, Bejaia, Adrar, Laghouat, El Oued.
Il a été également décidé la reprise à travers l'ensemble des wilayas du pays, des activités de transport urbain de voyageurs par bus, par Tramway et par taxi individuel, sous réserve du respect des règles de prévention.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.