Laraba défend son projet    Le sujet suscite peu d'intérêt    L'ANP élabore le plan de vigilance    Sans Zeghmati    Hausse attendue des prix des viandes blanches    Le parlement accorde la confiance aux ministres proposés    «L'Afrique doit rester unie pour réformer le Conseil de sécurité»    Deux communautés rivales signent des "accords de paix"    Report des candidatures aux postes de souveraineté en Libye    Zetchi recalé par la FIFA    "Je serai de retour dans une à deux semaines"    Ifticène jette l'éponge    Reprise dimanche après la fin du 2e regroupement    Inquiétante hausse de la cybercriminalité    Cap sur le renforcement de la couverture sécuritaire    Le personnel de la santé prêt pour l'opération    Le plasticien El-Bahi Belkheiri célèbre le berceau de l'humanité    Les rapports franco-algériens entre histoire et mémoire    Le rôle du poète au sein de sa cité    Hommage à cheikh Abdallah Guettaf    Création d'un prix littéraire au nom de la poétesse Oum Siham    Couleurs et douleurs, nouveau recueil de nouvelles de l'écrivain Boubakr Kadri    Walid Sadi candidat à la présidence a la FAF    Conservation foncière de Bab Azzoun : Une année pour la délivrance d'un négatif    Cité AADL 5000 logements (Réghaïa) : Insécurité et manque d'éclairage    Premier League : Défaite surprise de Man United face à la Lanterne rouge    Aouar dans le viseur de la Juventus pour cet été    Oran : L'association des opérateurs économiques tire la sonnette d'alarme    Milan AC : Bennacer de retour à l'entrainement    Sidi Chami, El-Ançor et Bir El-Djir: Près de 36 millions de dinars pour de nouvelles cantines scolaires    Ancien chargé de mission à la présidence: Laagab répond à ses détracteurs    Point de rupture ?    Les «zones d'ombre» sont-elles dans nos têtes ?    Pour booster la filière des agrumes à Misserghine: Vers l'exploitation des sources d'eau dans l'irrigation    Le génie du virus    Ils réclament le droit au logement et aux projets de développement: Les habitants de Tafraoui protestent    Ferdjioua: Le libraire Ferhat Kaoula n'est plus    Le professeur Laraba présente sa copie    Le RND propose des amendements substantiels    Reddition d'un terroriste et arrestation de 3 éléments de soutien    Fin du débrayage, reprise du travail le 31 janvier    6 décès et 262 nouveaux cas en 24 heures    Le FMI prévoit un baril à 50 dollars en 2021    Tinhinane Laceb retrouvée morte    L'engagement de Rolls-Royce    Les ambitions ailées de General Motors    Pour «incitation à l'insurrection»: L'acte d'accusation de Trump déposé au Sénat    Appel à la levée des sanctions économiques contre la Syrie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Foot/ Algérie : " La FAF n'entrera jamais dans un conflit avec le MJS"
Publié dans Algérie Presse Service le 19 - 06 - 2020

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF) Kheireddine Zetchi, a refusé vendredi de polémiquer, en déclarant que l'instance fédérale n'entrait " jamais" en conflit avec le ministère de la Jeunesse et des Sports qui a interdit récemment dans une circulaire tout changement interne au niveau des fédérations sportive à l'approche des élections.
"Cette action qui concerne la mise en conformité des statuts avait commencé il y'a dix mois sur demande de la Fédération internationale (Fifa). Ces amendements ont débuté donc depuis longtemps, pour mettre les choses dans leur contexte. Je suis sidéré de voir des gens parler du fond. La FAF n'entrera jamais dans un conflit avec le MJS, les intérêts doivent primer : rechercher le point d'intersection dans l'intérêt du football national", a affirmé Zetchi sur les ondes de la radio nationale.
Dans une circulaire adressée aux fédérations sportives le 8 juin, le MJS a indiqué qu'il était "formellement interdit de procéder à la moindre modification dans leurs règlements intérieurs à l'approche des assemblées générales électives".
Outre les règlements intérieurs, le MJS a formellement interdit aux fédérations de "modifier leurs systèmes de compétition, leurs règlements disciplinaires", ou même de "changer de poste aux cadres techniques" activant en leur sein. Un nouveau système de compétition, dont la FAF a déjà validé le principe, en vue de la saison 2020-2021.
"Nous avons été destinataire de cette circulaire à l'instar de toutes les fédérations. Nous avons cette capacité à trouver des solutions. Nous tenons à éclairer l'opinion que ces statuts tendent à projeter le football national vers le futur. Je tiens à signaler que cette circulaire n'a pas d'effet rétroactif, donc le système de compétition, approuvé déjà par les membres de l'AG, sera maintenu", a-t-il ajouté.
Avant d'enchaîner : "Depuis notre arrivée à la FAF, nous avons toujours entretenu de bonnes relations avec toutes les institutions de l'Etat, dont le MJS, il existe des relations cordiales. Ceci, ne nous empêche pas de discuter sur les statuts et la reprise du championnat, à partir de là, je rassure en tant que premier responsable du football que les relations sont bonnes avec le MJS et le seront toujours ".
Tout en dénonçant " une cabale", le président de la FAF a démenti toute intention d'exclure les membres de la glorieuse équipe du Front de libération nationale (FLN) de l'assemblée générale, évoquant notamment "un grand mensonge".
Lire aussi: Foot/ Algérie (coronavirus) : Zetchi plaide pour la reprise de la compétition
" Il s'agit d'une véritable cabale qui s'est déchaînée depuis quelques mois, il est important dans les moments stratégique de dénoncer, c'est une volonté claire de déstabiliser la FAF. Je dénonce ceux qui ont choisi d'instrumentaliser le football, les attaques contre la FAF et ma personne avaient commencé au début de mon mandat. Fort heureusement, ils ne sont pas nombreux. Dire que l'équipe du FLN est exclue de l'AG relève de la honte. Je ne demande à personne de me soutenir, mais d'être derrière la FAF qui représente l'Algérie. Comment peut-on rapporter un mensonge aussi grand comme l'exclusion de l'équipe du FLN, dont les membres (8) sont individuellement membres de l'AG avec droit de vote", a-t-il souligné.
Zetchi a tenu à faire la lumière sur les principaux statuts, ces derniers seront exposés aux membres de l'assemblée générale pour amendement, lors d'une session extraordinaire (AGEx).
" Pourquoi les joueurs actifs ne sont pas représentés au sein de l'AG ?, pourquoi nous n'avons pas permis aux joueurs de créer leur syndicat ?, ce volet existe dans les nouveaux statuts. Il y a aussi la séparation des pouvoirs : remettre le pouvoir législative à l'AG, et le pouvoir exécutif à la FAF, ce qui n'était pas le cas auparavant, il s'agit d'une réparation de fond. Il y a aussi l'indépendance des commissions juridictionnelles, qui doivent être élues par l'AG, et non pas désignées.
Limiter l'âge du président à 70 ans est proposé sans aucune arrière-pensée. La imitation des mandats est un principe qui existe déjà même au niveau de la Fifa, dans l'objectif d'instaurer l'alternance. Ce sont des principes fondamentaux qui ont été apportés aux statuts".
Enfin, Zetchi s'est dit engagé à travailler en " symbiose" avec le département ministériel, dans" l'intérêt du football national"." Nous avons cette conviction avec le MJS, d'être toujours en partenariat et en symbiose dans l'intérêt de notre football. Cet amendement des statuts n'est pas une décision du BF, il y'aura une AGEx pour amender ou non ces statuts, qui sont conformes à la loi algérienne. Nous sommes dans une démarche institutionnelle, dans le strict respect de la loi de la République", a-t-il conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.