Djerad: lutter contre la bureaucratie pour "un avenir meilleur"    Séisme à Mila: plus de 3.100 constructions inspectées à travers les zones sinistrées    Installation de la nouvelle présidente et du nouveau procureur général à la Cour d'Ain Temouchent    Huit ans de prison ferme contre Wassiny Bouazza    Foot: les clubs contestataires de la LNFA et de la LIRF introduisent des recours    ECOLE SUPERIEURE DE LA GN DE ZERALDA : Sortie de la 07ème promotion d'officiers    Affaire de l'enregistrement sonore: liberté provisoire pour Nassim Saâdaoui    Le procès de Baha Eddine Tliba reporté    LUTTE CONTRE LA COVID-19 : Benbouzid et l'ambassadeur russe évoquent le vaccin    Quatre walis testés positif au coronavirus    495 nouveaux cas confirmés et 11 décès en Algérie    En attendant l'ouverture des plages, les estivants envahissent la Corniche oranaise    Les habitants de Jijel redécouvrent la splendeur de la nature loin des plages    REOUVERTURE GRADUELLE DES PLAGES : Toutes les conditions sont réunies à Mostaganem    COMMUNIQUE/ DENONCIATION. Solidaires avec Khaled Drareni et les détenus du Hirak.    Pléthore de modèles d'ici 2022    10 millions de ventes pour RAV4    «L'Algérie fait face à des tentatives de déstabilisation»    «Le dépôt en ligne des comptes sociaux sera obligatoire»    Pas de folie pour le recrutement !    Medaouar sollicite Zetchi pour l'attribution d'une prime au CRB et à l'OM    Ahmed Belhadj sollicité pour la présidence    Le DTP de Tébessa en détention préventive    Les dirigeants libanais étaient prévenus des dangers    "Nous avons été impressionnés par le pacifisme du Hirak"    L'ONG Acted suspend temporairement ses activités au Niger    Retour sur un savoir-faire ancestral    Un legs patrimonial et culturel à ressusciter    "Aâssab oua aoutar" en deuil    Direction de la pêche de la wilaya : Réouverture aujourd'hui de la poissonnerie du port    Litiges territoriaux entre la Grèce et la Turquie : La Grèce appelle à un sommet d'urgence de l'Union européenne    Gouvernement de compétences indépendantes ou des législatives anticipées : Les partis politiques dos au mur en Tunisie    Championnat féminin : La JF Khroub déclarée championne    Maroc : Manifeste d'artistes contre la «répression» et la «diffamation»    Importation de véhicules neufs : Le cahier des charges, les incohérences d'une démarche    Procès de l'ex-chef de la DGSN : L'ex-chef d'état-major au 2e CRGN d'Oran, le colonel Allal Taifour répond à Abdelghani Hamel    Ancien maire de Souk Ahras, moudjahid et fervent défenseur des couches défavorisées : Hemana Boulaâres tire sa révérence    Hommage à Abderrahmane Rebah    Les opérateurs économiques tenus de déclarer leurs dépôts avant fin août    Polémique autour d'une agence naissante    Aéroport d'Es-Senia: Quarante smartphones saisis    Football - Nationale 2: Une composante très discutable    Ligue des champions d'Europe: Pour qui sonnera le glas ?    Du comment lire l'avenir dans la paume de sa main !    Tiaret: Réinhumation des restes de quatre chouhada    La doyenne de la wilaya n'est plus    Les souscripteurs invités à finaliser les démarches administratives et financière    Benbouzid n'exclue pas un reconfinement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Taleb Omar appelle à davantage de mobilisation contre l'inaction de l'ONU face aux dépassements de l'occupant
Publié dans Algérie Presse Service le 04 - 07 - 2020

L'ambassadeur de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) à Alger, Abdelkader Taleb Omar a accusé l'Organisation des Nations Unies (ONU) d'inaction et de complaisance face aux violations, par l'occupant marocain, des accords signés entre les deux parties (Polisario et Maroc), appelant à davantage de mobilisation pour relever les défis auxquels fait face le peuple sahraoui dans son combat pour l'autodétermination.
L'ambassadeur sahraoui, également membre du secrétariat général du Front Polisario, a lancé cet appel lors d'une réunion qu'il a présidée avec le personnel de l'ambassade sahraouie en Algérie, à l'occasion du 10e anniversaire du décès de El Mahfoud Ali Biba. A cet effet, il affirmé que l'évocation des qualités de ce dernier et de tous les martyrs sahraouis, se veut une occasion pour renouveler le serment à "nos chouhada et relever les défis auxquels nous faisons face dans notre combat décisif contre l'occupation marocaine, en dépit des acquis nationaux réalisés en matière d'édification de l'Etat sahraoui et de ses institutions, outre la reconnais sance internationale de la justesse de notre cause et du droit du peuple sahraoui".
Evoquant le processus de paix onusien au Sahara occidental, l'ambassadeur sahraoui a dénoncé fermement l'inaction, la complaisance et le mutisme de cette organisation internationale face aux violations marocaines des accords signés entre les deux parties au conflit (Maroc et Front Polisario), sans omettre que la MINURSO, en tant que mécanisme de surveillance du cessez- le-feu, ne s'acquitte d'aucun rôle dans les questions essentielles (politique, juridique ou de droit de l'Homme), au vu du statut du territoire qui est une question de décolonisation.
Lire aussi: Les violations des droits de l'Homme au Sahara occidental occupé sont source de tension dans la région
Le diplomate sahraoui a également évoqué la position de l'Espagne qui entrave, a-t-il dit, le processus de décolonisation au Sahara occidental en se dérobant à sa responsabilité historique envers le peuple sahraoui.
Le martyr El-Mahfoud Ali Biba a été secrétaire général adjoint du Front Polisario puis Premier ministre et enfin président du Parlement et de la délégation en charge des négociations.
L'ambassadeur sahraoui a insisté sur la nécessité de "demeurer fidèle à la ligne des martyrs de la cause en continuant à défendre l'unité nationale autour du Front Polisario, unique représentant du peuple sahraoui revendiquant son droit légitime à l'autodétermination et à l'édification de l'Etat sahraoui indépendant".
Le diplomate a, par ailleurs, dénoncé, "les agissements du Maroc visant à noyer la région sous de grandes quantités de drogues et à semer la division au sein de la population, la guerre psychologique et la propagande tendancieuse auxquelles il se livre à l'intérieur et à l'extérieur en mobilisant des sites électroniques et la poursuite de sa politique de spoliation des richesses du peuple sahraoui".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.