Accidents de la circulation : 32 morts et 1462 blessés en une semaine    La "carte de journaliste", l'arme fatale des autorités    Le choc !    "Le Hirak a beaucoup accompli, il reste l'essentiel"    Cauchemar    Ah ! La fine équipe !    Tebboune met la pression sur les ministres    Alger veut une réévaluation    La lutte contre le crime organisé sur la table    L'UGCAA de Tizi Ouzou demande la prolongation des délais    Farès fonce vers le Lazio    La mise en garde de l'avocat de Prince Ibara    L'histoire, dernier adversaire de Lewandowski    Drareni condamné à 3 ans de prison ferme    Incompréhension et réserves de la communauté universitaire    1 349 interventions enregistrées par la Sûreté de wilaya    Reprise à la Pêcherie    Décès de la comédienne Nouria Kazdarli à l'âge de 99 ans    La mosquée Sidi-Ghanem de Mila n'a subi aucun dégât    Le comédien Bachir Benmohamed n'est plus    Ce n'est pas moi qui le dis !    Enseignement supérieur : examen de la coopération bilatérale avec les Emirats arabes unis    Ligue 1 : Tayeb Mahyaoui nouveau président du MC Oran    Le moudjahid Hamana Boulaaras n'est plus    Mila: logements et aides financières pour les sinistrés des deux tremblements de terre    Hong Kong : Pékin sanctionne à son tour 11 responsables américains    L'Algérie condamne vigoureusement l'attaque terroriste au Niger    Tiaret : Le réseau d'alimentation en eau potable sera réhabilité    Encore un scandale à l'ESSTS de Dely Brahim : Quatre plaintes pour harcèlement contre le directeur    On vous le dit    PUB' : LE GRAND « FAITOUT »    LA SACRALITE DEBONNAIRE DE L'ANSEJ    Chlef: Le nouveau procureur général installé    Les habitants de Guentour protestent contre le manque d'eau    Le président de la forem: «On a fabriqué un clientélisme au sein des associations»    Tébessa: Autre temps, autres gens...    Ankara envoie un navire de recherche d'hydrocarbures    Le gouvernement Diab démissionne    l'Algérie engagée dans une lutte sans relâche contre les menaces à ses frontières    L'Europe doute des résultats de la présidentielle    Moussaoui, la priorité du Chabab    "Benchaïra a encore une bonne marge de progression"    La composition des deux groupes connue    Polémique autour d'une publication sur Okba Ibn Nafaâ    La dernière icône de l'âge d'or du théâtre algérien    L'affaire Khaled_Drareni, la fin du mirage de «l'Algérie nouvelle »    Reconstruction de Beyrouth: les donateurs conditionnent l'aide à une palette de réformes    WSRW demande au français Voltalia de s'abstenir de toute activité à Laâyoune    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La DGSN commémore le 58e anniversaire de l'indépendance par un riche programme
Publié dans Algérie Presse Service le 05 - 07 - 2020

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a tracé un "riche programme" de festivités, à l'occasion de la célébration du 58e anniversaire de l'indépendance, incluant des conférences sur l'histoire et diverses activités, a indiqué ce corps constitué dimanche dans un communiqué.
Ce programme "reflète le long combat du peuple algérien 132 ans durant contre la colonisation française à travers une féroce Résistance populaire à travers l'ensemble du territoire national, puis une glorieuse guerre de libération menée par les nobles fils de l'Algérie, pour que le peuple recouvre son indépendance et devienne un exemple parmi les nations", a indiqué le responsable de la Cellule de communication et de presse à la DGSN, le commissaire divisionnaire, Amar Laroum.
Il a souligné que dans les 48 wilayas du pays, les services de Police ont pris part à la célébration de ce glorieux anniversaire par "la levée des couleurs nationales, le recueillement à la mémoire des valeureux chouhada et la diffusion de chants patriotiques, tout en veillant au respect des gestes barrières en prévention contre la Covid-19".
Par ailleurs, le communiqué fait état de conférences sur l'histoire organisée en visioconférence animées par des moudjahidine, des enseignants spécialistes et des hauts cadres du corps de la Police, outre des visites et des cérémonies d'hommage aux retraités de la Police parmi les moudjahidine "ayant participé à la glorieuse guerre de libération avant de rejoindre le corps de la Sûreté nationale".
"Des moudjahidine qui ont poursuivi la mission du don de soi et du sacrifice pour l'édification de l'Algérie en veillant à la protection des biens et des personnes et en contribuant à la consécration de la sécurité nationale", ajoute encore la même source.
Par ailleurs, des cadres des Sûretés de wilayas ont participé à des émissions radiophoniques locales et régionales ainsi qu'à des plateaux télévisés pour enrichir le débat sur le long parcours du peuple algérien dans son combat contre le colonialisme français, couronné par le recouvrement de la souveraineté nationale.
Lire aussi: DGSN : un riche programme de festivités pour le 58e anniversaire de l'indépendance
"En raison de la situation sanitaire particulière que traverse le pays, à l'instar du reste des pays du monde, "l'ensemble des supports numériques, en l'occurrence le site électronique, la page Facebook et le compte Tweeter de la DGSN outre les pages Facebook des Sûretés de wilayas, ont été mis à profit pour mettre en avant les réalisations héroïques du peuples algérien et ses grands sacrifices pour le recouvrement de sa dignité et sa souveraineté", précise la même source.
Le responsable de la Cellule communication et presse a relevé, dans ce sens, "le large écho" enregistré par ces supports officiels de la part des citoyens, qui ont salué les initiatives de célébration des dates phares nombreuses de l'histoire de l'Algérie.
"Des célébrations qui consolident le sentiment d'appartenance à la patrie et la fierté des épopées des aïeux à travers l'histoire, et plus particulièrement pour les générations post indépendance afin de leur permettre de mieux connaitre leur glorieuse histoire, socle de leur présent et de leur avenir".
Il a ajouté que "la fierté et l'orgueil ont atteint, en 2020, leur apogée à la faveur des acquis consolidant notre glorieuse histoire, notamment l'adoption de la date du 8 Mai Journée nationale de la Mémoire, jour où se sont esquissés les repères de l'action armée pour la libération du joug de l'occupation abjecte".
"L'autre moment fort à graver en pierre blanche est le rapatriement des ossements et crânes des héros de la Résistance. Fruit de colossaux efforts qui forcent le respect et la considération et qui permis au peuple algérien de renouveler son attachement inébranlable à l'histoire de la Résistance populaire et à sa Glorieuse Révolution ainsi que sa fidélité aux Chouhada qu'Allah les gréé de Sa miséricorde et les comble en Son paradis de Ses bienfaits avec les prophètes, les véridiques, les martyrs, et les vertueux", conclut la même source.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.