Real Madrid: Zidane positif à la Covid-19    La Roma sanctionné par une défaite sur tapis vert    Real : Un coach argentin en cas de départ de Zidane ?    Boudjemaa Boushaba, nouveau directeur de l'Education de la wilaya de Sétif    Le détenu Mohamed Baba-Nedjar en grève de la faim    Interrogations sur le rôle de l'Anie    Nouveau procès pour le général Saïd Bey    «L'exploitation du schiste n'est pas pour demain»    Pas de marchandises à exporter, ni de navires algériens sillonnant les océans    Quand l'offre dépasse la demande    Taïeb Hafsi invité par Cap-Horizon 2054    L'huile d'olive "Dahbia" finaliste au Dubaï Olive Oil 2021    Perturbation du trafic vers Thenia et Tizi Ouzou    Les Tunisiens ne décolèrent pas    Il veut rendre à l'Amérique son rôle phare dans le monde    L'Espagne ne doit pas céder au «chantage» du Maroc    Réunion d'urgence sur les violences au Darfour    Un prêtre porté disparu dans le Sud-Ouest    Tebboune subit une intervention chirurgicale réussie sur le pied droit    La demande de liberté provisoire de Rachid Nekkaz rejetée    Les procès en appel de 11 hirakistes renvoyés au 10 mars    Duel à distance entre l'ESS et le MCA    "La JSK n'est pas en crise"    Les Rouge et Noir visent la quatrième victoire de suite    Quatre nouveaux entraîneurs remplacés en une semaine    Découvrez les bienfaits des oméga-3 !    Filets de poulet à la chapelure    Révelez votre beauté, suivez ces rituels    Vu à Alger    Le geste de Setram pour les enfants cancéreux    «Ni repentance ni excuses», tranche Paris    Cheikh Namous, un grand qui a accompagné les plus grands    A Berlin, une danseuse noire pourfend le racisme dans le ballet classique    Les villes sans cœur : l'Algérien vit comme dans un hôtel, toujours prêt à retourner dans son village !    Deux œuvres algériennes en lice    "Il n'y a qu'en Algérie où on conteste nos symboles"    La dernière Foggara de Tamentit se meurt    Coronavirus : 2849 décès depuis le début de l'épidémie    «En 1981, les Américains ont proposé l'Algérie pour le prix Nobel»    Récifs artificiels : en Algérie, des expériences timides    Jijel : Amarrage d'un bâtiment français à Djendjen    L'inspection régionale de la police de l'Ouest dresse son bilan: Plus d'un million de comprimés psychotropes saisis en 2020    Tlemcen - Vaccination contre la Covid-19 : des préparatifs et des interrogations    Créances impayées: La Sonelgaz sommée de sursoir aux coupures d'électricité    BIDEN, DIDEN ET L'UTOPIE    Cheikh Namous, une vie consacrée à la musique    Il était habité de la passion de savoir et de partager    Le président de la République ordonne la distribution de la copie originale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Grand préjudice sur l'économie nationale causé par les mesures préventives contre la COVID-19
Publié dans Algérie Presse Service le 18 - 07 - 2020

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a fait savoir, samedi à Alger, que les mesures préventives pour endiguer la propagation de la COVID-19 avaient occasionné un grand préjudice à l'économie nationale, tout en se disant profondément convaincu des capacités du pays de surmonter cette crise, grâce à la conjugaison de tous les efforts, et en faisant preuve d'un haut sens des responsabilités.
"L'Algérie fait face à une situation économique difficile inédite, en raison de plusieurs facteurs, notamment la crise structurelle héritée de l'ancien gouvernement, la chute des cours des hydrocarbures et enfin, la crise sanitaire due à la pandémie du nouveau coronavirus", a déclaré M. Djerad dans son allocution d'ouverture des travaux de la réunion du Gouvernement avec les partenaires sociaux et les opérateurs économiques visant la mise en place d'une commission de sauvegarde chargée d'évaluer les incidences causées par la pandémie du nouveau Coronavirus sur l'économie nationale.
"Depuis l'apparition des prémices de cette crise sanitaire, l'Etat algérien a immédiatement réagi, en mettant en place les mécanismes nécessaires pour la prise en charge des besoins de la société sur le plan sanitaire et a pris les mesures adéquates pour contrer la propagation de ce virus destructeur", a rappelé le Premier ministre.
Or, poursuit-il, ces mesures "ont causé un grand préjudice à l'économie nationale notamment les secteurs du commerce, de l'hôtellerie, du transport, du tourisme, du bâtiment, des travaux publics, de l'hydraulique et d'autres activités économiques et commerciales".
Face à cette situation, 'le Gouvernement était dans l'obligation d'adopter des mesures visant à alléger les impacts de la pandémie, tant en faveur des travailleurs les plus vulnérables qui ont perdu la source de leurs revenus, qu'à travers plusieurs mesures d'allégement fiscal et parafiscal, ainsi que d'autres facilitations bancaires en faveur des entreprises, en dépit de la crise financière multidimensionnelle subie en raison de la crise pétrolière, apparue en milieu de la crise sanitaire', a-t-il dit.
Le Premier ministre a indiqué, par ailleurs, que la crise de la COVID-19 avait démontré l'élan exceptionnel d'entraide et de solidarité des Algériens face à cette situation notamment en faveur des personnes vulnérables.
La crise du nouveau Coronavirus a également révélé au grand jour "une ingéniosité inégalée chez nos jeunes, étudiants, chercheurs et entrepreneurs, dans l'innovation de solutions en matière d'industrie pharmaceutique et d'équipements et matériels médicaux, en vue de venir en aide aux hôpitaux publics afin de surmonter les difficultés inhérentes à la conjoncture", s'est réjoui M. Djerad qui n'a pas manqué de rappeler que "la société civile était, pour sa part, remarquablement présente, de par ses contributions aux opérations de solidarité et de soutien".
COVID-19: le Gouvernement engagé à protéger les postes d'emploi et les capacités de production nationale
Ce faisant et en dépit de la poursuite de la propagation du nouveau Coronavirus, le Premier ministre a déclaré: "je suis confiant que nous surmonterons cette dure épreuve ensemble, en conjuguant nos efforts et en faisant preuve de responsabilité, aux côtés des personnels de la Santé, qui oeuvrent de jour comme de nuit, à sauver des vies humaines, et en préservant la main d'œuvre et l'outil de production".
"Telle est la raison pour laquelle le Président de la République a appelé à la mise en place d'une commission pour sauvegarder les emplois et la capacité de production, ce qui prouve que l'Etat assume des responsabilités fondées sur le principe de la solidarité qui est un pilier essentiel dans notre société", a affirmé M. Djerad.
Cette rencontre s'est déroulée en présence de plusieurs membres du Gouvernement ainsi que des représentants d'organisations patronales, d'associations professionnelles, de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA), du syndicat national autonome des personnels de l'administration publique (SNAPAP) et du Conseil national économique et social (CNES).
Elle intervient en application des instructions du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune qu'il avait adressées, lors du Conseil des ministres du dimanche 12 juillet, au Premier ministre à l'effet de mettre en place et de présider une commission de sauvegarde qui aura pour objectif d'évaluer les incidences causées par la pandémie du Coronavirus (COVID-19) sur l'économie nationale et qui regroupera les partenaires sociaux et les opérateurs économiques". Cette commission élaborera un rapport qui sera examiné comme premier point à l'ordre du jour de la prochaine réunion du Conseil des ministres du 26 juillet 2020.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.