Paiement électronique: le nombre des TPE a évolué de 30% au 1er trimestre 2021    Espagne : CEAS-Sahara appelle la communauté internationale à protéger la population sahraouie    Jouets contrefaits: nécessité de la mise en place d'"un laboratoire de contrôle"    Aïd El-Fitr : 13ème édition de l'opération "un jouet, un enfant, un sourire" récolte des cadeaux    Traidia et Boukhelala parmi les jurys du Festival international du cinéma de La Haye    Finances: nécessité d'accélérer la cadence de numérisation du secteur    Djerad félicite la Oumma Islamique à l'occasion de l'Aid El Fitr    Le Président Tebboune félicite l'ANP, les corps sécuritaire et médical à l'occasion de la fête de l'Aid El Fitr    Man City : Guardiola aurait pris une décision pour Mahrez et Gundogan    Montpellier : Delort buteur face au PSG (Vidéo)    Montpellier : Delort envoie une pique à Mbappé et au PSG    Le Premier ministre accomplit la prière d`Aïd El-Fitr à la Grande mosquée d`Alger    Armée sahraouie : de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Proche-Orient : La résistance palestinienne frappe Tel Aviv    Législatives: Charfi rencontre les représentants des listes indépendantes    ElQods vaincra !    NON AU SIMULACRE ELECTORAL DU 12 JUIN PROCHAIN !    Coronavirus : 199 nouveaux cas, 154 guérisons et 7 décès    Foot/ Ligue des champions : le CRB et le MCA pour prendre option à domicile    Abdelhamid Dbeibah sous pression    Fertoul pense que «ce sera difficile, mais pas impossible»    Eulmi et Tahkout définitivement condamnés    Le ministère du Commerce part en guerre contre la spéculation et le monopole    Khawa-khawa, benti-oulidi !    La couronne    Un Aïd sans restrictions    Maturité et montée en gamme    Création de l'orchestre philarmonique Bouna    En quoi l'ennemi n'est absolument pas commun !    Voiture électrique, un "levier du chômage" ?    Les fellahs victimes de dégâts des dernières crues seront indemnisés    "Qu'on m'explique ce que sont les réserves sécuritaires privatives"    Dépréciation du dinar et poussées inflationnistes    La lutte se poursuivra jusqu'à l'indépendance    Les syndicats exigent des mesures urgentes    Vers l'ouverture d'un laboratoire pour détecter les nouvelles souches    Les solutions miracles des constructeurs automobiles    Rebiaï suspendu quatre matches    La désignation de Houasnia fait polémique    Des enfants trisomiques stars de la sitcom "Omar séchoir"    Aux frontières du monde réel et du virtuel    Pour transférer leurs dossiers vers le Social: Les désistements des souscripteurs AADL après le 1er décembre 2020, refusés    Des enseignants universitaires véreux    Réactions mitigées des partis politiques    Le Cnese en phase de propositions    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Entreprises et emplois : Le gouvernement cherche une sortie de crise
Le premier ministre instruit les membres de son gouvernement
Publié dans El Watan le 15 - 04 - 2020

Le gouvernement est très inquiet des conséquences de la crise sanitaire, due à la propagation du nouveau coronavirus, sur l'économie nationale. Des mesures ont été prises en matière de fiscalité, sans oublier le rééchelonnement des crédits par la Banque d'Algérie, mais il est à craindre que cela ne suffise pas pour maintenir en vie un tissu économique déjà très atteint.
Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a instruit hier les membres du gouvernement de lancer des concertations sectorielles avec les organisations patronales et les syndicats pour évaluer et contenir l'impact de la pandémie de Covid-19 sur l'entreprise et la vie économique.
Le gouvernement est très inquiet des conséquences de la crise sanitaire due à la propagation du nouveau coronavirus sur l'économie nationale. Des mesures ont été prises en matière de fiscalité, sans oublier le rééchelonnement des crédits par la Banque d'Algérie, mais il est à craindre que cela ne suffise pas pour maintenir en vie un tissu économique déjà très atteint.
C'est forcément la raison qui a poussé le Premier ministre, Adbelaziz Djerad, à agir en instruisant, hier, les membres du gouvernement de lancer des concertations sectorielles avec les organisations patronales et les syndicats pour évaluer et contenir l'impact de la pandémie de Covid-19 sur l'entreprise et la vie économique.
Dans une correspondance diffusée hier par l'APS, le Premier ministre a demandé aux membres du gouvernement de «procéder, en application des instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, chacun dans son domaine d'activité, à une consultation avec les organisations patronales et les syndicats de travailleurs activant dans le monde économique, autour de la problématique de l'atténuation des effets induits par les mesures de prévention et de lutte contre le coronavirus prises par l'Etat».
Selon le document en question, «les mesures prises par les pouvoirs publics pour la prévention et la lutte contre la pandémie impactent directement la vie économique et l'emploi».
Et cela nécessite, écrit-on, une «solidarité nationale d'envergure pour le maintien de l'activité économique, la préservation de l'emploi et la prise par l'Etat de mesures de régulation rendues nécessaires par cette conjoncture». «En tenant compte des différentes mesures déjà mises en œuvre par les pouvoirs publics dans les domaines bancaire, fiscal, parafiscal et des marchés publics, l'effort commun devra, indique Abdelaziz Djerad, s'orienter d'abord sur l'évaluation, par secteur d'activité, des impacts de la crise sanitaire sur la situation financière et de l'emploi des entreprises.»
L'instruction du Premier ministre souligne, en effet, que «la concertation devra être focalisée également sur le maintien de l'activité économique dans le strict respect des mesures de prévention et de lutte contre le coronavirus ainsi que la prise de mesures pour la survie des entreprises impactés et la préservation de l'outil national de production et de réalisation».
La concertation, précise par ailleurs M. Djerad, «portera sur les modalités de mobilisation et de gestion de la sphère économique face à cette conjoncture exceptionnelle que traverse le pays, afin de sauvegarder l'emploi et préparer la reprise de la croissance».
Les membres du gouvernement sont tenus, insiste la même source, d'organiser cette concertation «dans les plus brefs délais». L'instruction du Premier ministre précise que les recommandations qui revêtent un caractère urgent seront soumises aux hautes autorités du pays avant le 23 avril en cours.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.