CAN 2022 (dames) Victoire historique de l'Algérie face au Soudan (14-0)    le Barça peut oublier Sterling    Affaire Djabelkhir : procès reporté jusqu'à décision de la cour constitutionnelle    Cour d'Alger : le procès en appel d'Abdelghani Hamel reporté au 17 novembre    «Je suis contre le projet d'autoroutes à étages à Alger»    La Cour suprême approuve le pourvoi en cassation    Sonatrach ouvre des discussions sur les contrats gaziers    Un programme d'urgence pour atténuer l'impact du stress hydrique    Conférence internationale sur la protection sociale    Nouveau tir d'un missile balistique    Les "entorses" à la justice dans l'affaire Karim Tabbou    Le FFS en colère !    Douze ans après, Yahia Chérif de retour au RC Kouba    Paqueta augmente la charge de travail    Le Libyen Shuhoub Abdulbasit au sifflet    Quand les parents et les enfants jouent avec la mort    Raccordement de plus de 450 foyers au réseau d'électricité en deux mois    SmaIl Yefsah L'inoubliable voix    Ken Loach a opté pour "La Bataille d'Alger"    Constantine contredit Medaouar    Barcelone pour redémarrer, Manchester pour se rassurer    «La concurrence entre Sidi Salah et Doukha sera bénéfique pour l'équipe»    Grande rencontre sur la microentreprise    Branle-bas de combat chez les partis    Le Premier ministre confirme    Entre fermeture et menus réduits    Saisie de 6 263 unités de produits pyrotechniques    Astuces pour une meilleure visibilité    L'état d'exception : une dictature constitutionnelle ?    Dbeyba et ses alliés font tout pour se maintenir au pouvoir : Doutes sur les élections du 24 décembre en Libye    Editions Média-Plus. Ici, on noya les Algériens de Fabrice Riceputi : Silence, on tue des Algériens    Jaoudet Gassouma-écrivain, journaliste, plasticien, réalisateur et enseignant : «Mes sujets sont en quête de reconstruction et de résilience»    Une union truffée de non-dits    Filière lait: Les producteurs appellent à une solution concernant la marge bénéficiaire    Premier ministre: L'Algérie déterminée à accélérer les réformes structurelles    Hamdoullah dima la baisse !    Virée au Palais de justice    Neuf éditions déjà!    La nuit du pétard    Les pétards ont «mis le feu»    La face «cachée» du «Bâtiment»    La Tunisie sollicite l'aide de l'Algérie    L'armée française tue une femme pendant une poursuite    Les dirigeants unis contre l'enquête, pour maintenir l'impunité    Des émissaires de Sassou Nguesso en mission de «conciliation»    Belabed appelle à inculquer la lecture aux enfants    Documentaire sur la solidarité Algéro-Chilienne    Assia Djebar: le manuscrit inachevé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



BEM/BAC 2020: le protocole des mesures de prévention dans les centres d'examen dévoilé
Publié dans Algérie Presse Service le 22 - 07 - 2020

Le ministère de l'Education nationale a dévoilé mercredi le protocole spécial, approuvé par le comité scientifique de suivi de l'évolution de la Covid-19, portant mesures de prévention à mettre en place au sein des centres de déroulement des examens du Brevet d'enseignement moyen (BEM) et du Baccalauréat session 2020.
Elaboré par des experts et des professionnels, ce protocole, dont une copie est parvenue à l'APS, prévoit la désignation d'un chef adjoint, dans chaque centre de déroulement, pour s'occuper de l'aspect préventif et sanitaire durant la période des examens du BEM et du BAC, prévus septembre prochain.
A signaler que le protocole en question inclut plusieurs mesures de prévention à appliquer au sein des centres de déroulement.
Le ministre de l'Education nationale, Mohamed Ouadjaout s'était enquis, lors de ces visites d'inspection, des travaux des groupes de travail qui veillaient sur l'élaboration de ce document au siège de l'Office national des examens et concours (Onec) à Kouba.
Le protocole prévoit la stérilisation et la désinfection de toutes les structures relevant du centre de déroulement des examens, avant son ouverture et la fermeture des locaux et structures non exploités, tout en s'assurant de la disponibilité des fournitures médicales nécessaires et de la désinfection des bâches à eau.
Lire aussi: Président Tebboune: Pas d'année blanche, Examen du Baccalauréat maintenu
Pour ce qui est des mesures préventives à l'intérieur des classes, le document fait état d'une disposition des tables et chaises de manière à assurer le respect de la distanciation physique à l'intérieur de la salle, de plus d'un mètre entre les candidats, tout en s'assurant de la disponibilité de bavettes, de thermomètres à infrarouge portatifs, de sacs en plastique et de bacs à ordures, en nombre et quantités suffisants.
Le document exige de mettre à disposition, les solutions hydro-alcooliques (SHAL) en quantité suffisante à l'entrée du centre et en salle de travail, à la portée aussi bien des candidats que des encadreurs, avec la nécessité de mettre à disposition, l'eau et le savon liquide dans les sanitaires et les structures de santé.
Autres mesures prévues, la mise en place de pancartes et bandes colorées, la pose d'une peinture et d'un marquage de couleur au sol et de barrières physiques à même d'assurer le respect de la distanciation physique entre les candidats, ainsi que l'affichage et le placardage des affiches et guides-pratiques contenant consignes de sécurité, mesures préventives et sanitaires ainsi que mesures et gestes devant être observés.
Soucieux de la sécurité de tous durant les jours du déroulement des épreuves, le ministère de l'Education nationale veillera au nettoyage quotidien et la désinfection des salles après les épreuves de matin et de l'après-midi ainsi qu'à la restriction de l'utilisation des climatiseurs, sauf en cas de nécessité.
Le document dévoilé par le ministère évoque également la nécessité de respecter la distanciation sociale d'au moins un mètre entre les candidats et la prise de toutes les dispositions nécessaires pour l'application de cette procédure à l'entrée et à la sortie, dans les cours et les couloirs ainsi qu'à l'intérieur des salles d'examen, tout en empêchant l'entrée de toute personne non autorisée aux centres d'examen.
Le protocole de santé a aussi fait obligation à tout un chacun de porter les masques de protection, d'aseptiser les enveloppes des sujets avant leur ouverture et de demander aux enseignants de se laver les mains avant de distribuer et de récupérer les feuilles d'examen après la fin de chaque épreuve.
Par ailleurs, les dispositions du protocole obligent les responsables des centres de placer des lingettes antiseptiques pour les chaussures à l'entrée principale du centre, d'assurer l'hygiène et la désinfection permanente des sanitaires et d'ouvrir les fenêtres des salles pour assurer une aération naturelle.
Dans le cas où une température supérieure à 37 ou un symptôme (toux, rhume, éternuements ...) sont enregistrés à l'intérieur du centre, les procédures font obligation au responsable chargé de l'aspect préventif et sanitaire de rassurer le candidat, de ne pas empêcher le bon déroulement de l'accueil, d'effectuer un examen immédiat et diagnostiquer les cas éventuels en isolant le candidat dans une salle prévue à cet effet afin de lui permettre de passer l'examen.
Outre les dispositions sanitaires, le protocole insiste sur l'affectation d'encadreurs des deux sexes en vue de contrôler les candidats par le biais d'un détecteur de métaux, en plus des fouilles manuelles et du retrait de tous les moyens et dispositifs de communication électroniques ainsi que des documents non autorisés.
A noter qu'un autre protocole de prévention a été également élaboré au profit des candidats aux épreuves de l'éducation physique et sportive (EPS).
Ce document assure l'intégrité et la santé des élèves, compte tenu des risques pouvant être occasionnés par le contact entre eux, ou encore suite à l'utilisation des mêmes outils qu'exigent certaines disciplines de cette matière.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.