L'agression féodale et le Hirak.    AG élective de la FASSAS: Samir Karim Chaouche élu nouveau président    Covid-19: 250 nouveaux cas, 144 guérisons et 10 décès    INCENDIE AU CHAMP D'EL MERK (HASSI MESAOUD) : Le ministre Attar en inspection des lieux    SKIKDA : Déraillement d'un wagon de train chargé de phosphate    LIBYE : L'Algérie salue l'accord de cessez-le-feu global    Le PT réagit à la condamnation de Djelloul Djoudi    Série A: la Sampdoria s'offre l'Atalanta    Clasico: encore un record pour Fati !    La révision de la Constitution une priorité pour l'Algérie qui vit une "phase cruciale"    TISSEMSILT : La rentrée scolaire perturbée dans plusieurs écoles    PLAN NATIONAL DE REBOISEMENT : Un milliard de plants mis en terre    GHARDAIA : Deux morts dans un accident de la circulation    Tebboune réitère l'engagement de l'Etat    Accidents de la route: 9 morts et 359 blessés ces dernières 48 heures    Résiliation du contrat de Toufik Zerara    Billel Bensaha mouloudéen à titre de prêt    Un clasico devant 100 000 sièges vides, une première    Signature du premier accord majeur post-Brexit entre Londres et Tokyo    Le chef de l'ONU s'inquiète d'une «situation tendue»    Les créances de la Sadeg s'élèvent à 1 850 millions de dinars    Un dernier débat Trump-Biden plus calme, malgré l'échange d'accusations    On vous le dit    Oran : Plantation d'arbres à l'université    Défection du Sila et souvenirs du «Parnasse» algérien    Le chanteur populaire M'hamed Zighem n'est plus    Commémoration du 116e anniversaire de la mort d'Isabelle Eberhardt    MO Béjaïa : Un directoire pour gérer les affaires du club    Saad Hariri de retour aux commandes au Liban    "L'Algérie coopérait déjà peu..."    Ali Haddad, le grand casse    Le RCD accuse le pouvoir de "s'acheter une nouvelle clientèle"    Attribué depuis trois mois à Mâalma : Le site AADL des 831 Lgts entre malfaçons et absence de commodités    Les travailleurs sans salaire depuis dix mois    Djerad désavoue le wali d'Oran    Des logements et des aides pour les sinistrés    En attendant une décision officielle...    Erdogan confirme un test de missiles russes    Après l'AGO : Les présidents en fin de mandat doivent quitter la ligue    Je suis contre cette Algérie majoritaire !    La représentation des minorités progresse mais reste limitée    Ali Boudarène, un comédien prometteur    Concours du meilleur joueur de mandole algérien : Appel à Candidature    En raison d'un cas suspect de Covid-19: Le Consulat turc à Alger fermé    VFS Global: Un service de «rendez-vous de test PCR»    Par-delà l'image    Le FMI inévitable?    Les salles obscures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Insécurité dans les quartiers : un projet de loi en finalisation
Publié dans Algérie Presse Service le 11 - 08 - 2020

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Belkacem Zeghmati, a indiqué, mardi à Alger, qu'un projet de loi de lutte contre les phénomènes d'insécurité dans les quartiers était "en cours de finalisation".
"Nous constatons au sein de notre société le phénomène qui lui est étranger, en l'occurrence les gangs ou les bandes rivales qui s'affrontent avec tous types d'armes blanches, y compris les sabres", a déclaré M. Zeghmati dans son allocution à l'occasion de l'installation de M. Boucherit Mokhtar dans les fonctions de président de la Cour d'Alger, rappelant que le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, avait ordonné l'élaboration d'un projet de loi pour combattre ces phénomènes.
Evoquant des actes qui "sèment la terreur et créent un climat d'insécurité dans les quartiers de jour comme de nuit", le ministre a affirmé que la justice "se doit de préserver la paix et la sécurité par tous les mécanismes juridiques et de faire preuve de rigueur dans leur traitement au vu de leur gravité ".
Par ailleurs, le ministre de la Justice a mis en garde contre un autre phénomène nuisible à la société, en l'occurrence l'utilisation des Réseaux sociaux pour attenter à la dignité des personnes et à leur vie privée, ajoutant que "ces atteintes vont jusqu'à cibler les institutions de l'Etat de manière sans précédent".
A ce propos, M. Zeghmati a mis en avant l'impératif de "faire montre de vigilance en vue mettre un terme aux manœuvres malintentionnées qui guettent le pays".
Par ailleurs, le ministre de la Justice a indiqué que le nombre de plaintes introduites sur la plateforme E-plainte, mise en ligne le 28 juillet dernier, s'élevait à "553 plaintes, dont 324 traitées en peu de temps", précisant que cette application fonctionne avec 202 tribunaux et 48 Cours de justice.
Il a également annoncé le développement d'une autre application d'information en coopération avec les services d'Algérie Poste, "devant permettre l'envoi des notifications et la confirmation de leur réception par voie électronique".
Ce projet, en phase finale, contribuera, a dit le ministre, à régler un grand problème, expliquant que la justice était souvent confrontée à l'absence de preuve de notification des parties, d'où un allongement des délais des procédures judiciaires et une perte de temps et d'argent".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.