Mutisme !    En solidarité avec le bâtonnier Sellini: Des avocats protestent à Alger    Une délégation en visite à la Zone industrielle d'Es-Senia: La Chambre du Commerce apporte son soutien aux opérateurs économiques    Sites expropriés pour l'implantation des logements AADL à Es-Sénia: Des exploitants agricoles non indemnisés en appellent au ministre    Mascara: Le foncier industriel inexploité sera récupéré    Combats meurtriers au Karabakh: L'Azerbaïdjan et l'Arménie au bord de la guerre    Adrar: Des promesses pour le secteur de la jeunesse et des sports    CA Bordj Bou-Arréridj: Vers une autre saison ratée    USM Bel-Abbès: Chérif El-Ouazani ne fait pas l'unanimité    Protection des consommateurs: «Les Associations sont empêchées d'accomplir leur mission»    Pluies orageuses sur le Centre et l'Est    Djelfa: Trois morts dans une collision    LE BIENFAIT D'UN VIRUS    De pays de demain et de l'Algérie post-novembriste    «Le vent du sud ou ouargla la sultane des oasis»    Les avis des partis et des personnalités    Sit-in des avocats à Alger    Les propositions des uns et des autres    Les contaminations continuent de baisser    L'Algérie a besoin d'un baril à 157 dollars    Guardiola encense de nouveau Mahrez    Report du procès en appel    Tottenham : Mauvaise nouvelle pour Son Heung-min    Liban: appels à s'attaquer aux raisons de l'obstruction pour surmonter l'impasse politique    L'opération de révision des listes électorales s'est déroulée dans de bonnes conditions    Sahara occidental: mise en garde contre l'escalade marocaine    Covid-19: 153 nouveaux cas, 104 guérisons et 3 décès    Rentrée scolaire 2020-2021: la date pas encore fixée    EMIGRATION CLANDESTINE : Sauvetage de 755 personnes durant la dernière semaine    ANSEJ : Large mouvement au niveau des directions d'annexes    Alger : sit-in des avocats pour réclamer le règlement de leurs problèmes professionnels    23 morts dans le crash d'un avion militaire    40 terroristes présumés tués par l'armée    Algérie-Mexique, le 13 octobre à La Haye    CONDOLEANCES    Abdelwahab Maïche, l'homme au tempérament de gagneur    Ces nids à problèmes    Le FFS refuse de cautionner le référendum constitutionnel    Le leader du Mouvement M5 rappelle le rôle primordial de l'Algérie    Programme dense par le TNA et les théâtres régionaux    Ouverture de la galerie "Diwaniya Art Gallery" à Alger    Une bouffée d'oxygène pour l'Algérie ?    Sommes-nous tous victimes de l'abstraction sélective ?    Et si on causait d'érotisme dans Les Mille et une Nuits ?    Robes noires    Vers l'abandon progressif de l'essence super à partir de 2021    Règlement de la crise malienne: les efforts de l'Algérie salués    Importation: Pas de retour aux licences    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'ONU appelée à trouver une solution juste et définitive à la question sahraouie
Publié dans Algérie Presse Service le 13 - 08 - 2020

Le front Polisario a appelé la communauté internationale et l'ONU à jouer «un rôle décisif» pour trouver une solution juste et définitive à la question sahraouie, à travers l'organisation d'un référendum d'autodétermination, dénonçant l'exploitation par le Maroc de la situation actuelle marquée par le blocage du processus politique pour «intensifier et généraliser la répression abjecte» contre le peuple sahraoui, a indiqué, jeudi, l'Agence de presse sahrouie (SPS).
Le front Polisario a lancé cet appel, à l'issue d'une réunion du bureau permanent de son secrétariat national réuni mercredi, sous la présidence de Brahim Ghali, président de la RASD et secrétaire général du front Polisario, consacrée à l'examen de la question sahraouie sous ses différents aspects et les derniers développements enregistrés, ajoute SPS.
Le communiqué, dont SPS a publié une copie, dénonce «l'exploitation de la situation actuelle par l'occupant marocain pour intensifier et généraliser la répression abjecte contre le peuple sahraoui dans les territoires occupés» et «semer la terreur dans les rangs des acteurs de l'Intifadha pour l'indépendance et les droits de l'Homme, en infligeant les pires sévices aux détenus politiques sahraouis qui croupissent dans les geôles marocaines».
Le bureau du front Polisario a dénoncé, en outre «la poursuite du pillage des richesses et ressources naturelles du Sahara Occidental par le Maroc et ses alliés», exhortant «la communauté internationale et l'ONU en premier lieu à jouer un rôle décisif pour amener le Maroc à cesser ses plans démesurés» qui menacent «l'avenir de la paix, de la stabilité et de la coexistence dans la région», ce qui témoigne de «l'irresponsabilité du régime marocain (Makhzen) et de l'absence de clairvoyance chez ses alliés».
Dans son communiqué, le bureau a réitéré «la position du Front populaire qui impute la responsabilité du blocage du processus politique pour la recherche d'une solution juste et définitive, à travers un référendum d'autodétermination du peuple sahraoui, à l'intransigeance de l'occupant marocain, à la complicité de certaines puissances et au manque de fermeté de la part de l'ONU".
Lire aussi: Sahara occidental-ONU: le Polisario dénonce le "chantage" du Maroc
La réunion du bureau permanent du secrétariat national du Front Polisario a été l'occasion de saluer «les positions fortes et sincères de l'Algérie, pays frère, vis-à-vis de la question juste du peuple sahraoui».
Le bureau a également félicité l'Algérie «pour son rôle pionnier dans notre région et dans les régions du voisinage, ainsi qu'aux niveaux africain et international", a souligné SPS.
Dans le même sillage, le bureau a salué les relations «étroites et solides» de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) avec l'Union africaine (UA) et «la dynamique de la participation sahraouie au sein de cette organisation», se félicitant également des positions de soutien réexprimées par plusieurs pays africains notamment l'Afrique du Sud qui préside l'UA.
Dans la perspective de l'organisation de la Conférence annuelle internationale de solidarité avec le peuple sahraoui, organisée par la Coordination européenne de solidarité avec le peuple sahraoui (Eucoco), le front Polisario a salué «l'élan de solidarité européen et international en général», les appelant «à davantage de mobilisation et d'accompagnement à la lutte du peuple sahraoui dans tous les domaines ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.