L'ancien député Tliba jugé en appel    Droits de l'Homme: Alger condamne la résolution du Parlement européen    Talaie El Hourriyet: «La crise économique est antérieure à la crise sanitaire»    300 médicaments en rupture de stock: Le syndicat des pharmaciens accuse les distributeurs    Décès du Professeur Tarek Bouktir, enseignant-chercheur à l'université Sétif 1    Détresse dans les airs    Aïn El Turck: Des bouchers dénoncent la concurrence des revendeurs de viande de l'abattage clandestin    DROIT DE VIVRE ET DE RESPIRER    110 civils tués dans une attaque terroriste au Nigéria    Football - Ligue 1: Des promesses et des imperfections    JSK - Youcef Bouzidi nouvel entraîneur: Retour à la case départ !    Education: Grève aujourd'hui dans les écoles    Décès de 4 personnes à l'intérieur d'une voiture à Skikda: La mort causée par asphyxie au dioxyde de carbone    Tebessa: Ils détournaient l'argent d'une personne décédée    Quand la société néglige son autre moitié    Les journaux absents chez les buralistes    L'Algérie remet les pendules à l'heure    L'Intersyndicale monte au créneau    Le nombre reste au-dessus de la barre des 1.000 cas    La France face à ses contradictions    Le Dinar poursuit sa dégringolade    Schalke : Bentaleb indiscipliné à cause de ses origines selon un ex international allemand    Covid-19: Djerad préside un conseil interministériel consacré à l'évaluation de la situation épidémiologique    Le PA rejette la résolution du PE sur la situation des droits de l'Homme en Algérie    L'armée sahraouie poursuit ses attaques contre des positions de l'armée marocaine    Sahara occidental : l'ONEC réitère son soutien à la lutte du peuple sahraoui    AADL 2 : plus de 63.000 souscripteurs dans 33 wilayas ont fait le choix du site    Boukadoum reçoit le nouvel ambassadeur d'Italie en Algérie    Plus de peur que de mal pour Aribi    L'APN prend part à un workshop régional sur le rôle des Parlements arabes dans la protection des droits des personnes âgées    Electricité: l'ouverture du réseau national aux producteurs indépendants du solaire recommandée    TRIBUNAL DE TIPASA : Report du procès d'Abdelkader Zoukh au 8 décembre    Le procès en appel d'Ould Abbas et Said Barkat reporté    Zelfani limogé    Le Mouloudia aurait pu faire mieux    Ligue 1 : la JS Saoura et l'ES Sétif affichent déjà leurs ambitions    Le Chabab à la conquête de l'Afrique    Un protocole sanitaire pour une reprise universitaire sécurisée    La scène artistique bataille pour survivre au confinement    YouTube, le CNC et Arte s'allient pour promouvoir la culture en ligne    La demande d'appel de Johnny Depp rejetée    Montée de tensions entre Téhéran et Tel-Aviv    Malek, un jeune chanteur en "vogue"    LSDA de Sidi Abdellah lourdement impactée : «Un calendrier de paiement est proposé aux abonnés»    Tiaret : 2322 logements attribués    L'APW-Jeunes de Béjaïa : Une expérience unique à l'échelle nationale    LE DECOMPTE DES MORTS    Arènes d'Oran: La rénovation des tribunes en phase d'achèvement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Transition au Mali: le CNSP se concerte avec les partis et la société civile
Publié dans Algérie Presse Service le 01 - 09 - 2020

Le Comité national pour le salut du peuple (CNSP) au Mali a annoncé mardi tenir avec les partis et la société civile, samedi et dimanche, des consultations sur "la gestion de la transition" après le changement inconstitutionnel ayant abouti à la démission forcée du président Ibrahim Boubacar Keïta.
"Le CNSP organise au Centre International de Conférence de Bamako, les 5 et 6 septembre 2020 les journées de concertations nationales sur la gestion de la transition", a indiqué le Comité dans un communiqué, soulignant que "ces rencontres ont pour objectif de convenir de la feuille de route de la transition, de définir l'architecture et les organes de la transition, et enfin de contribuer à l'élaboration de la charte de la transition".
Le Comité, crée par les militaires mutins, a nommément cité parmi les participants à cet événement qui sera placé sous la présidence du Colonel Assimi Goita, président du CNSP, "les partis politiques, les organisations de la société civile, le M5 RFP, les groupes signataires de l'accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d'Alger et les mouvements de l'inclusivité".
Les organisations syndicales et les associations et faitières de la presse, prendront part également à ces consultations, selon le communiqué du CNSP.
Lundi, le CNSP a programmé lundi "une série d'audiences (avec les) forces vives de la nation, en préparatif des assises sur le format de la transition", dit-il sur son compte Twitter.
Lire aussi: La Cédéao demande une transition civile et des élections dans un délai de 12 mois
Un calendrier des audiences accordées par le CNSP aux différentes parties, prévoyait des rencontres séparées avec des représentants de partis politiques, de syndicats, du patronat, de la diaspora et des communautés religieuses.
La première réunion de, prévue samedi avec les organisations politiques et civiles sur un futur transfert des pouvoirs, a été reporté par le Comité "à une date ultérieure" en invoquant des "raisons d'ordre organisationnel".
Réunis vendredi en sommet extraordinaire sur la situation au Mali, les pays d'Afrique de l'Ouest ont réclamé aux militaires mutins le lancement immédiat d'une "transition civile" et des élections d'ici 12 mois, en échange d'une levée progressive des sanctions.
Lundi dernier, le porte-parole des militaires mutins, Ismaël Wagué a indiqué que "toute décision relative à la taille de la transition, au président de transition et à la formation du gouvernement, se fera entre Maliens (...) conformément à notre première déclaration".
"Je tiens à rassurer les uns et les autres qu'aucune décision ne sera prise par rapport à la transition sans cette consultation massive", a-t-il promis.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.