«Aucun pays n'est à l'abri de la menace terroriste»    Deux frères écrasés par un train    L'incontournable accompagnement de l'Etat    Une aubaine pour Sonatrach    Le Maroc veut-il la guerre?    L'issue des négociations semble proche    Le Kenya se réveille avec des interrogations    Triplé pour le judo    Aouar et Adli disent «oui»    Deux joueurs suspendus pour dopage    «j'irai me promener aux sablettes»    Situation maîtrisée    Les engagements de Belabed    FFS et RCD se préparent    Ecarts d'un charlatan inféodé    Hommage au comédien Sirat Boumediene    Accompagner le projet d'amélioration de la production et de la commercialisation du lait de chamelle    15 pays y prennent part    Vingt médailles pour les Algériens à 24h de la clôture    Inondations au Soudan: L'Algérie présente ses condoléances    Conférence d'Alger en prévision des assises nationales d'octobre    Enième attaque contre la mosquée Al Aqsa    Six morts et quinze blessés dans un accident de la route    Saisie de 250 quintaux de son destinés à la spéculation illicite    24 Palestiniens arrêtés par l'entité sioniste    Le Président Poutine accuse les élites occidentales    Skikda Un incendie maîtrisé    Le ministère la culture la célèbre en août    L'artisan du succès de nombreuses stars de la chanson chaâbi    Feux de forêts: le directeur général de la Protection civile s'enquiert de la situation à Tipaza    Lancement d'un programme d'appui spécifique au cinéma au théâtre et à la musique    Saïd Chanegriha prend part par visioconférence à la 10e Conférence internationale sur la sécurité    Maroc: trois morts par asphyxie dans un puits d'extraction de charbon au nord-est du pays    Judo / Jeux de la solidarité islamique 2022 : l'argent pour Asselah, le bronze pour Ouallal    Jeux de la Solidarité Islamique / Football (match pour le bronze) : défaite de l'Algérie face à l'Azerbaïdjan    La canicule continuera d'affecter l'Est du pays jusqu'à mercredi    Rentrée 2022-2023 : le ministère de l'Education publie la liste officielle des fournitures scolaires    Retour sur le rôle actif du martyr Mokhtar Kritli dans les préparatifs de la Révolution (TEMOIGNAGES)    Tlemcen - Cadastre, conservation foncière : un nouveau responsable pour voir plus clair    Classement annuel de la CAF: Le football algérien mieux considéré    JS Bordj Menaiel: Azzedine Ait Djoudi, nouveau président    La faim plus menaçante    La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental    Le verdict sans appel du DG de la PCH: Magasins quasiment vides, médicaments en rupture, impayés...    Le vieux de mon village    Agrément pour trois ambassadeurs algériens    Le FLN envisage des sanctions rigoureuses    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ghardaïa: l'activité touristique lourdement affectée par la Covid-19
Publié dans Algérie Presse Service le 27 - 09 - 2020

L'activité touristique à Ghardaia, source de revenus à côté de l'artisanat faisant d'elle un pilier de l'économie locale, est lourdement affectée en raison de l'impact de la pandémie du Covid-19, selon des professionnels du secteur.
Tributaire des touristes et voyagistes internationaux et nationaux, le secteur est à l'arrêt depuis fin mars, impacté par la fermeture des espaces aériens avec l'étranger ainsi que les restrictions sur les voyages internes imposés par le protocole visant à limiter au maximum les déplacements pour lutter contre la propagation du Coronavirus, a indiqué à l'APS, Said Benkhelifa, gérant de l'Hôtel ''Tassili'', à l'occasion de la journée mondiale du tourisme.
''On était contraint de fermer l'hôtel et de mettre au chômage nos employés, en raison de cette pandémie et l'absence de touristes et voyagistes dans la région'', a-t-il souligné.
De son côté, un élu de l'APW de Ghardaïa, Salah Alouani, a estimé que dès l'apparition de l'épidémie du coronavirus, un vaste mouvement de fermeture d'hôtels, de petites et moyennes entreprises de l'artisanat et des restaurants s'est opéré, entrainant la perte de nombreux emplois.
Pour le responsable d'une agence de voyage, les opérations de sensibilisation et d'encouragement au tourisme réceptif ayant des effets multiplicateurs sur l'économie locale, notamment en matière de création d'emplois et l'écoulement des produits de l'artisanat local, ont été biaisées par l'effet de l'épidémie.
Pour reprendre notre activité, ''nous sommes tenus par le protocole sanitaire difficile à concrétiser sur le terrain, mais nous avons entamé notre travail en utilisant les nouvelles technologies de l'information et de la communication, pour la vente de la destination ''Algérie'', notamment le M'zab, une région classée patrimoine universel très prisée par les touristes étrangers, a précisé Kamel Chaib.
''Nous devons promouvoir notre patrimoine culturel, naturel et architectural, à travers des supports tels que les brochures, les catalogues et autres moyens technologiques (Internet) afin d'attirer les touristes'', a-t-il souligné.
Considéré comme un élément clé du développement durable de la wilaya de Ghardaia, le patrimoine naturel et culturel, matériel et immatériel, varié de la région attire de nombreux touristes étrangers en quête d'évasion.
Les nombreux sites culturels, environnementaux et monuments funéraires constituent des atouts privilégiés pour la promotion d'un tourisme durable respectueux des traditions et us de la région et porteur de richesses pour l'économie locale.
Lire aussi: Ghardaïa: insuffler une nouvelle dynamique au secteur de l'artisanat
La wilaya de Ghardaia peut s'enorgueillir d'être le lieu de la réconciliation d'un tourisme culturel et environnemental, conformément à la charte du tourisme durable élaborée aux Iles Canaries (Espagne) en avril 1995.
Composée de plusieurs ksour ou cités millénaires, la pentapole de la vallée du M'zab et les ksour de Métlili et d'El-Menea, sont conçus magistralement par les aïeux sous forme architecturale ''d'amphithéâtre'' épousant le site rocailleux, en tenant compte du climat et des concepts religieux.
Cette architecture, dont s'est inspiré Le Corbusier (architecte, urbaniste, décorateur, peintre, sculpteur et auteur suisse naturalisé français. 1887-1965), attire annuellement de nombreux touristes étrangers et spécialistes en la matière.
Les ksour, chargés d'histoire, de cette région aride, renferment une mémoire qui résiste à l'oubli et débordent d'une chaleur humaine qui ne laisse pas ses visiteurs indifférents.
De plus, de nombreux ouvrages et systèmes hydrauliques traditionnels ainsi que les palmeraies de la région font également la curiosité des visiteurs et touristes, aux côtés des marchés et souks traditionnels très actifs où les objets de l'artisanat sont écoulés à la criée.
Au Sud, dans la région d'El-Menea, passage obligé pour les touristes vers l'extrême sud du pays, l'on trouve de nombreuses richesses culturelles et environnementales, en particulier les palmeraies, les orangeraies serpentées par des ruisseaux d'eau naturelle et minérale, ainsi que les nouveaux périmètres agricoles, les dunes de sable, le lac ''sebkha'' devenu un site de transit pour diverses espèces d'oiseaux migrateurs, ainsi que le monastère et tombeau du Père Charles de Foucauld, devenu un lieu de pèlerinage pour les chrétiens.
Les thermes de Zelfana et les sites pittoresques de la région offrent également des atouts fiables pour attirer un tourisme étranger du 3ème âge en quête de cure et de convivialité.
Puissant instrument de développement dans l'économie locale de la wilaya, l'activité touristique et artisanale constitue la pierre angulaire d'un développement durable de la région à préserver et promouvoir.
Les professionnels du tourisme lancent un appel urgent aux pouvoirs publics pour les aider, en raison de l'impact destructeur du Covid-19 en ce début de saison touristique sur leurs activités.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.