Le lait en sachet sera mieux distribué    Les petites bourses à rude épreuve    U17: Belmadi encourage les Verts    245 nouveaux cas et 5 décès en 24 heures    Les syndicats de la santé interpellent Benbouzid    De nouvelles conditions imposées sur les véhicules    Le rapport Stora doit "interpeller la classe politique française    Abdelaziz Rahabi : «Le rapport Stora ne prend pas en compte la principale demande historique des Algériens»    Le Real Madrid communique au sujet de l'Inter et Hakimi    Importation de véhicules : Tirs groupés contre Ferhat Aït Ali    L'affaire de l'autoroute Est-Ouest renvoyée à la fin de la session criminelle    Bientôt des marchés de gros des dattes    Pour faire face à une forte demande en eau dans les zones côtières : Des avis d'appel d'offres pour trois stations de dessalement    Exportation des services numériques algériens    Début de la période des candidatures pour l'autorité exécutive unifiée    La Centrafrique proclame l'état d'urgence    HRW demande une enquête "rapide et impartiale"    Calme relatif en Tunisie    Un prêtre enlevé mardi retrouvé mort    Nairobi annonce la mise sous contrôle de la deuxième vague d'invasion de criquets pèlerins    Le procès de nouveau reporté    Le Hirak réinvestit la rue    L'ESS se reprend, le MCA se relâche, les visiteurs se lâchent !    Décès de l'ex-joueur Mohamed Zaoui    La Tunisie s'impose sur le fil et s'offre une finale contre l'Algérie    Farès retrouve la compétition    Deux joueurs du Zamalek suspendus face au MCA    Zemmamouche, une année sans jouer !    Le boy-scout révolté    Loi électorale : un autre recadrage pour brider les votes ?    - Aït Ali l'automobile - Biden contre le mur - Le Cnes newlook - Le vaccin arrive, le printemps pas loin    Stratégie retenue pour l'acquisition du vaccin contre la Covid-19 : Les mauvais calculs des autorités    Les syndicats mitigés    Une plateforme pour suivre les travaux de Seaal    Enième engagement pour la livraison des projets de réhabilitation des 5 hôtels du secteur public    Ils ont été condamnés à des peines de 2 à 6 mois : Tadjadit et ses codétenus quittent la prison    Il a tancé plusieurs de ses ministres : Abdelaziz Djerad insatisfait du staff gouvernemental    Le lycée Kerouani de Sétif retrouve son éclat    ...CULTURE EN BREF...    Béjaïa "La perle de la Méditerranée"    Un Salvator Mundi de l'école de Léonard de Vinci retrouvé chez un Napolitain    Le Liban restitue deux icônes religieuses du XVIIIe siècle à la Grèce    Oum Siham, une poétesse engagée pour les bonnes causes, s'en va    El Ançor: Plus de 4 millions DA pour l'assainissement à la plage des Andalouses    LA CRISE ET LES ESPOIRS    Gouvernance et Affaires de l'Etat: Le départ de Laagab de la présidence officialisé    «En 1981, les Américains ont proposé l'Algérie pour le prix Nobel»    Jijel : Amarrage d'un bâtiment français à Djendjen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Programme 2020-2024 pour raccorder 140.000 logements au réseau électrique et 370.000 autres au gaz
Publié dans Algérie Presse Service le 01 - 10 - 2020

Le gouvernement a adopté un programme allant de 2020 à 2024 pour le raccordement de plus de 140.000 logements au réseau électrique et 370.000 autres au gaz, a déclaré jeudi à Alger le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar.
Dans le cadre du programme susmentionné, le secteur est parvenu, entre début 2020 et fin juin dernier, à raccorder 5.000 logements au réseau électrique et 25.000 logements au gaz naturel, a précisé le ministre lors d'une plénière consacrée aux questions orales à l'Assemblée populaire nationale (APN).
Le secteur œuvre à accélérer la cadence de réalisation des projets, a indiqué M. Attar.
Répondant aux préoccupations locales soulevées par certains membres du conseil, M. Attar a relevé que la wilaya d'El Oued a enregistré une évolution notable pour ce qui est de la distribution du gaz, les différents programmes ayant permis le raccordement au gaz de 21 communes sur un total de 30, en contrepartie d'une couverture de 70 % pour ce qui est du gaz naturel.
Des efforts supplémentaires seront déployés pour atteindre un taux de raccordement de 100 %, d'autant que le raccordement au gaz dans les wilayas du sud est plus facile par rapport au Nord, et ce pour des considérations géographiques.
La moyenne nationale de raccordement est de 62%, a fait savoir le ministre.
La moyenne de raccordement au gaz dans la wilaya a connu un développement remarquable. Un taux de 8,7 % a été enregistré en 2009 contre 56% en 2019, dans le cadre de la mise en œuvre du plan quinquennal 2010-2014.
Dans le cadre de ce programme, la wilaya d'El Oued a bénéficié d'une enveloppe financière 58.833.000 dont 44 millions à la charge de l'Etat pour le raccordement de 36.000 logements au gaz naturel.
Concernant les 9 communes restantes, leur raccordement repose sur la création de deux principales installations gazières. La première d'une longueur de 28 km et la deuxième de 16 km, ce qui a retardé la réalisation du projet, a-t-il indiqué.
Lire aussi: Le raccordement des zones d'ombre au gaz et à l'électricité parmi les priorités
En raison de la baisse des cours du pétrole en 2015, plusieurs projets ont été gelés, puis repris, dans leur majorité début 2020, pour le raccordement aux réseaux de gaz et d'électricité, notamment des zones d'ombre qui sont prioritaires.
"Sur instruction du président de la République, nous sommes tenus de raccorder tous les citoyens à l'électricité et au gaz, et à donner la priorité à l'investissement industriel et agricole", a-t-il dit, déplorant le retard relatif accusé dans la réalisation des projets programmés et financés par l'Etat, en raison du plafonnement annuel, à partir de 2016, des marchés publics.
A une question sur la wilaya de Médéa, le ministre a fait savoir que cette dernière avait bénéficié de plusieurs programmes financés par l'Etat, en matière de raccordement au réseau d'électricité, soit à la charge du ministère de l'Energie (taux de réalisation de 90%) ou de la wilaya.
Par ailleurs, et avec le concours de l'Etat, le programme quinquennal 2010-2014 avait pour objectif le raccordement de 2.897 logements à hauteur de 562 millions DA, dont 507 millions DA consacrés à l'électricité rurale.
Cette opération a permis en outre de raccorder 2.411 logements au réseau électrique avec un taux de réalisation de 83%, en sus d'un programme supplémentaire de 3.155 millions DA, en cours de réalisation.
En ce qui concerne les programmes inscrits à la charge de la wilaya (2010-2015-2016), un montant global de 70 millions DA a été alloué à l'effet de raccorder 262 logements à l'électricité, répartis sur 14 centres ruraux, outre l'allocation d'une enveloppe financière de 200 millions DA au titre de l'année 2017, ce qui a permis de raccorder 636 logements au niveau de 22 centres ruraux.
Quant aux logements ruraux réalisés récemment, il est à signaler que plusieurs centres avaient été pris en charge au titre des précédents programmes de développement et de ceux en cours de réalisation, alors que les logements ruraux restants seront inscrits dans le cadre des futurs programmes.
En réponse à une question relative à la pollution de l'eau dans les zones d'activités du Sud, le ministre a affirmé que toutes les mesures avaient été prises en vue d'éviter cette pollution.
Dans le cadre d'une opération d'assainissement des dossiers relatifs aux sous-traitants, Sonatrach avait pris en 2011 une décision portant intégration de tous les employés des entreprises liées par des contrats de services avec Sonatrach.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.