Sous pression    Sit-in de soutien à Walid Nekkiche et aux détenus d'opinion    Abdelkader Ouali placé en détention provisoire    L'Exécutif pris dans une spirale dépensière    Des campagnes de vulgarisation pour améliorer les récoltes    L'OAIC confirme et précise    Parfaite lune de miel dans un climat de tempête géopolitique    Le dernier Premier ministre élu démocratiquement emporté par le coronavirus    Le président Kaboré tend la main à l'opposition    Ce que risquent les clubs récalcitrants    L'héritage    Les non-dits    "15 wilayas connaissent une saturation de 50%"    Les étudiants maliens en Algérie bloqués à Bamako    Vers la réalisation d'un théâtre de verdure et d'une bibliothèque    Lancement du concours "Ungal" du meilleur roman en tamazight    Les actrices intensifient la sensibilisation citoyenne    Tizi Ouzou : 2500 décharges sauvages éradiquées    Tizi Ouzou : Grogne des transporteurs    Secteur de l'habitat à Bouira : Les projets de logement social à la traîne    Real : Zidane perd et gagne avec ses joueurs    Issers (Boumerdès) : Insalubrité au chef-lieu    Ruines romaines de Bellimor à Bordj Bou Arréridj : Un patrimoine historique menacé    La main de l'étranger à géométrie variable    Budget primitif 2021 de la wilaya: Plus de 30 milliards pour la réhabilitation du réseau de voirie    SE VOILER LA FACE    Tlemcen: Deux personnes succombent après un incendie    ANSEJ: Les créances des startups en difficulté rééchelonnées    Suppression de visas pour les Emirats: Le ministère des Affaires étrangères dément    Le foot est mort    Ligue des champions: Buffles du Borgou - MCA, aujourd'hui à 15h00: Mettre fin à un syndrome africain    Football - Ligue 1: Une entame timide    Agression marocaine à El Guerguerat: un parti mexicain exprime sa solidarité avec le peuple sahraoui    Le RND condamne vigoureusement la résolution du Parlement européen sur les droits de l'homme en Algérie    Décès du Moudjahid Said Bouhadja: l'Amenokal de l'Ahaggar présente ses condoléances    France. Les archives cadenassées de la guerre d'Algérie.    Moulay El Hassan sera-t-il roi du Maroc ?    MANQUE D'EAU A SIDI BEL ABBES : Ain Témouchent appelée à la rescousse    ORAN : Explosion d'un transformateur électrique 60/30 kV à El Kerma    Lyon: Aouar sanctionné, Garcia approuve    SITUATION POLITIQUE EN ALGERIE : Goudjil dénonce une "campagne" contre l'Algérie    LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS : Conversion de l'hôtel militaire en structure sanitaire    Conseil des MAE de l'OCI: Boukadoum conduira la délégation algérienne    L'APLS poursuit ses attaques contre des positions de l'armée d'occupation marocaine    Le secteur de la communication a amorcé "des changements profonds" adaptés aux différentes évolutions    Maladie de Boukharouba.Extrait du livre de Pierre Accoce Dr Pierre Rentchnick « Ces malades qui nous gouvernent » Stock – 1993    Résolution du Parlement Européen concernant les graves atteintes aux Droits Humains en Algérie.    Une médaille pour nos revers !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Opep+ : priorité à la conformité totale de tous les pays membres
Publié dans Algérie Presse Service le 20 - 10 - 2020

Le Comité ministériel conjoint de suivi de l'accord Opep et non Opep (JMMC), réuni lundi par vidéoconférence, a affirmé dans son communiqué final que sa priorité demeure la conformité totale de tous les pays signataires de l'accord de réduction de la production signée en avril dernier.
Tout en félicitant les membres de la déclaration de coopération (DOC) qui ont fourni des contributions volontaires supplémentaires au mois de septembre 2020, y compris des volumes de rémunération, le JMMC a "réitéré son appel aux pays encore sous-performants de mettre en œuvre rapidement leurs engagements, y compris leur plan de compensation".
Il a , dans ce cadre, noté "qu'une sous-performance n'est pas seulement injuste pour les autres pays performants, mais qu'elle est également préjudiciable au rééquilibrage du marché pétrolier", lit-on dans le communiqué final publié à l'issue de la 23éme réunion du Comité.
Le Comité s'est réjoui des "contributions positives continues de la Déclaration de coopération (Doc) pour soutenir un rééquilibrage du marché mondial du pétrole conformément aux décisions historiques prises lors de la 10e réunion ministérielle extraordinaire de l'Opep et non-Opep du 12 avril 2020 pour ajuster la baisse de la production globale de pétrole brut et les décisions prises à l'unanimité lors de la 179e réunion de la conférence de l'OPEP et de la 11e réunion ministérielle de l'OPEP et des non-OPEP le 6 juin 2020".
Il a, dans ce cadre, réaffirmé "l'engagement de tous les pays participants à se conformer pleinement (à leur engagement) et à compenser tout déficit au titre des plans de compensation présentés au Comité pour une période prolongée jusqu'en décembre 2020".
"De cette manière, tous les pays participants ont été encouragés à redoubler d'efforts pour compenser des volumes surproduits afin d'atteindre l'objectif de rééquilibrage du marché et d'éviter des retards indus dans le processus", a-t-on souligné.
Lire aussi: OPEP+: Attar insiste sur le respect des engagements pour rééquilibrer le marché
Le Comité, qui a examiné les données de production de pétrole brut pour le mois de septembre 2020, s'est félicité de " la performance positive "du niveau de conformité global pour les pays membres de l'Opep et non-Opep, à 102 %, qui est considéré comme le plus élevé depuis mai 2020 (hors ajustements en juin 2020 par l'Arabie saoudite, le Koweït et les Emirats arabes unis), selon le communiqué.
De plus, "les pays ont compensé en septembre 2020 un total de 249 tb / j pour compenser les volumes précédemment surproduits", précise la même source.
D'autre part, le Comité a observé que la reprise économique avait ralenti en raison de la résurgence des cas de COVID-19 dans les principales économies, en particulier dans les Amériques, en Asie et en Europe.
Il a, à ce titre, a rappelé à tous les pays participants la nécessité d'être vigilants et proactifs compte tenu des conditions et des perspectives précaires du marché.
Lors de sa réunion, le Comité a examiné le rapport mensuel préparé par son Comité technique conjoint (JTC), l'évolution du marché mondial du pétrole depuis sa dernière réunion du 17 septembre 2020 et les perspectives du marché pour 2021.
Pour rappel, l'application de l'accord de réduction d'avril dernier a été entamée en début du mois de mai dernier, portant une réduction de la production pétrolière de l'ordre de 9 ,7 millions de barils par jour (mb/ j), suivi d'une baisse de 9,6 mb/j pour le mois de juillet dernier.
Actuellement, une coupe de 7,7 mb/j a été entamée depuis le début août et ce jusqu'à la fin décembre 2020 avant de passer à 5,8 mb/j du 1er janvier 2021 à avril 2022.
Les prochaines réunions du JTC et du JMMC sont prévues respectivement les 16 et 17 novembre 2020.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.