Le Dinar poursuit sa dégringolade    Une pénurie de 300 médicaments en Algérie    L'Algérie remet les pendules à l'heure    La France face à ses contradictions    L'Intersyndicale monte au créneau    Le nombre reste au-dessus de la barre des 1.000 cas    Schalke : Bentaleb indiscipliné à cause de ses origines selon un ex international allemand    L'armée sahraouie poursuit ses attaques contre des positions de l'armée marocaine    Le PA rejette la résolution du PE sur la situation des droits de l'Homme en Algérie    Covid-19: Djerad préside un conseil interministériel consacré à l'évaluation de la situation épidémiologique    Cavani fait gagner Manchester United face à Southampton    Sahara occidental : l'ONEC réitère son soutien à la lutte du peuple sahraoui    AADL 2 : plus de 63.000 souscripteurs dans 33 wilayas ont fait le choix du site    Elevage : un nouveau dispositif d'approvisionnement d'aliments de bétail    Plus de peur que de mal pour Aribi    Boukadoum reçoit le nouvel ambassadeur d'Italie en Algérie    Electricité: l'ouverture du réseau national aux producteurs indépendants du solaire recommandée    L'APN prend part à un workshop régional sur le rôle des Parlements arabes dans la protection des droits des personnes âgées    Jeux olympiques et paralympiques: versement de subventions financières à neuf athlètes    Zelfani limogé    Le Mouloudia aurait pu faire mieux    Campagne de lancement de la culture de colza    TRIBUNAL DE TIPASA : Report du procès d'Abdelkader Zoukh au 8 décembre    Le procès en appel d'Ould Abbas et Said Barkat reporté    ORAN : Opération de réhabilitation de la voie publique    Ligue 1 : la JS Saoura et l'ES Sétif affichent déjà leurs ambitions    Non, je préfère me taire...    Le Chabab à la conquête de l'Afrique    Maradona, l'homme de la métamorphose    Un protocole sanitaire pour une reprise universitaire sécurisée    Grippe, Covid-19... Bientôt un vaccin à base de plantes ?    La scène artistique bataille pour survivre au confinement    YouTube, le CNC et Arte s'allient pour promouvoir la culture en ligne    La demande d'appel de Johnny Depp rejetée    Covid-19 et pouvoirs de police : quelles limites ?    21 décès et 1 044 nouveaux cas    Large mobilisation en France    Montée de tensions entre Téhéran et Tel-Aviv    L'Opep+ examine les différentes options    Malek, un jeune chanteur en "vogue"    Visa For Music, l'art de la résilience    Intégration de la musique de l'Ahaggar dans l'organologie universelle    LSDA de Sidi Abdellah lourdement impactée : «Un calendrier de paiement est proposé aux abonnés»    Tiaret : 2322 logements attribués    L'APW-Jeunes de Béjaïa : Une expérience unique à l'échelle nationale    LE DECOMPTE DES MORTS    Arènes d'Oran: La rénovation des tribunes en phase d'achèvement    L'impuissance de la communauté internationale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Libye/accord de cessez-le-feu: appels à la mise en œuvre d'"un acquis majeur"
Publié dans Algérie Presse Service le 24 - 10 - 2020

L'accord de cessez-le-feu permanent en Libye, parrainé par l'ONU, continuait samedi de susciter les réactions de pays et organisations internationales, appelant les Libyens à s'engager de "bonne foi" à l'application des dispositions de cet "acquis majeur" en vue rétablir définitivement la paix dans leur pays.
L'Algérie, à l'instar d'autres pays concernés par une résolution pacifique de la crise libyenne dans le cadre des Nations unies, considère l'accord de cessez-le-comme "une véritable lueur d'espoir pour la réussite du processus de dialogue national inclusif en vue de parvenir à un règlement politique pacifique qui tienne compte de l'intérêt suprême de la Libye et de son peuple frère".
L'Algérie appelle, via un communiqué du ministère des Affaires étrangères, "toutes les parties libyennes à se conformer et appliquer cet accord, en toute sincérité et de bonne foi".
Par la même, l'Algérie rappelle sa position de principe "constante en faveur d'un règlement politique pacifique via le dialogue inter-libyen devant mener à l'établissement d'institutions politiques légitimes et unifiées, à travers des élections intègres, transparentes et fédératrices pour faire sortir ce pays frère et voisin de la crise".
"Au vu de sa position en tant qu'Etat voisin de la Libye avec laquelle elle partage des liens historiques et humanitaires étroits ainsi qu'en sa qualité de membre dans le processus de Berlin, l'Algérie ne ménagera aucun effort pour parvenir à une solution politique pacifique qui garantisse l'unité et la souveraineté du peuple libyen pour vivre dans la sécurité et la stabilité, loin de toute ingérence étrangère", conclut le communiqué.
Lire aussi: L'Algérie salue l'accord de cessez-le-feu global en Libye
Pour la Tunisie voisine, cet accord constitue "une étape importante vers la réalisation d'un règlement politique libyen global et permanent". Il s'agit, selon la diplomatie tunisienne, d'un "acquis majeur" car il "représente un pilier fondamental sur la voie de la réalisation du règlement politique souhaité" dans ce pays.
Par ailleurs, la Ligue des Etats arabes salue cette étape qu'elle qualifie de "réalisation nationale importante à même d'ancrer la sécurité et la stabilité dans toutes les parties de l'Etat libyen".
La Ligue arabe a enjoint les parties libyennes à "poursuivre leur engagement sérieux, ( ) à assumer leurs responsabilités afin d'appliquer cet accord et de respecter ses dispositions", les appelant à " saisir cet événement charnière pour résoudre la crise actuelle".
Il s'agit pour la Ligue arabe d'œuvrer notamment pour la tenue du Forum de dialogue politique inter-libyen que prépare la mission onusienne, dans le but de parvenir à un large consensus national pour achever la phase de transition en Libye et se préparer à la tenue d'élections présidentielles et législatives que le peuple libyen attend avec impatience".
Les Etats-Unis, eux, qualifient l'accord de "progrès majeur vers la réalisation des intérêts de tous les Libyens à la désescalade, la stabilité et le départ des combattants étrangers".
"Nous exhortons les acteurs intérieurs et extérieurs à soutenir la mise en oeuvre de bonne foi de l'accord", indique un communiqué de l'ambassade des Etats-Unis en Libye.
Lire aussi: Libye: l'accord de cessez-le-feu salué comme une étape importante vers un règlement de la crise
Pour la France, l'accord marque une "étape importante vers une Libye souveraine, stable et unie (...), a déclaré la porte-parole du Quai d'Orsay.
A l'annonce de la conclusion de l'accord de cessez-le-feu en Libye, vendredi, les Nations-Unies, l'Union africaine, l'Union européenne ont salué une étape importante dans le processus de stabilisation du pays en crise depuis 2011.
Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a jugé qu'il s'agissait d'"une étape fondamentale vers la paix et la stabilité en Libye", tandis que le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appelé toutes les parties à respecter la lettre et l'esprit de cet important développement".
L'Union européenne (UE) a salué comme une "bonne nouvelle" l'annonce du cessez-le-feu en Libye et appelé à sa mise en oeuvre pour permettre la reprise des négociations politiques.
Les deux délégations de la Commission militaire mixte libyenne (5+5) ont signé vendredi à Genève, sous les auspices des Nations Unies, un accord de cessez-le-feu permanent en Libye.
La Commission militaire mixte libyenne est l'une des trois voies poursuivies par la Mission d'appui des Nations Unies en Libye, avec les voies économiques et politiques, afin de parvenir à une solution au conflit en Libye.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.