Libye: réunion du Forum de dialogue politique le 28 juin en Suisse    La SEAAL annonce une suspension dans plusieurs communes d'Alger    Coupe de la CAF: la JSK s'impose en déplacement face à Coton Sport    Euro 2020 : Le Pays de Galles rejoint l'Italie dans le groupe A    Le rôle de l'Algérie dans le soutien aux réfugiés sahraouis mis en avant    Baccalauréat: les candidats libres à Blida, une volonté à toutes épreuves pour réussir    Coronavirus: 342 nouveaux cas, 235 guérisons et 7 décès ces dernières 24 heures en Algérie    Covid-19 : Reconduction des mesures de confinement dans 14 wilayas pour 21 jours à partir de lundi    Angleterre - Kane : "Deux matchs difficiles pour moi"    «Le boycott a bénéficié aux anciens appareils»    Qui succédera à Djerad ?    Ligue 1 algérienne : La JSS redevient dauphin, et met la pression sur l'ESS    APLS: Nouvelles attaques contre les retranchements des soldats de l'occupation marocaine    Cap sur le sixième congrès    Boumerdes: instructions pour livrer prochainement 25 puits    Remèdes à base de gingembre pour prendre soin de sa santé cutanée    Les Pasdaran du net !    Mohammed Khadda toujours à l'affiche    Ligue 2 (21e journée): le HBCL au tournoi des play-offs, le RCA s'en approche    Le Rassemblement "El-Hisn El-Matine" lance une initiative de soutien au président de la République dans le prochain parlement    L'ultraconservateur Raïssi, nouveau maître de Téhéran    Le mirage de la paix    Six individus placés sous contrôle judiciaire à Biskra    Trompeuse stabilité !    Un match qui intéresse Belmadi et Bougherra    OUNAS INTERESSE BESIKTAS    Le public renoue avec les spectacles de musique    ...SORTIR ...    Décès de Mohamed Benkhedda : Blida perd son notable    Mascara: De nouveaux projets réceptionnés    Etudiants et personnes âgées: La dispense des frais de confinement toujours en vigueur    Cap Blanc: Un terrain de 10 hectares pour une station de dessalement    L'ancien ministre Tahar Khaoua placé en détention    Le ministère de l'Intérieur fixe les conditions de restitution: Du nouveau pour les véhicules saisis    Béthioua et Sidi Benyebka: Réception de 1.500 logements avant la fin du mois    Le MSP avance masqué    Nouvelle dynamique commerciale    «Notre force est dans notre diversité»    L'université proche du monde économique    Du nouveau pour les propriétaires    Un accord «urgent» avec le FMI nécessaire, selon Josep Borrell    Les Etats-Unis réduisent leur présence militaire au Moyen-Orient    Les Français appelés aux urnes, aujourd'hui    Exploitation artisanale des mines d'amessmessa    Le mouvement El-Islah maintient le cap    L'Arav convoque le directeur de la chaîne «El-Hayat TV»    Doria Tillier maîtresse de cérémonie de la 74e édition    «Archéologie du corps colonisé»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Libye/accord de cessez-le-feu: appels à la mise en œuvre d'"un acquis majeur"
Publié dans Algérie Presse Service le 24 - 10 - 2020

L'accord de cessez-le-feu permanent en Libye, parrainé par l'ONU, continuait samedi de susciter les réactions de pays et organisations internationales, appelant les Libyens à s'engager de "bonne foi" à l'application des dispositions de cet "acquis majeur" en vue rétablir définitivement la paix dans leur pays.
L'Algérie, à l'instar d'autres pays concernés par une résolution pacifique de la crise libyenne dans le cadre des Nations unies, considère l'accord de cessez-le-comme "une véritable lueur d'espoir pour la réussite du processus de dialogue national inclusif en vue de parvenir à un règlement politique pacifique qui tienne compte de l'intérêt suprême de la Libye et de son peuple frère".
L'Algérie appelle, via un communiqué du ministère des Affaires étrangères, "toutes les parties libyennes à se conformer et appliquer cet accord, en toute sincérité et de bonne foi".
Par la même, l'Algérie rappelle sa position de principe "constante en faveur d'un règlement politique pacifique via le dialogue inter-libyen devant mener à l'établissement d'institutions politiques légitimes et unifiées, à travers des élections intègres, transparentes et fédératrices pour faire sortir ce pays frère et voisin de la crise".
"Au vu de sa position en tant qu'Etat voisin de la Libye avec laquelle elle partage des liens historiques et humanitaires étroits ainsi qu'en sa qualité de membre dans le processus de Berlin, l'Algérie ne ménagera aucun effort pour parvenir à une solution politique pacifique qui garantisse l'unité et la souveraineté du peuple libyen pour vivre dans la sécurité et la stabilité, loin de toute ingérence étrangère", conclut le communiqué.
Lire aussi: L'Algérie salue l'accord de cessez-le-feu global en Libye
Pour la Tunisie voisine, cet accord constitue "une étape importante vers la réalisation d'un règlement politique libyen global et permanent". Il s'agit, selon la diplomatie tunisienne, d'un "acquis majeur" car il "représente un pilier fondamental sur la voie de la réalisation du règlement politique souhaité" dans ce pays.
Par ailleurs, la Ligue des Etats arabes salue cette étape qu'elle qualifie de "réalisation nationale importante à même d'ancrer la sécurité et la stabilité dans toutes les parties de l'Etat libyen".
La Ligue arabe a enjoint les parties libyennes à "poursuivre leur engagement sérieux, ( ) à assumer leurs responsabilités afin d'appliquer cet accord et de respecter ses dispositions", les appelant à " saisir cet événement charnière pour résoudre la crise actuelle".
Il s'agit pour la Ligue arabe d'œuvrer notamment pour la tenue du Forum de dialogue politique inter-libyen que prépare la mission onusienne, dans le but de parvenir à un large consensus national pour achever la phase de transition en Libye et se préparer à la tenue d'élections présidentielles et législatives que le peuple libyen attend avec impatience".
Les Etats-Unis, eux, qualifient l'accord de "progrès majeur vers la réalisation des intérêts de tous les Libyens à la désescalade, la stabilité et le départ des combattants étrangers".
"Nous exhortons les acteurs intérieurs et extérieurs à soutenir la mise en oeuvre de bonne foi de l'accord", indique un communiqué de l'ambassade des Etats-Unis en Libye.
Lire aussi: Libye: l'accord de cessez-le-feu salué comme une étape importante vers un règlement de la crise
Pour la France, l'accord marque une "étape importante vers une Libye souveraine, stable et unie (...), a déclaré la porte-parole du Quai d'Orsay.
A l'annonce de la conclusion de l'accord de cessez-le-feu en Libye, vendredi, les Nations-Unies, l'Union africaine, l'Union européenne ont salué une étape importante dans le processus de stabilisation du pays en crise depuis 2011.
Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a jugé qu'il s'agissait d'"une étape fondamentale vers la paix et la stabilité en Libye", tandis que le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appelé toutes les parties à respecter la lettre et l'esprit de cet important développement".
L'Union européenne (UE) a salué comme une "bonne nouvelle" l'annonce du cessez-le-feu en Libye et appelé à sa mise en oeuvre pour permettre la reprise des négociations politiques.
Les deux délégations de la Commission militaire mixte libyenne (5+5) ont signé vendredi à Genève, sous les auspices des Nations Unies, un accord de cessez-le-feu permanent en Libye.
La Commission militaire mixte libyenne est l'une des trois voies poursuivies par la Mission d'appui des Nations Unies en Libye, avec les voies économiques et politiques, afin de parvenir à une solution au conflit en Libye.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.