PSG: la réaction de Di Maria et Paredes au décès de Maradona    Conseil de la nation: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre l'enlèvement    188e anniversaire de l'allégeance à l'Emir Abdelkader, l'unité nationale comme message éternel    Le Maroc, soutenu par la France, a sapé tous les efforts pour régler la question sahraouie    Pétrole : l'Opep entame une série de réunions techniques sur la situation du marché    Images d'ailleurs, regards d'ici    Saïd Bouhadja n'est plus    Milan à la relance, Tottenham et Naples pour faire le trou    «Nous avons un groupe homogène»    Aït Abdeslam «out» contre le CABBA et le MCO    Sonelgaz menace    Entre avancées et entraves    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    Les techniciens de cinéma exigent la reconnaissance    Le verdict attendu pour le 1er décembre    Les Algériens ont une image mitigée de l'UE    Des résultats en nette régression    Amor Benamor s'approvisionne quotidiennement auprès de l'OAIC    L'Algérie sera présente    JS Kabylie : décès de l'ancien latéral Rezki Maghrici    Noureddine Tounsi incapable de comparaître devant le juge d'instruction    "Certains juges préfèrent leurs convictions à la loi"    De nombreux établissements scolaires paralysés    Les pompiers reprennent leur bâton de pèlerin    "La sécurité, c'est mieux !"    Kaboré en tête des résultats partiels    Difficile unification du Parlement en Libye    Naissance de l'Association des journalistes algériens solidaires avec le peuple sahraoui    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    Boukadoum entame une visite à Abuja    Nouvelles de Tlemcen    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    LA CORDE ET LE NŒUD COULANT    Licence professionnelle: Des contretemps pour la DCGF    Les angles de l'ingérence    Douze autres pays concernés: Les Emirats suspendent l'octroi des visas aux Algériens    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Football - Ligue 1: Sur fond de certitudes et d'inconnues    Programme de 300 logements sociaux de Aïn El Turck: Un chantier qui traîne depuis presque une décennie    Une médaille pour nos revers !    Démantèlement d'un réseau de passeurs à Oran    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Le gouvernement entretient le suspense    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le projet de l'amendement constitutionnel premier jalon pour l'édification de la nouvelle Algérie
Publié dans Algérie Presse Service le 27 - 10 - 2020

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a soutenu,lundi à Blida, que le projet de l'amendement constitutionnel constitue "une halte décisive et un premier jalon pour l'édification de la nouvelle Algérie".
"Le projet de la nouvelle Constitution est une halte d'importance et décisive pour édifier et fonder la nouvelle Algérie", a indiqué Kamel Rezig, dans son intervention à une rencontre avec la société civile, en marge d'une visite de travail à Blida.
Estimant que le référendum sur l'amendement constitutionnel du 1er novembre prochain est un "renouvellement d'allégeance à nos parents chouhadas et aux moudjahidines, et d'édification d'une Algérie développée, telle que rêvée par eux. Une Algérie garante de la dignité de ses enfants et où sera mis fin au désespoir, aux souffrances, et à la Fitna", a-t-il soutenu.
Ce projet de Constitution est "le meilleur que l'Algérie ait connu", a encore, assuré le ministre du Commerce, citant à l'appui son renforcement par "plus de 5000 propositions exprimées par différentes franges de la société". "C'est la meilleure Constitution unifiant les Algériens et mettant fin à la division", a-t-il soutenu.
Poursuivant sur sa lancée, le ministre a souligné la contribution attendue de ce projet d'amendement constitutionnel dans la "lutte contre la corruption sous toutes ses formes, le respect des libertés dans le cadre des lois de la République et des principes de la Nation, la garantie de la transparence et de l'intégrité dans la gestion des affaires publiques, la protection de l'économie nationale, la moralisation de l'exercice politique, et la répartition équitable des biens du pays sur toutes les régions".
Ce document est la "Constitution du président de la République qui a défendu sans relâche la Palestine, et défend ce pays avec sincérité", a encore, insisté le ministre du Commerce, appelant les Algériens en général, et les citoyens de Blida en particulier, en vue de "voter Oui", et "en force sur ce document qui va fonder la nouvelle Algérie".
"Je vous appelle à faire de Blida, qui a enduré la pandémie de la Covid-19, et a fait l'objet d'une solidarité inédite de la part de la totalité des wilayas du pays, un symbole du renouvellement du serment aux principes du 1 er novembre", a-t-il plaidé, relevant l'"intégration pour la première fois dans l'histoire des constitutions algériennes, de la déclaration du Premier novembre dans le préambule de la Constitution.
Une preuve de l'attachement des Algériens aux valeurs de la glorieuse guerre de libération", a-t-il estimé.
A noter que le ministre du Commerce a rencontré à l'issue de sa visite dans la wilaya, un groupe de citoyens à la place publique de la ville de Boufarik. Il a affirmé, durant cette rencontre de proximité, l'impératif d' "aller en force vers les bureaux de vote le jour du 1 er novembre, pour "voter Oui", au le projet de l'amendement constitutionnel".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.