L'Algérie, un "élément clé" dans les régions africaine et méditerranéenne    Schalke 04 : Un dirigeants recadre Harit    Réunion de Djerad avec les walis: la situation sanitaire et l'approvisionnement en eau potable au menu    Le film "Abou Leila" de Amine Sidi Boumediene primé en France    Pétrole: la demande mondiale atteindra près de 104 millions b/j d' ici 2025    Jeux olympiques 2021 : remise de subventions à 325 athlètes représentant 21 fédérations    Le report de plusieurs affaires pénales intervient à "la demande de la défense des accusés"    Sahara Occidental : Convergence des positions russe et algérienne    Illizi: recensement de plus de 17.690 sites archéologiques depuis 2016    Karim Tabbou répond à Emmanuel Macron    DEPUIS L'APPARITION DU CORONAVIRUS : Décès de 120 employés de la Santé    MOSTAGANEM : La Conservation des forêts retient un objectif de plus 300.000 plants    STRESS HYDRIQUE : Des mesures urgentes pour assurer l'approvisionnement en eau    Médéa: neuf nouvelles communes "bientôt" alimentées à partir du barrage de "Koudiate Acerdoune"    Foot / Ligue 1 (2020-2021) : Medouar prône l'union pour réussir une saison "exceptionnelle"    Real : Benzema trop court pour le match face à l'Inter Milan    Fin de l'AP-OTAN avec la participation d'une délégation de l'APN et du Sénat    Le premier couac du projet de Anthar Yahia    LDC : Le programme de ce mardi    Le président de la CAF Ahmad Ahmad suspendu cinq ans    Décès de l'ancien Président Sidi Ould Cheikh Abdallahi    L'Algérie perd 2 milliards de m3 de gaz à l'exportation    Tergiversations au Conseil de la Nation    Saisie de plus de 7 kilos de drogue    Le juge demande un complément d'enquête    La situation s'améliore nettement à Alger    Les premiers pas de «Enamla», le premier théâtre privé à Oran    Achèvement des travaux de réfection de la salle de cinéma Ifriqia    L'association El Mostakbal entame la formation des encadreurs des bibliothèques communales    L'héritage    Le gouvernement guinéen interdit les manifestations    Le Soudan veut modifier la méthode des négociations    Les habitants pris au dépourvu    Aigle Azur va rembourser ses clients    Plus de 10 700 dossiers pour 848 logements    Semaine mouvementée pour les hirakistes d'Oran    Le RAJ exige l'abandon des poursuites contre ses militants    Décès de Abderrachid Boukerzaza: Djerad présente ses condoléances à la famille du défunt    Le procès Benfisseh reporté au 7 décembre    Un taux de participation provisoire entre 38 et 40%    "Entendez-vous dans les montagnes..." de Maïssa Bey traduit en italien    "Mes peintures sont une invitation au voyage"    Sessions de formation théâtrale au profit des jeunes Casbadjis    Chetaïbia (Ouled Chebel) : Absence de structures sportives    EHU 1er Novembre: 60 malades du Covid-19 en soins intensifs ou en réanimation    Gestion des risques majeurs: Une nouvelle loi en préparation    L'INVICIBILITE DU TEMPS    1.005 nouveaux cas et 19 décès    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'ouverture du scrutin peut être avancée dans les zones éloignées et à l'étranger
Publié dans Algérie Presse Service le 29 - 10 - 2020

L'ouverture du scrutin dans le cadre du référendum sur le projet d'amendement de la Constitution, prévu le 1er novembre prochain, peut être avancée de 72 heures dans les zones éloignées et de 120 heures pour la communauté nationale établie à l'étranger, conformément à la loi organique du 14 septembre 2019 modifiant et complétant la loi organique du 5 août 2016 relative au régime électoral.
La loi organique relative au régime électoral stipule que le scrutin est ouvert à huit (8) heures et clos le même jour à dix-neuf (19) heures (article 32) et qu'il ne dure qu'un seul jour, fixé par le décret présidentiel prévu à l'article 25 de la présente loi organique (article 33).
Toutefois, le président de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) peut, sur demande du délégué de wilaya de cette Autorité, décider d'avancer de 72 heures, au maximum, la date d'ouverture du scrutin dans les communes ou les opérations de vote ne peuvent se dérouler le jour même du scrutin pour des raisons matérielles liées à l'éloignement des bureaux de vote, à l'éparpillement des populations et pour toute raison exceptionnelle dans une commune donnée, par décision publiée, séance tenante, par tout moyen approprié.
Le nombre de bureaux de vote itinérants, mis en place dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de l'alinéa 2 ci-dessus, doit obéir aux seuls critères de facilitation du vote des électeurs exclusivement visés par ces dispositions.
Les arrêtés pris par l'ANIE, à l'effet d'avancer la date d'ouverture du scrutin, sont publiés et affichés aux sièges de la délégation de wilaya et de la délégation de la commune de l'ANIE et aux sièges des communes concernées, au plus tard cinq (5) jours avant le scrutin.
Le président de l'ANIE, en collaboration avec les représentations diplomatiques et consulaires, ainsi que les délégations concernées, peut, par décision, avancer de 120 heures la date d'ouverture du scrutin.
Les modalités d'application du présent article sont précisées par décision du président de l'ANIE.
Lire aussi: Grand sud: début du vote dans les bureaux itinérants
Les premiers bureaux itinérants, concernés par l'avancement réglementaire de 72 heures de la consultation référendaire sur le projet d'amendement constitutionnel, ont pris le départ mercredi à partir d'Illizi et Tindouf vers leurs points d'établissement en zones éparses.
Les caravanes de neuf (09) bureaux itinérants ont pris le départ d'Illizi (extrême Sud-est du pays) vers leurs points d'établissement sur le territoire de trois communes, à savoir Illizi, Djanet et Bordj El-Haouès pour commencer dès jeudi à accueillir les 4.800 électeurs portés sur leurs listes.
Un autre bureau itinérant prendra le départ jeudi vers son point de positionnement sur le territoire de la commune de Bord Omar-Idriss.
La wilaya compte une électorat de plus de 82.000 personnes réparties sur 35 centres électoraux coiffant 156 bureaux de vote à travers les six (6) communes que compte la wilaya.
Dans la wilaya de Tamanrasset (extrême-sud), 21 bureaux itinérants sur les 34 prévus, ont pris leur départ en direction des électeurs portés sur les listes et vivant dans les régions éparses de six (6) communes (Tamanrasset, Abalessa, In-M'guel, Idelès, Tazrouk et Tin-Zaouatine).
La wilaya de Tamanrasset recense 177.642 électeurs répartis entre 70 centres électoraux coiffant 373 bureaux de vote, dont 34 itinérants.
A ce titre, le coordinateur local de l'ANIE, Mahmoud Cherrad, a assuré que toutes les conditions ont été prises pour assurer le bon déroulement de la consultation référendaire, sachant que les bureaux itinérants devront rallier leurs centres électoraux de rattachement le 1er novembre prochain juste avant le début de l'opération de dépouillement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.