Chanegriha: Mettre en échec tous les «desseins hostiles»    LA TRITURE    Direction générale des impôts: Nouvelles modalités de radiation du registre de commerce    Pénétrante portuaire: Des instructions pour accélérer le projet et le livrer par tronçons    Principes et autres considérations    Troubles nocturnes, pillage et arrestations: Nuit chaotique en Tunisie    MC Oran: Le Mouloudia méritait mieux    JS Saoura: Une efficacité à améliorer    Volleyball - Ligue de wilaya de Sidi Bel-Abbès: Sekrane Lahcene réélu à l'unanimité    Covid-19: Des dispositions trop lourdes pourraient entraver l'opération de vaccination    Indemnisation de l'expérience professionnelle des enseignants: Vers un nouveau bras de fer entre le Snapest et l'Académie    Un homme retrouvé pendu à un olivier    Est-ce la bonne statue?    La colère de la classe démunie    L'Algerie se tourne vers l'Afrique    222 nouveaux cas, 181 guérisons et 5 décès    Ouverture d'une période de transfert du 25 au 31 janvier pour les clubs professionnels    Ligue 1: ouverture d'une période de transfert du 25 au 31 janvier pour les clubs professionnels    Trois morts et une blessée dans un accident    La Cnas de Béjaïa lance une campagne d'information    Institut français d'Alger Médiath'ART: La nuit porte…concept    Relance des travaux    Le lait en sachet, une denrée rare    Les infusions et les jus pour soigner la douleur sciatique    Saviez-vous que ... ?    Chronique du grand éclat de la diplomatie algérienne    La Lamborghini des bourdes !    Chachnaq 1er, Ouyahia et la «boîte noire»    Les super-héros Marvel de retour sur petit écran en noir et blanc    Record pour un dessin de Tintin : 3,175 millions d'euros    Situation politique et questions régionales au menu    Museveni réélu avec 58,6% des voix pour un 6e mandat    Jan Kubis, nouvel émissaire de l'ONU pour la Libye    300 millions de centimes dérobés    Le MCA met fin à la longue invincibilité de l'ESS    Les adversaires de Mellal n'ont pas mobilisé    Le SNM s'en prend à la Cour suprême et au Conseil d'Etat    Le schiste américain remonte la pente    Les avocats plaident l'innocence    Hommage à la mère et à la Kabylie    Le moudjahid Moussa Cherchali inhumé au cimetière de Sidi Yahia    LE DROIT SELECTIF DU CRIME CONTRE L'HUMANITE    Métro d'Alger : La décision de reprise tarde à venir    Oran : Tremblement de terre de magnitude 3,5    LOURDE CHARGE    Hausse inédite des prix: Mise en garde contre la dégradation du pouvoir d'achat    «C'est Bouteflika qu'il fallait juger»    Le RCD fustige le gouvernement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sahara occidental : l'ONEC réitère son soutien à la lutte du peuple sahraoui
Publié dans Algérie Presse Service le 29 - 11 - 2020

Le secrétaire général de l'Organisation nationale des enfants de Chouhada (Onec), Tayeb El Houari, a réitéré, dimanche, à Alger le soutien de l'Onec au peuple sahraoui dans sa lutte légitime pour l'indépendance, qualifiant l'agression marocaine de provocation à la fois pour le peuple sahraoui et la communauté internationale.
"A l'Onec nous accompagnons et défendons la cause sahraouie depuis son déclenchement. Nous restons convaincus que notre indépendance reste incomplète tant que le peuple sahraoui n'a pas encore accédé à son indépendance", a déclaré M. Tayeb El Houari lors de sa visite à l'ambassade de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) à Alger pour exprimer la solidarité de son organisation et son soutien au peule sahraoui.
"La cause sahraouie est adoptée en Algérie, non-seulement par l'Etat, mais par tout le peuple algérien lequel sait exactement la valeur de l'indépendance", a-t-il ajouté, soutenant "que la lutte du peuplesahraoui finira, tôt ou tard, par aboutir à l'indépendance".
Le SG de l'Onec a noté, à ce propos, que "la position de l'Algérie en faveur de la libération des peuples est constante dont l'origine remonte à bien avant l'indépendance arrachée en 1962".
Evoquant les dernières déclarations du parlement européen sur l'Algérie, Tayeb El Haouari a affirmé "que ces dernières ne visent qu'à exercer une pression sur l'Algérie dans le but de lui faire changer sa position soutenant les causes légitimes des peuples sahraoui et palestinien".
"Les tentatives de l'Union européenne seront vaines et n'auront aucun impact sur la position de l'Algérie qui réfute catégoriquement l'ingérence dans les affaires internes des pays", a déclaré l'hôte de l'ambassadeur sahraoui, affirmant que c'est "la France qui est à l'origine des déclaration de l'UE".
Le SG de l'Onec n'a pas omis de fustiger l'inaction et le silence de l'ONU et de la Minurso quant aux provocations du Maroc et son agression contre des civils sahraouis, le 13 novembre dernier, dans la région d'El-Guerguerat qui de par son statut de zone tampon est avant tout une zone sous protection de l'ONU.
L'ambassadeur sahraoui, Abdelkader Taleb Omar, s'est dit, pour sa part, "très honoré du soutien de l'Onec qui représente aux yeux des Sahraouis le sacrifice et la gloire des martyrs de la Révolution algérienne laquelle reste une source d'inspiration en termes de combat et de lutte pour le recouvrement de l'indépendance".
"Le soutien de l'Onec consolide la solidarité et la fraternité entre les peuples algérien et sahraoui", a-t-il dit ,en outre, le diplomate.
M. Taleb Omar a indiqué, par ailleurs, que "les ambitions expansionnistes du Maroc ne se limitent pas uniquement au seul objectif d'assoir sa domination sur le Sahara occidental, mais d'abord et avant tout à assoir son leadership dans la région".
"L'agression marocaine est contraire aux principes onusiens considérant la question sahraouie comme une affaire de décolonisation, et aussi contraire aux principes de la charte de l'Union Africaine qui reconnait le Maroc comme agresseur", a rappelé le diplomate.
Le diplomate sahraoui a affirmé "que le recours aux armes n'a pas été un choix , mais il s'est imposé aux sahraouis comme seule solution"
"Nous avons attendu pendant 30 ans un geste positif de l'ONU et le Conseil de sécurité allant dans le sens d'obliger le Maroc à se conformer à la légalité internationale consistant en l'organisation du référendum de l'autodétermination, mais en vain", a déploré l'ambassadeur, ajoutant "que le peuple sahraoui est à présent déterminé à poursuivre la lutte armée jusqu'à l'indépendance".
M. Taleb Omar a dénoncé, lui aussi, les dernières déclarations de l'UE sur l'Algérie, notant que "le colonisateur rêve toujours de reprendre ses anciennes colonies et qu'il a toujours mal à digérer sa défaite".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.