Forte mobilisation à Alger    "PAS DE MUSELIÈRE"    Des choix budgétaires très compliqués    Brèves    Sahara Occidental : Le Maroc poursuit son chantage envers l'Allemagne    Coronavirus : Washington met son poids dans la bataille pour l'accès aux vaccins à l'OMC    Elections en Libye: le Haut conseil d'Etat dénonce une "ingérence étrangère"    Belmadi espère disputer jusqu'à 3 rencontres en Juin : Algérie – Mauritanie confirmé pour le 3 juin    CFA : Première réunion lundi    Réunion avec les présidents de clubs professionnels : Les nombreux chantiers qui attendent la nouvelle FAF    Lourdes accusations contre les syndicats    M'SILA SOUSLES EAUX    Un doctorat soutenu en Italie et consacré à la vallée Ighzer Amellal : La géo-archéologie sur les traces de nos ancêtres    Décongestion routière dans la capitale : Coup d'envoi de la réalisation de deux nouvelles pénétrantes    La CNAS d'Oran organise une campagne d'information: Du nouveau pour les demandes de congé de maternité à distance    El-Bayadh: Les agriculteurs soulagés    Oran: Des individus poursuivis pour conspiration contre la sécurité de l'Etat    Mise en garde    Tlemcen: L'ex-député Tahar Missoum condamné à 2 ans de prison    Santé: Lancement du Registre des refus de don d'organes    Eradication prochaine de trois grands bidonvilles: Préparatifs pour le relogement de plus de 4.000 familles    Décret sur les psychotropes: Le SNAPO réclame la publication de la liste des produits concernés    LES «BONS MOTS» : «LIMOGEAGE», «LYNCHAGE», «COMPLOT»...    Guelma: L'évocation douloureuse du 8 mai 1945    Les slogans sortis de laboratoires    Villarreal – Man United, une finale inédite    Tottenham cible Conte    Des ex-magistrats saisissent Tebboune    Un lourd dossier contre Rachad    Les mises en garde du gouvernement    La Tunisie, aux abois, se tourne de nouveau vers le FMI    De l'importance des structures de proximité    L'unité d'urgences médicales opérationnelle    L'Algérie dans le «Top Ten»    Grève nationale des infirmiers les 25 et 26 mai    Le gaspillage atteint son apogée    À la veille du grand jour à Béjaïa    La pasionaria Djamila Boupacha    Une idée sur la barbarie coloniale    Le fabuleux destin d'un héros oublié    USMA-MCA, le choc    "J'ai toujours pensé que j'en étais capable"    CRB-NCM, délocalisé au stade du 5-Juillet    Percée des conservateurs dans un bastion travailliste    15 personnes arrêtées à El-Qods occupée    Le manque de vaccins accroît le risque d'une nouvelle vague    Sansal récipiendaire du prix Méditerranée du roman 2021    Quid de la coopération technique ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une publication mettant en exergue la résistance de la femme en Afrique du Nord lancée
Publié dans Algérie Presse Service le 08 - 03 - 2021

Le Haut commissariat à l'amazighité (HCA) a lancé lundi à Tipasa, à l'occasion de la célébration de la Journée internationale de la Femme, une publication spéciale mettant en exergue la résistance de la femme en Afrique du Nord, de la période antique au XIXe siècle et son rôle pionnier dans les affaires publiques et la préservation de la Patrie.
A cette occasion, le Secrétaire général du HCA, Si El Hachemi Assad, a affirmé que la date du 8 mars a été choisie pour le lancement de cette " importante" publication qui a couronné les travaux du Colloque international organisé, en 2019, dans la wilaya de Tébessa et placé sous le thème "Résistance des femmes en Afrique du Nord: de la période antique au XIXe siècle".
Ce choix se veut également une occasion d'évoquer le rôle "pionnier" de la femme dans la société, comme une source d'inspiration à la génération montante, a-t-il ajouté.
Après avoir présenté ses voeux aux femmes algériennes à l'occasion de leur Journée internationale, M. Si Hachemi Assad a estimé que " la résistance fait partie des qualités de la femme algérienne dont nous sommes fiers".
Partant, le HCA œuvre à promouvoir la connaissance historique à travers cette action de sensibilisation qu'il mène à tous les niveaux, a-t-il affirmé avant de faire part de son souhait de voir le débat autour du rôle pionnier de la femme dans les affaires publiques, l'action politique et militaire, ainsi que sur son attachement à l'amour de la Patrie, occuper la place qui lui sied dans l'espace scolaire, l'université et les centres de recherche.
Cette ouvrage de valeur dévoile "les facettes cachées" de l'Histoire de la résistance de la femme algérienne, lors des différentes étapes et exprime la profondeur, l'identité, la culture, l'Histoire et la civilisation de ce pays, loin de l'extrémisme idéologique.
En sus de ses objectifs scientifiques affichés, l'ouvrage se veut un hommage aux femmes qui ont inscrit leurs noms en lettres d'Or dans l'Histoire de l'Afrique du Nord, à l'image de Lalla Fatma N'soumer qui a mené la résistance contre le colonisateur français pendant les années 1850.
Il a également évoqué d'autres personnalités telles que la reine Dihya (la Kahina), la Sainte Salsa, Tinhinane et tant d'autres.
M. Si Assad a annoncé "la lancement des préparatifs au colloque sur la numismatique, prévu le mois de décembre 2021", en coordination avec le wali de Tipaza et le président de l'APW et le recteur de l'université de Tipaza.
Il sera question également de l'installation d'un comité scientifique composé de spécialistes" et le lancement d'un appel à participation pour donner une opportunité à de nombreux universitaires spécialisés dans cette question relative à l'histoire de la monnaie ancienne jusqu'au 19ème siècle, avec la contribution du ministère des Finances, compte tenu de l'importance de ce thème qui exprime la profondeur historique et l'identité nationale.
Pour sa part, le wali de Tipaza, Labiba Ouinaz a indiqué que la nouvelle publication "ne peut contenir tous les trophées et les rôles pionniers de la femme. Elle permet toutefois de jeter les premiers jalons pour rappeler la mémoire dans l'édification de l'Etat algérien à travers les époques consécutives", se félicitant du choix de la wilaya de Tipaza pour abriter ce prochain colloque prévu en décembre.
Le HCA a saisi cette occasion pour rendre hommage à madame le wali de Tipaza, la directrice générale du Centre national de recherche en archéologie (CNRA) et à plusieurs enseignantes qui ont contribué à l'enrichissement de ce livre.
Une exposition a été organisée également sur la résistance de la femme à travers les différentes étapes historiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.