Le Président Tebboune adresse ses vœux au peuple algérien à l'occasion de l'avènement du mois de Ramadhan    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupations marocaines    L'investissement agricole et agroalimentaire, levier de la croissance économique nationale    Ramadhan: Echange de vœux entre le Président Tebboune et son homologue égyptien    Bayern Munich: Müller annonce de la prudence    Borussia Dortmund: Raiola n'est pas forcément d'accord avec le BVB dans le dossier Håland    Sétif: saisie de plus de 10 millions d'euros en faux billets    Education : La grève des enseignants largement suivie, selon le CNAPESTE    Coronavirus: 129 nouveaux cas, 104 guérisons et 4 décès    Lutte contre les répercussions de la Covid-19: les agriculteurs algériens ont été à la hauteur du défi    Baouche reste    Crise à la laiterie de Tizi    Des députés français réclament la publication des données sur les déchets nucléaires enterrés en Algérie    Le procès d'Abou Dahdah reporté au 9 mai    Soufiane Djillali ne sera pas candidat    Incident sur le site nucléaire    La CAF «va voir»    290 millions DA dépensés depuis août dernier    Benzema et Zidane domptent le Barça et propulsent le Real Madrid vers le sommet    Processus de réconciliation nationale    Les filiales de Sonelgaz en première ligne    Réunion de travail en présence des imams    La Coquette se prépare pour la saison estivale    Saisie de 200 comprimés psychotropes et arrestation d'un dangereux malfaiteur    Actuculte    Le rapport à l'écriture littéraire présenté par des auteurs algériens    C'est la frénésie !    4 morts et 7 blessés dénombrés    Arezki Hadj Saïd, nouvel inspecteur général des services de police    Et si c'était du schiste ?    Fractures et manœuvres répugnantes    Ibn Sina et Haï El Badr: Relogement de 102 familles à Belgaïd    Appel des étudiants algériens en Russie    Tlemcen: Le mouvement associatif encensé    Les monarchies et les bibelots comme dieux    Voici venir le Ramadhan...    Elle élira domicile à l'espace «Evasion» de l'hôtel Liberté: Une Académie internationale de musique bientôt à Oran    Aboul-Gheit en visite pour discuter des développements régionaux    Une tactique droit dans le mur    L'état doit frapper fort    Le Cnese réactive la Cellule d'équité    Hamdi menace de jeter l'éponge    Deux ministres sur le gril    Le piège de la mémoire    «Personne ne peut porter atteinte à l'unité nationale»    Un roman sur la réalité fabriquée    Abdelaziz Belaid: "nécéssaire cohésion de toutes les franges de la société    Paris réagit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Narimane Ghlamalah dévoile ses nouvelles toiles à Alger
Publié dans Algérie Presse Service le 09 - 03 - 2021

Une exposition rétrospective des toiles de l'artiste-peintre Narimane Ghlamalah a été inaugurée lundi à Alger à l'occasion de la journée internationale de la femme, célébrée le 8 mars de chaque année.
Intitulée "Simulacre", l'exposition, organisée par l'Agence algérienne pour le rayonnement culturel (Aarc), revisite des œuvres de cette plasticienne dont deux toiles inédites, et propose un regard sur la femme, l'exil et les aspirations, abordés dans des formes et styles alliant l'abstrait et le surréalisme.
Réparties sur trois espaces, les toiles de Narimane Ghlamalah interpellent le regard des visiteurs par une disposition diversement tordue qui sort du conformisme habituel et tord le cou à l'ordre établi qui consiste à accrocher les tableaux suivant une disposition unique.
Dans "rêveries", représentant une femme dans une posture où la tête légèrement inclinée et soutenue par la main droite bras incliné vers la droite, est disposé de manière à suivre la posture de cette femme en pleine méditation qui a l'air de revivre un souvenir.
"Par cette disposition, je parie que le regardeur aura à mieux méditer les toiles à brouiller les sens, contrairement à l'attitude de narration où j'opte pour la disposition traditionnelle", a-t-elle expliqué.
Lire aussi : Une publication mettant en exergue la résistance de la femme en Afrique du Nord lancée
Dans "Valises", Narimane explore l'exil à travers des toiles représentant des valises ouvertes prêtes à partir, tandis que dans "rêveries", elle a installé sa toile de manière légèrement inclinée pour inciter le visiteur à contempler et brouiller ses sens.
Pour aiguiser le sens de la méditation et susciter davantage la curiosité des visiteurs, l'artiste a élaboré une installation sous forme de barrière en cordes en harmonie avec les lieux et la rythmique des colonnes de ce lieu historique. "C'est une sorte de +happening+ qui a pour effet d'inciter le public à traverser la barrière et émerger à l'intérieur pour visiter l'exposition", a étayé Narimane Ghlamalah. L'exposition "Simulacre" se poursuit jusqu'au 24 mars à la Villa Dar Abdeltif.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.