Coupe de la CAF/Coton Sport-JSK: les "Canaris" pour faire un pas vers la finale    Iran : Raïssi élu président avec 62% des voix, selon des résultats partiels    Hongrie-France : Les compositions d'équipes    BAC : Plus de 731.000 candidats attendus dimanche aux preuves du Baccalauréat    Le gouvernement s'engage à la mise en œuvre de l'accord d'Alger    Le droit à l'indépendance du Sahara Occidental    Le ministre interpellé sur la qualité de l'eau    De l'électricité algérienne pour la Libye    Coup de poker, coup de maître !    Glody Kilangalanga libéré    Les Canaris à pied d'œuvre à Yaoundé    Tahar Khaoua et Arezki Berraki sous mandat de dépôt    43 millions de dollars pour subventionner le Barrage vert    Actuculte    Laurent Gbagbo revient en Côte d'Ivoire    L'Algérie veut relancer son accession à l'OMC    Le Cnese appelle à exploiter davantage les traités bilatéraux    Cinq étudiants primés    Hamid Lounaouci nommé conseiller à la Présidence    SEPT PERSONNES PLACEES SOUS MANDAT DE DEPÔT    Raouraoua garde son poste    "La future APN aggravera la crise"    Espagne : une marche en faveur du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    LES GERANTS DES SALLES DES FÊTES ONT MARCHE À TIZI OUZOU    Quelque 3 millions de quintaux attendus    D'ENORMES INSUFFISANCES À COMBLER    L'Ethiopie aux urnes lundi pour des élections législatives    TAKFARINAS,DANSE AVEC L'HISTOIRE    LE VIOL, UN MARQUEUR INDELEBILE    Deux morts déplorés à Zéralda    RCA – MOB : Décisif pour les play-offs    Mouloudia d'Alger : Bensaha, Allati et Rebiai lynchés à l'entraînement    Ath Kouffi (Tizi Ouzou) : Les villageois réalisent un projet d'AEP    Héliopolis a été le théâtre d'un génocide    DES CHOIX ET DES ACTES    Infrastructures scolaires, centres de santé, sûretés urbaines...: D'importants équipements publics dans les nouveaux pôles urbains    Logements promotionnels publics: Ouverture de l'opération de souscription dans 39 wilayas    Journaliste: être ou ne pas être (II/II)    Bengrina souffle le chaud et le froid    Le dialogue comme seule alternative    Le défi que s'apprête à réussir le gouvernement    La cybercriminalité dans le viseur de l'Algérie    Chanegriha reçoit une délégation russe    Le Niger rouvre ses frontières terrestres    Trois personnes tuées dans une attaque armée dans l'Est du pays    Une édition sous le signe de l'espoir    L'activité culturelle reprend de plus belle    Un programme artistique riche    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La stabilité de la région tributaire du respect par le Maroc de ses frontières internationales
Publié dans Algérie Presse Service le 07 - 05 - 2021

BIR LAHLOU (Territoires libérés)- Le ministère sahraoui des Affaires étrangères a souligné que la stabilité et la paix dans la région sont tributaires du respect par le Maroc de ses frontières internationales et de la cessation de la politique du fait accompli.
Dans un communiqué rapporté par l'Agence de presse sahraouie (SPS), le MAE sahraoui a appelé, jeudi, le Maroc à tourner la page de la politique expansionniste, soulignant que toutes ces pratiques ne vont détourner ni les Sahraouis de leur lutte ni le monde de l'origine du conflit au Sahara Occidental.
Le ministère a critiqué "la campagne de désinformation" que mène le Maroc depuis deux semaines, suite au transfert du Président sahraoui, Brahim Ghali en Espagne pour des soins après avoir contracté le coronavirus.
Lire aussi : Le politique du chantage adoptée par le Maroc dénote sa déception
Le communiqué a rappelé "le rejet par le monde de l'annonce par l'ex président américain, Donald Trump de la souveraineté présumée du Maroc sur le Sahara Occidental".
Ce que mène le Makhzen dans les villes sahraouies occupées constitue "un crime continu", à travers la militarisation du territoire, le maintien du siège imposé aux domiciles des civils et défenseurs des droits de l'Homme, des pratiques abusives, de la torture et du bafouement des droits, citant le cas des familles de la militante sahraouie Soltana Kheya et du détenu Mohamed Lamine Haddi.
Le MAE sahraoui, qui a accueilli favorablement l'élargissement des prérogatives de la Minurso et la création d'un mécanisme neutre pour la surveillance des droits de l'Homme au Sahara Occidental, souligne la pleine disposition des Sahraouis à accueillir des missions techniques du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU, bloquées depuis 2015 suite au refus par le Maroc de leur faciliter la tâche.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.