LE GENERAL ALI OUELHADJ YAHIA, NOUVEAU COMMANDANT DE LA GENDARMERIE    10 ans de prison requis à l'encontre de l'ancien wali Moussa Ghellaï    Un chanteur condamné à un an de prison avec sursis    Cette diplomatie dézédienne qui dérange furieusement son altesse Pegasus 6 !    Baâdji passe à l'acte, ses détracteurs n'en démordent pas    L'avant-projet de loi définissant les modalités d'élection des membres du CSM remis à Tabi    Des mesures pour stabiliser le marché    LES PRECISIONS DES DOUANES ALGERIENNES    Cherche oxygène désespérément    Le coup de grâce du Covid-19    L'aval de Mohammed VI    La révolution électrique en marche    Opération spéciale été    Triki : "Objectif : offrir une médaille à l'Algérie"    ELLE AURA LIEU LE 10 AOÛT AU STADE DU 5-JUILLET    Les festivités reportées au mois de décembre prochain    Amar Bourouba, le défenseur qui n'a pas eu peur de Pelé    Vaccination du personnel éducatif avant la rentrée sociale    La protection pénale de la richesse forestière en débat    Les cliniques privées non impliquées à Sétif    «Nous ne sommes pas à l'abri d'une 4e vague»    C'est plus pire !    Le CADC lance son programme virtuel    Le programme du mois d'août    MC Oran : La Real Sociedad s'intéresse à Belloumi    Le président prie Feghouli de trouver un club    Washington décide de reconsidérer la vente de drones et d'autres armes au Maroc    Sétif : Le professeur Abdelmadjid Kessaï s'est éteint    El Tarf - Covid-19 : des opérations de contrôle et de sensibilisation    Ambassade des Etats-Unis à Alger: Une «bourse de développement du leadership»    Les fruits amers des accusations interposées    Tebboune préside aujourd'hui une réunion du Haut Conseil de Sécurité    Son prix explose dans les marchés: Lorsque le citron joue à la grosse légume    L'été de tous les cauchemars    Les mégaprojets miniers revisités par 5 ministres    Un blessé et d'importants dégâts matériels    La date bientôt fixée    Trois dossiers brûlants au menu    L'Algérie produira de l'oxygène chinois    Des malades de plus en plus jeunes    Le gouvernement espagnol doit intervenir pour mettre fin aux violences marocaines    Yahi attend la réponse de Sayoud    Franck Dumas nouvel entraîneur    La pandémie a été «la goutte d'eau qui a fait déborder le vase»    La chute d'une grue fait un blessé    34 millions de dollars de recettes pour Disney    34 Nouveaux sites inscrits    Un projet novateur et révolutionnaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Baccalauréat: Fin des épreuves dans une ambiance d'optimisme
Publié dans Algérie Presse Service le 24 - 06 - 2021

Les examens du Baccalauréat pour la session juin 2021 ont pris fin jeudi dans une ambiance d'optimisme parmi les candidats, confortés par des sujets "abordables" et "puisés des cours dispensés dans le programme scolaire" dans toutes les matières.
Durant le cinquième et dernier jour de cet examen national, auquel ont pris part plus de 731.000 élèves, les candidats des filières scientifiques et mathématiques ont passé, la matinée, l'épreuve des sciences physiques dont les sujets ont été jugés "acceptable" par les candidats qui s'accordent à relever que "même si les sujets étaient axés sur les cours du programme scolaire, ils étaient trop longs, ils exigeaient beaucoup de concentration".
Affichant son optimisme, Djida, 17 ans, qui précise avoir choisi le premier sujet, estime que les questions des sciences physiques étaient abordables pour tout le monde.
De son côté, le candidat Rayan du Lycée Mohamed Boudiaf à El Madania s'est dit optimiste quant à la réussite et à la poursuite des études supérieures en sciences et mathématiques ou mathématiques et technologie.
S'agissant de la filière des langues étrangères, certains candidats du Lycée "Ali Boumendjel" aux Sources ont exprimé leur satisfaction quant à la "facilité" des sujets.
Des parents d'élèves pour une révision du calendrier du Baccalauréat
Plusieurs parents rencontrés au centre d'examen du lycée Mohamed Boudiaf se sont plaints de l'éloignement des centres d'examen des lieux de résidence des candidats, à l'instar d'un résidant à Telemly qui a affirmé que "l'orientation vers les aux centres d'examen n'était pas étudié", soulignant que sa fille scolarisée au lycée Ali Zaamoum (Telemly) se retrouve au centre d'examen du lycée Mohamed Boudiaf d'El Madania, ce qui l'oblige à l'accompagner à 7h du matin quotidiennement.
Par ailleurs, les parents d'élèves ont exprimé également leur mécontentement quant à la pression qu'ils traversent tout au long des examens du baccalauréat en raison de l'intensité des examens par jour, suggérant "la révision du calendrier des épreuves du baccalauréat et la consécration d'une journée d'examen pour chaque filière concernant sa matière essentielle, à l'instar des sciences naturelles, des mathématiques ou de physique".
La session de juin 2021 a été émaillée de cas de triches, ce qui a amené les chefs de centres d'examens à prendre des mesures supplémentaires pour pallier à toute tentative.
Durant les deux derniers jours, les centres d'examens au niveau national ont vécu une véritable "situation d'urgence" avec l'insistance des chefs de centres sur l'impératif de renforcer la surveillance dans les salles d'examen et la mobilisation des surveillants pour accompagner les candidats aux sanitaires.
Le ministère de la Justice avait annoncé, mercredi dans un communiqué, des poursuites judiciaires à l'encontre de 62 individus, dont 26 ont été placés en détention et 7 autres sous contrôle judiciaire.
"Des peines d'emprisonnement ferme de 6 mois à 3 ans assorties d'une amende de 500.000 Da ont été prononcées à l'encontre de 28 d'entre eux", ajoute la même source.
"Ces cas de fraude ont été traités par les juridictions compétentes des Cours de Laghouat, M'Sila, Guelma, Djelfa, Sétif, Mila, Tébessa, Ghardaïa, Tipasa, Tissemsilt, Blida, Bouira, Chlef, Mascara et Mostaganem", a encore précisé la même source.
Les faits attribués aux mis en cause, concernent "le délit de diffusion de sujets d'examens et de corrigés types du BAC par le biais de moyens de communication à distance".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.