PSG : Neymar remis à temps pour le match face à l'OM    Foot - Classement Fifa : L'Algérie conserve sa 30e position, perd une place au niveau africain    Benzema devra encore patienter pour le jugement    Loi criminalisant la spéculation: les opérateurs appelés à déclarer leurs entrepôts avant le 30 novembre    Elections locales à Mostaganem : Des maires et des ex-députés exclus de la course aux candidatures    Météo : pluies sous forme d'averses orageuses dans plusieurs wilayas du pays à partir de ce vendredi    La prédiction de Ronaldinho pour Mbappé    Le procès Hamel reporté au 17 novembre    L'économie dans le brouillard    Les remises plafonnées à 50% à compter de 2022    L'impérative réforme du système de protection sociale    Vers un durcissement des contrôles    Large consensus sur les élections du 24 décembre    L'Espagne ouvre la porte aux migrants mineurs    Le Conseil de sécurité de l'ONU débarque chez le colonel Goïta    27 morts dans un attentat à Damas    Prix Nobel algérien ? Tu rêves, mon frère !    Djabelkhir dans l'attente d'un avis du Conseil constitutionnel    Un scrutin miné ?    Rejet de 77 dossiers de candidature    Le RND au bord de la crise    Environ 290 transactions enregistrées    Slimani absent à Prague    Amara appelle les clubs à se conformer aux exigences de la CAF    Le Chabab affûte ses armes    Des candidats exclus font appel    Les citoyens ne se vaccinent plus    Entre relâchement et réticences vaccinales des Algériens    2 morts et 7 blessés dans une collision entre un véhicule léger et un bus scolaire    Des maires français réclament "la reconnaissance du crime d'Etat"    Le numérique au placard ! Vive le placard !    Le cartable allégé pour demain ?    El Kerma: Plus de 1.500 nouveaux logements pour répondre à la forte demande    Tlemcen: 350 tonnes de pomme de terre déstockées    Mendicité, la loi existe, il faudrait juste l'appliquer !    Force humaine    L'écrivain Dib et le rapport à la nationalité française    Eric, tu fais honte à tes anciens camarades    Spéculation sur le livre scolaire    Double meurtre sur l'autoroute    35e anniversaire de la mort de Samora Machel    Ces «experts» Algériens    La guerre des spéculateurs    «Il faut se mobiliser pour accompagner ces efforts»    Les colons sionistes volent la récolte d'olive au sud de Naplouse    «Barrons la route aux ennemis de la paix»    Cette obsession qui nourrit les amalgames    Une opportunité pour l'émergence de jeunes talents    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Mahrez Lamari dénonce la dérive irresponsable et immorale du Maroc
Publié dans Algérie Presse Service le 17 - 07 - 2021

Le militant des droits de l'Homme, Mahrez Lamari, a dénoncé la politique haineuse d'obstruction du Maroc, hostile à l'Algérie, qualifiant la dérive de la représentation marocaine à New-York de subversive, irresponsable, immorale et provocatrice, assurant que le peuple algérien restera, mobilisé, déterminé et agira dans l'union et l'unité pour faire face à toutes les manœuvres rétrogrades.
"La note officielle -dont laquelle le Maroc soutient publiquement et explicitement un prétendu "droit à l'autodétermination du peuple kabyle"- subversive, irresponsable immorale et provocatrice de la représentation marocaine à New-York est une manœuvre dilatoire, un échappatoire malhonnête de la diplomatie marocaine à vouloir responsabiliser l'Algérie et se servir d'elle comme exécutoire en lui faisant endosser le blocage et l'obstruction du dossier du Sahara Occidental", a déclaré M. Lamari dans un communiqué.
"Les masques provocateurs et indignes de la diplomatie marocaine sont encore une fois tombés, la lecture simpliste et ridicule de ses diplomates leur aveuglément, leur acharnement, leur inanité à vouloir détourner l'attention et fuir la légalité internationale, a amené le royaume du Maroc à persister dans sa politique arrogante coloniale, sa stratégie de confrontation en accueillant encourageant, accordant ouvertement soutien multiforme à toutes les actions subversives et déstabilisatrices de l'Algérie,de son intégrité territoriale, son unité nationale, sa stabilité et sa sécurité", a-t-il déploré.
Face à ces pratiques immorales indignes du Maroc ouvertement hostiles à l'Algérie, "nous tenons à rappeler avec force à Rabat et à son makhzen que le peuple algérien fier de sa révolution de Novembre 1954, Uni par le sang et sacrifices consentis par les un million et demi de Chouhada, restera debout, vigilant, mobilisé, déterminé et agira dans l'union et l'unité pour relever les défis et combattre et stopper toutes les démarches hostiles et les manœuvres rétrogrades, arrogantes et irresponsables visant à neutraliser l'Algérie, sa stabilité, son intégrité territoriale", a prévenu le défenseur algérien des droits de l'Homme.
A ce titre, M. Lamari a tenu à rappeler à "la diplomatie marocaine et ses valets, la période de la guerre des sables, l'attaque traîtresse et l'agression expansionniste du Maroc qui peu après l'indépendance de l'Algérie, engagea une guerre des sables et tente d'annexer de force Béchar", relevant que "la mobilisation et la réponse populaire était à la hauteur de la fidélité au serment fait aux glorieux Chouhada pour que vive l'Algérie indépendante libre digne, uni, solidaire et indivisible".
Lire aussi: L'Algérie condamne énergiquement une dérive dangereuse de la diplomatie marocaine
Il a souligné que la réponse exemplaire, la riposte patriotique qui est toujours d'actualité est venue de tout le peuple algérien et particulièrement du colonel Mohand Ould Hadj chef historique de la wilaya 3 engagé avec ses troupes avec Ait Ahmed et qui décide de suspendre ses actions dans les montagnes de Kabylie et fait route vers Tindouf pour défendre l'intégrité de l'Algérie unie et indivisible.
"Nul ne peut occulter cette partie de l'histoire, Mohand Ould Hadj ce valeureux Moudjahid, cette fierté nationale, chef historique de la wilaya 3, du Mont de Djurdjura, a su traduire dans un contexte difficile et complexe les aspirations profondes et légitimes du peuple algérien à la liberté, la dignité à l'unité nationale à l'union la solidarité la fraternité et la défense de l'intégrité territoriale", a insisté M. Lamari dans son texte.
"Le nom de Mohand Ould Hadj et de ses compagnons resteront inscrits en lettres d'or dans l'époque héroïque glorieuse et exaltante de la réhabilitation nationale de l'Algérie indivisible et de son unité nationale", a-t-il soutenu. "Nous sommes tous des Mohand Ould Hadj".
Par ailleurs, l'ancien président du Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui (CNASPS), a assuré qu'aucune forme de pression ne pourrait influer sur la détermination de l'Algérie a continuer à soutenir le droit à l'autodétermination du peuple sahraoui et son représentant légitime le Front Polisario jusqu'à l'organisation d'un référendum libre régulier et sans contraintes".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.