Appel au prochain sommet africain à annuler la décision d'adhésion de l'entité sioniste à l'UA    Ronaldo mécontent contre un site qui a sous estimé sa valeur marchande    CAN 2021 : Les Comores consternés par les sanctions de la CAF    Deux militaires tombent au champ d'honneur sur la bande frontalière Hassi Tiririne à In Guezzam    Coronavirus: 1870 nouveaux cas,1055 guérisons et 6 décès    Championnat d'Algérie de jeux d'échecs: Benamar Sihem et Alaeddine Boularnes sacrés    L'Equipe, un quotidien sportif sous influence de la perfidie marocaine    Recueillement à la mémoire de Benhamouda à l'occasion du 25e anniversaire de son assassinat    Sommet ouest-africain pour évoquer la crise au Burkina Faso    Coupe du monde des clubs : un trio d'arbitre algériens retenu pour le rendez-vous des Emirats arabes unis    Drogue: plus de 6.700 toxicomanes pris en charge durant le 1er semestre 2021    Secousse tellurique de magnitude 3,7 à Médéa    Ces deux pistes qui font réfléchir Mehdi Zerkane    Cour d'Alger : Ali Ghediri condamné à 4 ans de prison ferme    Education: la suspension des cours prolongée jusqu'au 5 février prochain    Chaalal met en avant la volonté politique de renforcer les relations culturelles entre les peuples algérien et égyptien    Entreprise portuaire de Skikda: hausse de 5% du volume des activités en 2021    Maroc: le déficit budgétaire dépasse 7,6 milliards de dollars en 2021    Quid des nouveaux statuts de la FAF ?    Une politique difficile à mettre en œuvre    Les médicaments prescrits dans le protocole thérapeutique disponibles    Quel avenir pour la force Takuba au Mali ?    Les personnels de l'éducation boudent le vaccin    Quand les plans de l'AEP font défaut    Un casse-tête chinois    JSK - Royal Leopards de nouveau annulé    L'Algérie envoie une troisième cargaison d'aides humanitaires au Mali    Le refus de remplacement des candidats rejetés suscite l'ire des partis    Le procès du groupe Benamor à nouveau reporté    Des enjeux plus grands qu'un sommet    La 1ère édition à Constantine en mai prochain    50 pièces de monnaie rares saisies à el Ogla    Dans la vie, rien n'est acquis une fois pour toutes    Loi de finances 2022 revue et corrigée : après les avocats, à qui le tour ?    Jungle/Pub sur Internet ?    Tlemcen: Des habitants attendent toujours leur livret foncier    Les Français accepteraient-ils d'être gouvernés par un président raciste ?    Albert Cossery : l'écrivain égyptien de l'indolente paresse et de la douce allégresse (1/3)    Les APC sans majorité absolue débloquées    9 Tonnes de sucre stockées illicitement    «Le pays est toujours ciblé»    L'Algérie redessine les contours de la région    Le Tchad et la Libye veulent raffermir leurs relations bilatérales    Les preuves du complot    Le temps de l'efficacité    Fermeture des espaces culturels    L'illusion d'un eldorado européen    Rachid Taha au coeur de l'actualité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Lancement de la campagne nationale de vaccination contre la grippe saisonnière
Publié dans Algérie Presse Service le 29 - 11 - 2021

Le ministère de la Santé a lancé lundi en coordination avec l'Institut Pasteur-Algérie la campagne nationale de vaccination contre la grippe saisonnière qui s'étalera sur toute la période automne-hiver.
La directrice de la prévention au ministère de la Santé, Samia Hammadi a indiqué lors d'une conférence de presse au siège du ministère que les préparatifs pour cette campagne avaient été lancés à travers notamment "la mobilisation de 2 millions de doses de vaccin, qui peuvent atteindre 2,5 millions doses, si nécessaire".
Le ministère avait donné des instructions la semaine écoulée à tous les directeurs du secteur à travers le pays afin de réceptionner les quotas réservés aux wilayas pour pouvoir lancer "effectivement" l'opération de vaccination, qui "se déroulera comme d'habitude au niveau des établissements de santé publique et hospitaliers, en plus des pharmacies privées agréées à administrer le vaccin contre le Coronavirus", a déclaré la même responsable.
Rappelant les catégories concernées par la vaccination contre la grippe saisonnière, la même responsable a cité "les personnes âgées, les personnes présentant une pathologie chronique et les femmes enceintes".
Elle a expliqué, dans ce sens, que la réception du vaccin anti-coronavirus et le vaccin contre la grippe saisonnière "ne présente aucun risque", selon les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
Les données scientifiques actuelles confirment la possibilité de recevoir "les deux vaccins le même jour, mais le vaccin contre la grippe ne protégera pas la personne du Coronavirus et vice versa", a-t-elle ajouté, soulignant dans le même contexte que la vaccination reste la "solution la plus efficace" pour prévenir les complications de la grippe et du Coronavirus.
Mme Hammadi a rappelé "l'importance de respecter les mesures de prévention, notamment le lavage régulier des mains à l'eau et au savon,l'utilisation d'une solution hydro- alcoolique, le port du masque de protection, et la distanciation physique", expliquant que ces mesures sont les mêmes que celles recommandées pour prévenir le Covid-19.
Et de faire observer que "le respect, l'année dernière, du protocole sanitaire a donné lieu à un recul notable en termes de personnes infectées par la grippe saisonnière, dont les enfants", expliquant, par ailleurs, le
"relâchement et le non respect des gestes barrières, cette année, a provoqué une recrudescence des cas affectés par ce virus".
Lancée cette année sous le slogan "Vaccinez-vous contre la grippe et la Covid-19", la vaccination est gratuite dans tous les établissements hospitaliers publics y compris les polycliniques, a-t-elle rappelé, relevant la possibilité de l'acquérir au niveau des officines, d'autant qu'il est remboursable par la Caisse nationale des assurance sociales (CNAS) pour les personnes assurées.
Par ailleurs, le directeur général des services sanitaires au ministère de la Santé, Lyes Rehal, a affirmé, au sujet du nouveau variant du coronavirus "Omicron" que l'Algérie demeurait toujours "prête a faire face à la propagation de la pandémie, en témoigne le protocole sanitaire adoptés aux frontières". L'Institut Pasteur est mobilisé pour dépister toute éventuelle contamination, selon M. Rehal qui insiste sur l'importance de se faire vacciner contre la grippe saisonnière et le Covid-19.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.